SF90, la F1 2019 de Ferrari pour Leclerc et Vettel

Sebastian Vettel reste, Kimi Räikkönen est parti chez Sauber et Charles Leclerc le remplace. 2019 sera-t-elle enfin l’année d’un sacre pour la Scuderia voire pour un de ses pilotes ? La SF90 a fort à faire.

SF90 : ode à Henri Beyle

Robe rouge mat et sponsor Winnow en noir, sûrement pour éviter le rapprochement avec le logo Marlboro. Il faut adhérer à ce nouveau look qui, selon votre humble serviteur, n’est pas sublimé dans les rendus et en lumière artificielle. Le rouge est déjà difficile à bien restituer en photo, alors le rouge matifié…

Voilà ce que ça aurait donné avce les logos blancs :

Pourquoi SF90 et pas SF72H ?

Si vous regardez les dénominations des F1 Ferrari, c’est digne d’un problème de math. Vous avez le loisir de vous pencher sur la liste complète mais l’exemple le plus récent est le suivant :

  • 2016 – SF16-H. Logique.
  • 2017 – SF70H… Ok, c’est pour les 70 ans de Ferrari.
  • 2018 – SF71H. On suit la logique.
  • 2019 – SF90. Pardon ?!

70 à 90 ?! Ferrari S.p.A. a été fondée en 1947 mais la Scuderia Ferrari a, quant à elle, été créée le 16 novembre 1929.

Scuderia Ferrari - 1929

Vous pouvez lire ce petit billet de Benoit Charette pour en savoir un peu plus.

Analyse technique de la SF90

Il en dit quoi le spécialiste Matthew Somerfield ?

SF90 VS SF71H

SF90 - CôtéSF71H - Côté

SF90 - 3/4 avantSF71H - 3/4 avant

La présentation

Pour conclure cette présentation, voici quelques clichés et la vidéo de présentation du bolide.