Course sprint brésilienne : Russell devance Sainz et Hamilton

12/11/2022

Course sprint brésilienne : Russell devance Sainz et Hamilton - Crédit photo : Mercedes AG - Steve Etherington
Crédit photo : Mercedes AG - Steve Etherington 

Un nouveau vainqueur a émergé de ce sprint : George Russell, qui glane le maximum de points avec sa Mercedes, devance Carlos Sainz et son coéquipier Lewis Hamilton. L'Espagnol pénalisé de 5 places, c'est une première ligne argent qui se profile pour le départ de la course.

Après un bon départ, George Russell a profité d'une meilleure dégradation de ses pneus tendres pour dépasser Magnussen et Verstappen pour la victoire au Sprint.
Il est à noter que seuls Max Verstappen et Nicholas Latifi avaient opté pour le pneu médium.

Carlos Sainz, deuxième, est plutôt confiant pour dimanche et déclare : "Bonne course sprint aujourd'hui. Rythme solide, dépassements et défense pour terminer P2. Demain, nous pouvons nous attendre à une course très chargée à partir de la septième place en raison de la pénalité. Cependant, je suis convaincu que nous pouvons réaliser une course solide. Pleine concentration sur demain."

Lewis Hamilton a pu gagner cinq positions sur la grille de départ, laissant présager une bonne course.

Le champion du monde en titre, Max Verstappen n'a pu sauver qu'une quatrième place. Après la course, il a indiqué ne pas avoir pu faire grand-chose : des pneus qui glissent et donc un manque de rythme. Il n’est d'ailleurs pas confiant pour demain, des choses sont à régler sur la voiture. Du travail en perspective chez Red Bull.

Pérez, qui le suit, demandait à la radio une petite position sur Max, sans succès. Le Mexicain veut être vice-champion et ne rien laisser à Charles Leclerc.

Kevin Magnussen, malgré un bel envol et un premier tour serein, n'aura résisté aux attaques de Max Verstappen que jusqu'au tour 3.
Le Danois est néanmoins heureux : "J'ai vraiment apprécié aujourd'hui - et nous avons obtenu un point, et c'est aussi un point très important compte tenu de notre bataille pour la huitième place avec AlphaTauri. Nous savions que nous n'allions pas gagner cette course et ce n'était pas vraiment le but. Il s'agissait de profiter de la pole position et d'essayer ensuite d'en tirer un point. Le rêve était d'essayer de finir devant Lando [Norris] juste derrière toutes les grosses voitures, cela ne s'est pas tout à fait produit, mais nous sommes toujours satisfaits du point de la huitième place."

Nous remarquerons également que Pierre Gasly, généralement malchanceux pendant ces sprints, a pu gagner deux places. Il finit dixième et peut espérer une P9 sur la grille avec le jeu des pénalités.

Terminons avec l'imbroglio entre les Alpine qui a révélé un Fernando Alonso très acide envers son coéquipier. Ça sent la fin de saison et le changement d'écurie pour l'Espagnol. Après un accrochage, "fait de course", au virage 4, Alonso hachera son aileron avant sur le pneu arrière gauche d'Ocon.
Il dira dans la chaleur du moment qu'Ocon était fautif. Après course, auprès des commissaires, il avouera avoir "légèrement mal évalué le temps de se retirer" lors du dépassement. Il écope de 5 secondes de pénalité et de 2 points sur son permis.
Et cerise sur le McDo : la voiture d'Ocon a pris feu après la course...

 Les dernières actus