Hamilton sera-t-il Champion du Monde 2018 au Mexique ?

Kimi a gagné le Grand Prix des Etats-Unis. Vettel, après un superbe tête-à-queue dont il a le secret, a sauvé les meubles in extremis en doublant Bottas en fin de course. Le sursis que s’est offert le Ferrariste oblige Hamilton à effectuer une nouvelle course sérieusement. Mais que doit-il faire au Mexique pour se faire adouber une cinquième fois ?

Statistiques préliminaires

Ils ont

70

points d’écart

Il reste

3

Grands Prix

Soit

75

points maximum à glaner

Pour pouvoir couler des jours heureux avec sa trottinette, Lewis Hamilton devra donc partir du Mexique sans turista et avec 50 points d’avance sur Vettel.

Tableau récapitulatif

Ce tableau exprime la différence de points à l’issue de l’étape mexicaine selon les places de Vettel et Hamilton.

    Résultat de Sebastian Vettel
  Pos. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11+/DNF
Résultat de Lewis Hamilton
1 77 80 83 85 87 89 91 93 94 95
2 63 73 76 78 80 82 84 86 87 88
3 60 67 73 75 77 79 81 83 84 85
4 57 64 67 72 74 76 78 80 81 82
5 55 62 65 68 72 74 76 78 79 80
6 53 60 63 66 68 72 74 76 77 78
7 51 58 61 64 66 68 72 74 75 76
8 49 56 59 62 64 66 68 72 73 74
9 47 54 57 60 62 64 66 68 71 72
10 46 53 56 59 61 63 65 67 69 71
11+/DNF 45 52 55 58 60 62 64 66 68 69 70

Une case à fond vert indique que Lewis Hamilton est sacré champion du monde 2018 de F1 dès le podium du Grand Prix des USA.

Vous adorez jouer sur Excel ? Voici ce tableau au format Microsoft xlsx.

Comment lire ce tableau ? Vous pouvez consulter le guide disponible dans le précédent article à ce sujet.

Les cas où Hamilton est sûr d’être champion au Mexique

Si ces cas se présentent, Lewis Hamilton est sûr d’être champion dès dimanche soir :

  • Hamilton P1.
  • Hamilton P2.
  • Hamilton P3.
  • Hamilton P4.
  • Hamilton P5.
  • Hamilton P6.
  • Hamilton P7.
  • Hamilton P8 ou au-delà et Vettel P2.

Résumons la situation

Si Hamilton est septième ou mieux : il sera champion, indépendamment de la position de Sebastian Vettel.

Dans le cas où Vettel gagnerait et voudrait repousser l’échéance, il lui faudra que l’Anglais soit P8 ou pire.

Et si ?

Même si Hamilton démarre bon dernier, il arrivera à faire une P7. A moins d’un DNF (un accident en course ou un problème technique), il assez peu probable que l’échéance soit encore repoussée.

Mais la probabilité existe. Les Etats-Unis nous ont prouvé que le championnat n’était pas encore fini… et que les bruitages amélioraient l’expérience télévisuelle :

Une réponse sur “Hamilton sera-t-il Champion du Monde 2018 au Mexique ?”

Les commentaires sont fermés.