Aston Martin annonce que Fernando Alonso va "rester". Des détails devraient être diffusés ultérieurement.

Mise à jour : La "précision" faite sur le site d'Aston :
"Fernando réagit aux spéculations.
Fernando Alonso a publié aujourd'hui la déclaration suivante en réponse aux questions concernant ses futurs projets de carrière : 'Je suis là pour rester.'"

Il semble s'adresser aux rumeurs lui prêtant des intentions d'aller chez Mercedes puis les plus récentes le plaçant chez Red Bull. Comme toujours, nous ne pouvons qu'admirer la créativité de certains médias et la force de relais voire d'amplification d'autres.

Complément : le site officiel de la F1 a passé les propos du directeur de l'écurie, Mike Krack, et il y est précisé que "Cet accord pluriannuel avec Fernando nous amène jusqu'en 2026, lorsque nous commencerons notre partenariat d'usine en matière de groupes motopropulseurs avec Honda."

Ce serait donc une prolongation pluriannuelle... de deux ans. Ce qui veut dire que Honda le veut bien une année.

Il y a 20 h

La F1 a présenté le calendrier de la saison 2025.

Il y a 1 h

Le casque spécial #ChineseGP du local de l’étape, un certain Zhou Guanyu.

Il y a 1 h
Carlos SAINZ | Ferrari

Carlos Sainz s'est exprimé après sa victoire au Grand Prix d'Australie, irradiant de bonheur suite à son triomphe : "C'était vraiment une bonne course. Je me suis senti très à l'aise sur la piste. Évidemment, un peu raide et surtout physiquement, ce n'était pas le plus facile mais j'ai eu de la chance d'être plus ou moins seul et j'ai pu gérer mon rythme, mes pneus, tout gérer, et ce n'était pas la course la plus difficile de toutes. Mais très heureux, très fier de l'équipe, et heureux de faire un doublé avec Charles ici. Cela montre que le travail acharné paie et que la vie est parfois folle. Ce qui s'est passé au début de l'année, puis le podium à Bahreïn, ensuite l'appendicite, le retour, la victoire... c'est des montagnes russes. Mais j'ai adoré et je suis extrêmement heureux."

Concernant cette opération de l'appendice, Carlos plaisante : "Je recommanderai à tous les pilotes de la faire retirer cet hiver !"

Par rapport à Verstappen : "Je sentais que je pouvais le suivre dès le premier tour et essayer de prendre le DRS juste pour être sûr car le DRS, c'est de la puissance. Puis il a perdu la voiture au virage trois et là, c'était ma chance de me rapprocher et de tenter un dépassement. Dès qu'il était derrière, je pense qu'il a commencé à avoir des problèmes avec les freins et c'était fini pour lui. C'est dommage parce qu'on aurait pu avoir un très bon combat pour la P1 aujourd'hui mais je suis heureux de prendre la victoire - il en a eu plein."
 Australie 2024