Le Grand Prix de Chine 2024 a été le théâtre d'une controverse suite à une protestation de l'équipe Aston Martin Aramco F1 concernant une prétendue violation de l'Article 39.6 des Règlements Sportifs de Formule 1. L'équipe a contesté la décision de la Direction de Course de permettre à la voiture numéro 55, pilotée par Carlos Sainz (Scuderia Ferrari), de continuer à participer à la session de qualification après s'être arrêtée sur la piste, ce qui a entraîné un drapeau rouge. L'équipe Aston Martin soutenait que selon l'article, une voiture qui s'arrête sur la piste ne devrait pas être autorisée à reprendre part à la session.

La Direction de Course a maintenu que tant que la voiture peut redémarrer sans assistance extérieure dans un délai raisonnable, elle peut continuer, une pratique apparemment acceptée lors des sessions précédentes malgré le libellé clair de la règle. Après une audience, les commissaires ont rejeté la protestation d'Aston Martin, invoquant une pratique constante dans le sport qui permettait une telle reprise après un arrêt.

Il y a 23 h

Classement définitif des qualifs du #ChineseGP et grille de départ provisoire pour la course de demain !

Il y a 23 h

Grille de départ définitive, avec Sargeant qui démarrera de la voie des stands.

Il y a 7 h

Les stratégies possibles pour le #ChineseGP selon Pirelli et les pneus à disposition des pilotes pour cette course.

Il y a 7 h

Victoire de Verstappen en Chine, devant Norris et Pérez.

Il y a 4 h

Les brefs F1

Victoire de Verstappen en Chine, devant Norris et Pérez.
 Chine 2024

Les stratégies possibles pour le #ChineseGP selon Pirelli et les pneus à disposition des pilotes pour cette course.
 Chine 2024

Grille de départ définitive, avec Sargeant qui démarrera de la voie des stands.
 Chine 2024

Classement définitif des qualifs du #ChineseGP et grille de départ provisoire pour la course de demain !
 Chine 2024

Carlos SAINZ | Ferrari
FIA

Le Grand Prix de Chine 2024 a été le théâtre d'une controverse suite à une protestation de l'équipe Aston Martin Aramco F1 concernant une prétendue violation de l'Article 39.6 des Règlements Sportifs de Formule 1. L'équipe a contesté la décision de la Direction de Course de permettre à la voiture numéro 55, pilotée par Carlos Sainz (Scuderia Ferrari), de continuer à participer à la session de qualification après s'être arrêtée sur la piste, ce qui a entraîné un drapeau rouge. L'équipe Aston Martin soutenait que selon l'article, une voiture qui s'arrête sur la piste ne devrait pas être autorisée à reprendre part à la session.

La Direction de Course a maintenu que tant que la voiture peut redémarrer sans assistance extérieure dans un délai raisonnable, elle peut continuer, une pratique apparemment acceptée lors des sessions précédentes malgré le libellé clair de la règle. Après une audience, les commissaires ont rejeté la protestation d'Aston Martin, invoquant une pratique constante dans le sport qui permettait une telle reprise après un arrêt.
 Chine 2024

Carlos SAINZ | Ferrari

Aston Martin a porté réclamation par rapport à Sainz en qualifs en invoquant l'article 39.6 du règlement sportif : "Tout pilote dont la voiture s'arrête sur la piste pendant la séance de qualification ou la séance de qualification sprint ne sera pas autorisé à participer davantage à cette séance."

Mise à jour : contestation rejetée.
 Chine 2024

Lando NORRIS | McLaren

Lando Norris, s'adressant à Nico Rosberg pour Sky Sports F1, après s'être qualifié en quatrième position pour le Grand Prix de Chine : "Je suis très content. C'était serré avec Fernando [Alonso]. Je ne pouvais pas demander beaucoup plus. La Red Bull est clairement dans une autre ligue ce week-end, tant en qualifications qu'en rythme de course. C'était quand même une bonne journée. Aurais-je aimé être devant Fernando ? Oui. Y a-t-il deux centièmes dans la voiture ? Oui. C'est comme ça et c'est une bonne position pour la course. Nous tirons beaucoup de la voiture. C'est juste la dégradation des pneus, le soin thermique des pneus n'est pas au niveau où nous devons être."

Rappelons que McLaren n'attendait pas à de belles performances sur ce circuit et que la monoplace britannique ne s'en sort pas trop mal.
 Chine 2024

Fernando ALONSO | Aston Martin

Fernando Alonso, après s'être qualifié "meilleur des autres", en troisième position pour le Grand Prix de Chine : "Dans le premier secteur, j'ai eu un moment difficile dans les virages un et deux, et j'ai presque perdu la voiture. Ensuite, je me suis dit 'OK, je continue ou j'abandonne le tour' car j'avais perdu deux dixièmes dans deux virages. Nous n'avons pas abandonné et avons continué à pousser tout au long du tour et avons réalisé un bon temps. La voiture s'est améliorée depuis la course Sprint. Nous avons fait quelques changements de réglages, voyons si nous pouvons les convertir en points. Je suis extrêmement heureux et fier de l'équipe. Nous ne renonçons pas et nous ne sommes pas encore là où nous voulons être, mais nous continuons à pousser."
 Chine 2024

Sergio PÉREZ | Red Bull

Sergio Pérez, après s'être qualifié en deuxième position pour le Grand Prix de Chine, juste derrière son coéquipier : "C'était très intense. J'ai failli être éliminé en Q1. J'ai eu un problème de trafic avec une des Williams, j'ai dû interrompre mon tour, revenir en pneus chauds déjà utilisés et je l'ai [la Q1] juste passé en P15. C'était vraiment un début de qualifications très chaotique. La Q2 était un peu plus simple. J'ai vraiment pu évaluer l'équilibre et nous avons fait de bons progrès tout au long de la session. Malheureusement, ce n'était pas suffisant pour battre Max, mais dans l'ensemble, c'est un excellent résultat pour l'équipe car la piste a beaucoup changé. Nous avons également beaucoup modifié la voiture pour nous adapter aux conditions, donc espérons que cela portera ses fruits demain. Tout reste à jouer pour demain. Nous pouvons nous battre à partir de là et nous aurons certainement un bon rythme. Nous avons montré aujourd'hui que nous avons un bon rythme sur la longue distance, donc j'ai hâte à demain."
 Chine 2024

Max VERSTAPPEN | Red Bull

Max Verstappen, après avoir décroché la pole position pour le Grand Prix de Chine : "Après la course Sprint, cela nous a donné quelques idées supplémentaires pour la voiture et je pense que la voiture a encore mieux fonctionné en qualifications. Je suis vraiment très satisfait de la manière dont se sont déroulées toutes les qualifications. La voiture était vraiment agréable à piloter et aussi en Q3, ce dernier tour était plutôt satisfaisant. Je suis également très heureux de piloter ici par temps sec. Les conditions étaient assez bonnes, donc c'était très amusant."
 Chine 2024

Sergio PÉREZ | Red Bull

Christian Horner, le directeur de l'équipe Red Bull, au micro de Sky Sports F1 après les qualifs chinoises : "C'était vraiment un bon samedi pour nous. Obtenir la victoire dans la course Sprint ce matin et ensuite décrocher la pole position avec Checo [Pérez]} en première ligne également. En Q1, la piste évoluait rapidement et nous avons eu un peu de chance de nous assurer que nous étions dans le coup [avec Pérez]. Checo fait un excellent travail. Il est entré dans cette saison avec un nouvel état d'esprit. Il est détendu, il pilote bien et sa confiance augmente. Il ne se concentre pas sur son coéquipier et c'est une approche différente."
 Chine 2024

Classement final du Sprint chinois et point sur les championnats.
 Chine 2024

Fernando ALONSO | Aston Martin

Pénalité pour Alonso, mais comme il a abandonné…
 Chine 2024

Sergio PÉREZ | Red Bull

Réaction de Pérez en sortant du cockpit alors qu'il a sauvé une belle troisième place dans ce Sprint chinois : "C'était vraiment difficile de passer devant Carlos [Sainz] et Fernando [Alonso], nous avions tous une forte dégradation en nous suivant et je devais défendre ma position contre Charles [Leclerc] dans le virage 14, mais j'ai réussi à m'en sortir."
 Chine 2024

Lewis HAMILTON | Mercedes

Lewis Hamilton qui a terminé deuxième du Sprint à Shangaï : "C'est le meilleur résultat que j'ai obtenu depuis longtemps, donc je suis vraiment heureux et reconnaissant. Nous ne pouvions pas rivaliser avec les Red Bulls, la course était difficile mais j'ai beaucoup appris sur la voiture pendant ce court relais, donc je suis excité pour la course de demain."

Qu'espère-t-il des qualifications pour le Grand Prix ? "Nous ne sommes toujours pas aussi rapides sur un seul tour - je ne pense pas que nous lutterons pour la première ligne."
 Chine 2024

Max VERSTAPPEN | Red Bull

Max Verstappen au terme du Sprint chinois, qu'il a gagné : "Les premiers tours étaient mouvementés ! Le vent change beaucoup ce qui rend la conduite difficile. [Les problèmes de batterie] n'ont concerné que les premiers tours, une fois résolus, tout allait bien."
 Chine 2024

Victoire de Verstappen au premier Sprint de la saison 2024, à Shangaï. Il a devancé Lewis Hamilton et Checo Pérez.
 Chine 2024

Grille de départ définitive du Sprint chinois de 2024.
 Chine 2024

Classement final des qualifs du Sprint et grille de départ provisoire dudit Sprint.
 Chine 2024

McLaren
FIA

Jon Noble de Motorsport.com a souligné que nous sommes à 10 semaines de la finalisation des réglementations pour 2026. Il a interrogé Christian Horner et Andrea Stella sur leur satisfaction quant aux progrès réalisés jusqu'à présent. Il a également mentionné avoir entendu parler de certains tests récents d'aéro active par la FIA, visant à identifier les aspects des développements qui fonctionnent ou non.

Andrea Stella, patron de l'écurie McLaren : "Oui, nous sommes heureux que le niveau de collaboration soit intense entre les équipes et avec la FIA. Je pense que lorsque vous explorez de nouvelles réglementations, il est normal que vous ayez des idées, que vous puissiez avoir des preuves à fournir, que vous vouliez valider correctement. Donc, je pense que jusqu'ici nous sommes satisfaits. Il est important, comme nous l'avons dit auparavant, de bien fixer les réglementations afin d'éviter des implications non intentionnelles, comme nous avons pu en avoir dans une certaine mesure avec cette génération de voitures. Nous ne les avons pas appelées des problèmes, nous les avons appelées des défis, mais par exemple, le phénomène de marsouinage était définitivement un peu un casse-tête, aussi bien en termes réels pour les pilotes que pour les ingénieurs. Donc, heureux du travail jusqu'à présent. Bonne collaboration en cours. Il reste encore un peu de temps avant la première version des réglementations. Et je pense aussi que certaines clarifications auront lieu plus tard. Il reste donc encore du temps, mais il est clairement important que nous convergions bientôt car un mois et demi peut passer très rapidement."

Christian Horner, chef de l'écurie Red Bull : "Oui, je veux dire, évidemment, c'est un changement massif pour 2026. C'est un peu sans précédent de changer à la fois le châssis et le moteur en même temps. Donc, bien sûr, il y a des facteurs inconnus dans cela. Mais beaucoup de travail a été fait par la FIA. Ils ont collaboré avec les équipes. Nous avons fait entendre notre voix de manière significative, même il y a un an ou deux, sur certains des problèmes, qui ont été écoutés et pris en compte. Donc, il y a eu des progrès solides, je dirais, qui ont été réalisés. C'est une feuille de papier complètement blanche, avec tous les aspects de la formule, donc ce sera fascinant de voir comment les ingénieurs interprètent les différentes réglementations et 2026 pourrait avoir un aspect tout à fait différent."

Carlos SAINZ | Ferrari
FIA

Lors de la conférence de presse des patrons d'écurie précédant le Grand Prix de Chine 2024, Ian Parkes du New York Times a questionné Christian Horner, directeur de l'écurie Red Bull, puis Alessandro Alunni Bravi, représentant de l'écurie Sauber (future écurie Audi) : "Christian, vous venez de dire que vous n'avez pas besoin de prendre une décision concernant votre line-up de pilotes avant plus tard cette année. Checo a clairement indiqué, en lui parlant hier, qu'il pense être en position d'annoncer quelque chose assez bientôt. Cela indique-t-il qu'il pourrait quitter l'équipe ? Et deuxième question, Alessandro, vous voudrez peut-être également commenter cela, Helmut Marko a mentionné hier qu'Audi a fait une offre à Carlos Sainz que Red Bull ne peut pas égaler. Où se situe-t-il dans vos réflexions pour l'avenir en tant que pilote potentiel ?"

Chirstian Horner a d'abord blagué : "Quoi ? Helmut comme pilote pour l'avenir ? Oh, Carlos ! D'accord."

Puis il a continué plus sérieusement : "Eh bien, d'abord sur Sergio [Pérez]. Bien sûr, il aimerait faire une annonce demain, sans aucun doute. Mais nous en tant qu'équipe, nous ne sommes pas particulièrement pressés. Nous sommes dans une position chanceuse où beaucoup de pilotes aimeraient évidemment piloter pour l'équipe, mais nous sommes satisfaits de la paire [de pilotes] que nous avons, nous voulons juste nous assurer que le niveau de cohérence que Checo a commencé cette saison se maintienne, et en temps voulu, nous évaluerons ces options. Mais, comme je le dis, à ce stade, nous sommes très heureux avec le line-up que nous avons. Donc il n'y a pas de précipitation imminente pour annoncer l'alignement complet des pilotes pour 2025."

Puis Horner a conclu sur Sainz et les dires de Marko au sujet du pilote espagnol : "Concernant les autres pilotes, c'est pure spéculation. Nous n'avons aucune idée de ce qu'Audi a offert à Carlos, qui est un pilote clé sur le marché ouvert. Il est donc naturel qu'il y ait un intérêt significatif. Et je suis sûr qu'Audi serait imprudent de ne pas considérer un pilote de sa qualité parmi d'autres qui ont des sièges disponibles, mais il serait inapproprié de divulguer quelles offres ont été faites. C'est quelque chose qui ne nous a pas été divulgué, quant aux offres qui ont été faites par d'autres équipes."

Alessandro Alunni Bravi a poursuivi : "Oui, comme je l'ai dit, je ne commente pas les spéculations. Je pense qu'il s'agit juste de spéculations, car, chaque pilote, je pense, parle avec beaucoup d'équipes pour comprendre la situation, pour voir s'il pourrait y avoir une vision commune sur le projet, surtout pour une équipe comme la nôtre qui est en plein processus de transformation en prévision de 2026. Mais nous sommes concentrés sur nos pilotes et nous respectons nos pilotes [Bottas et Zhou]. Nous savons que nous devons améliorer la performance en tant qu'équipe. Et c'est la première étape pour commencer à décider quel sera le line-up des pilotes pour l'avenir. D'abord, nous devons consolider notre performance. Jusqu'à présent, nous n'avons pas marqué de points. Donc je pense que l'objectif principal, et la priorité pour l'équipe, est de commencer à marquer des points puis d'aborder le marché des pilotes, en commençant par discuter avec nos pilotes et ensuite, bien sûr, avoir les yeux ouverts sur le marché."

Puis l'avocat et manager italien a déclaré : "Comme l'a mentionné Christian, et je suis tout à fait d'accord avec ce qu'il a dit, il n'est pas approprié de discuter ou de divulguer ce qui pourrait être la discussion en place. Personne ne sait vraiment ce que les autres équipes offrent aux pilotes, discutent avec les pilotes. Et parfois, nous ne voulons pas faire partie d'un jeu mené par d'autres. Donc concentrons-nous sur cette course [le Grand Prix de Chine]. Et je pense que la performance de la voiture est maintenant notre priorité et il y aura un moment pour prendre la bonne décision pour l'avenir."
 Chine 2024

Daniel RICCIARDO | Visa CashApp RB
FIA

Christian Horner, patron de Red Bull Racing, a été interpelé sur le début laborieux de Ricciardo en cette saison 2024 de F1. Sa réaction : "C'est encore un peu tôt, n'est-ce pas ? Je veux dire, sa saison n'a pas vraiment commencé. Il a eu des difficultés. Et je pense que de son propre aveu, il sentirait qu'il a sous-performé jusqu'à présent cette année. Mais nous ne sommes qu'à la cinquième course. Donc c'est un circuit [Shangaï] où il a historiquement été fort, il a gagné ici pour nous de manière spectaculaire en 2018, alors voyons comment les choses se déroulent."

Et quels sont les rapports de Christian avec Daniel mais aussi avec les différents pilotes de la filière ? Le mari de Geri Halliwell Horner répond : "Eh bien, ce sont tous des pilotes de Red Bull Racing, donc ils sont tous sous contrat avec Red Bull Racing et nous prêtons les pilotes à VCARB, l'équipe Visa Cash App RB Formula 1 comme ils sont désormais connus. Évidemment, nous gardons un œil attentif sur les pilotes, nous surveillons de près leur développement. Et je dois dire que Yuki, au contraire, a eu un excellent début de saison et conduit très bien. Donc, pour nous, en tant qu'équipe sœur, nous prenons un intérêt particulier pour ces pilotes."

Puis Christian Horner a été interrogé sur la situation de Daniel Ricciardo et s'il est hors de la course en tant que futur pilote pour Red Bull Racing. De plus, on lui a demandé si Daniel pourrait être remplacé cette année chez VCARB, notamment par un pilote comme Liam Lawson, que Helmut Marko souhaiterait voir sur la grille. Comment voit-il la situation évoluer ? Sa réponse : "Eh bien, je pense que cela dépend beaucoup de Daniel. Il doit montrer une forme qui attire l'attention non seulement de notre part mais potentiellement aussi celle des autres. Et nous ne sommes qu'à la cinquième course. C'est un circuit qui lui a bien réussi par le passé. Il a aussi une course Sprint. Il sera donc intéressant de voir s'il peut vraiment lancer sa saison ici. Maintenant, évidemment, en coulisse, il y a un pilote avec le talent de Liam Lawson, qui est naturellement impatient de saisir une opportunité. Mais rien n'est préétabli ou prédestiné quant à quand ou même si cela aurait lieu. La priorité est assurément pour les pilotes qui sont actuellement dans les baquets de course et nous verrons comment cela évolue."
 Chine 2024

Sergio PÉREZ | Red Bull
FIA

Christian Horner évoque ses pilotes, le marché des transferts et la bonne forme de Pérez en 2024 : "C'est incroyable que nous soyons à la cinquième course et qu'il y ait déjà tant de discussions sur les pilotes pour l'année prochaine. Donc, nous sommes dans une situation où nous sommes très satisfaits de nos deux pilotes. Mais nous n'avons pas besoin de prendre une décision finale sur l'alignement avant plus tard dans l'année. Donc, évidemment, Max a un contrat à long terme de toute façon, Checo est hors contrat cette année, mais il a été exceptionnellement bon jusqu'à présent cette saison."

Horner blague que Checo a fait des progrès "Probablement parce qu'il est en fin de contrat !" puis complète : "Non, je pense qu'il a travaillé dur pendant l'hiver. Il est arrivé avec un changement, peut-être, dans son approche des week-ends de Grand Prix et il a été très proche lors des quatre courses jusqu'à présent cette saison, particulièrement sur un circuit comme Suzuka où l'année dernière il avait eu pas mal de difficultés, mais certainement cette année, il était très compétitif."

Puis il explique ce qu'il pense que Pérez a changé dans son approche : "Je pense que cela résume bien la situation que les deux pilotes disposent du même équipement. Je pense que Checo a travaillé dur en coulisse. Il a passé beaucoup de temps sur le simulateur et son approche pour aborder un week-end de Grand Prix, la configuration et ainsi de suite, s'est alignée avec celle de son coéquipier. Donc, il s'applique bien et a conduit de bonnes courses jusqu'à présent cette année."
 Chine 2024

Sauber
FIA

Alessandro Alunni Bravi, le chef de Sauber, a parlé du gros point faible de son écurie : les arrêts aux stands. Entre le Japon et la Chine, l'écurie s'est entraînée pour résoudre les problèmes récurrents rencontrés par Bottas et Zhou. Alessandro a déclaré : "La cohérence [pour les arrêts aux stands] est notre objectif. Nous connaissons les problèmes que nous avons. Nous savons que nous travaillons dur à Hinwil pour résoudre ces problèmes, que toutes les mesures seront prêtes, vous savez, pas pour cette course et je ne veux pas donner de calendrier simplement parce que, vous savez, nous travaillons dur et nous essayons d'anticiper et de réduire ce délai. Nous avons d'autres mesures de mitigation ici qui devraient nous permettre d'être plus cohérents. Et puis bien sûr, l'objectif est également de réduire le temps des arrêts aux stands, mais je pense que l'objectif principal est de ne pas avoir de problème. Lors de la dernière course [GP du Japon], malheureusement, nous savons que nous avons perdu la possibilité de marquer des points lors du deuxième arrêt avec Valtteri, car nous sommes entrés devant Tsunoda et nous avons rejoint la piste après quatre pilotes, donc nous savons qu'il y a un problème. Nous y travaillons. Cela n'affecte bien sûr pas notre détermination à lutter pour des points ici."

Interpelé sur le fait que Bottas a annoncé que le problème n'était pas totalement réglé, Alunni Bravi a ensuite détaillé : "C’est un problème de matériel, comme nous l'avons dit. Nous devons redessiner certaines pièces et, bien sûr, lorsque vous avez besoin de redessiner, cela prend du temps, également pour le processus de fabrication, surtout dans certaines zones. Dans ce cas, nous avons immédiatement pris le problème, les problèmes que nous avons divulgués, que nous avons trouvés à Bahreïn, nous avons commencé à redessiner les pièces, et maintenant nous sommes dans le processus de fabrication, et il y a un délai de livraison pour ces pièces qui ne dépendent pas uniquement de notre département de production interne. Nous essayons de réduire ce délai. Et bien sûr, Imola est l'objectif, mais nous faisons de notre mieux si nous pouvons avoir quelque chose avant cela, mais nous voulons avoir quelque chose qui résout le problème sans aucun doute. Mais pour le moment, nous pouvons appliquer certaines mesures d'atténuation qui, selon nous, peuvent réduire le risque de défaillance lors de l'arrêt aux stands. Bien sûr, nous devons être cohérents, mais l'objectif n'est pas d'être le plus rapide. L'objectif est d'avoir un arrêt aux stands propre."
 Chine 2024

Sauber
FIA

Suite aux récentes rumeurs de recrutement chez Sauber qui deviendra Audi en 2026, mentionnons notamment Sainz, Alessandro Alunni Bravi, représentant et directeur général de Sauber s'est exprimé : "Laissez-moi dire qu'il y a beaucoup de spéculations, vous savez, autour de nos équipes et de commentaires. Et, bien sûr, je ne veux pas commenter les spéculations, car nous sommes concentrés sur ce week-end de course [GP de Chine]. Mais il y a toutes les équipes, vous savez. Il y a 14 pilotes sans, disons, un contrat fixé pour l'année prochaine. Donc, comme toutes les équipes, nous discutons avec différents pilotes. Et vous savez, ce n'est pas le moment pour nous de prendre une décision. C'est le moment de, vous savez, fournir à nos pilotes une voiture performante. Mais laissez-moi dire que nous sommes heureux qu'il semble que nous puissions jouer un rôle différent sur le marché des pilotes à l'avenir grâce à l'annonce d'Audi et à tous les investissements qui seront réalisés pour améliorer notre équipe. Donc je pense que c'est une bonne nouvelle pour notre équipe. Enfin, nous sommes attractifs et nous ne sommes pas des spectateurs, nous sommes un acteur sur le marché."

Fernando ALONSO | Aston Martin

Alonso, P3 et donc du bon côté de la piste pour le départ du Sprint, s'est exprimé chez Sky après les qualifs du format court : "Assez stressant ! En SQ1, nous surveillions la météo et la menace de pluie. Nous avons progressé en SQ1 puis nous sommes juste passés en SQ2, donc nous n'étions pas très compétitifs sur le sec. Puis il a plu en SQ3 et chaque tour était un peu différent. Les pneus étaient un peu meilleurs à chaque tour mais le circuit se dégradait avec davantage de pluie. Il était difficile de juger le niveau d'adhérence mais au final, je suis extrêmement heureux."
 Chine 2024

Max VERSTAPPEN | Red Bull

Max Verstappen s'est exprimé au micro de la Sky après une SQ3 difficile qui l'a laissé quatrième sur la grille du Sprint : "C'était incroyablement glissant. J'ai vraiment eu du mal à chauffer les pneus, c'est pourquoi il était très difficile de garder la voiture sur la piste. Ça n'a jamais vraiment fonctionné pour moi, c'était comme conduire sur de la glace. C'est pourquoi notre position en qualifications est aussi assez méritée, ça ne fonctionnait vraiment pas pour moi sous la pluie. Même si je pense que nous sommes assez bons sur le sec, donc je suis bien sûr assez content de cela."

Sur ses chances pour le Sprint en lui-même : "Ce n'est pas idéal de partir de l'intérieur ici, il y a beaucoup moins d'adhérence de gauche à droite avec ces marquages peints sur le tarmac, donc nous devons essayer d'avoir le meilleur départ possible. Ensuite, je pense que ce sera un long relais sur un seul set de pneus dans le Sprint, mais cela rend les choses assez intéressantes, je trouve."
 Chine 2024

Guanyu ZHOU | Sauber

Zhou Guanyu a confié à Sky Sports F1 ce que signifie pour lui de se qualifier dans le top 10 pour le Sprint sur ses terres : "C'est un grand soulagement. Je suis juste vraiment heureux pour aujourd'hui. Il y a beaucoup de pression en arrivant ce week-end. Bien sûr, les fans ont toujours de grandes attentes, mais être à la maison pour la première fois, mon premier jour au travail, ma première fois sur ce circuit, c'est simplement formidable d'être en SQ3, également pour la première fois dans ma carrière. À chaque fois avant de monter dans la voiture dans le garage, je peux voir la foule m'encourager, donc je suis vraiment heureux de pouvoir leur donner un résultat et de les récompenser pour avoir patienté sous la pluie."
 Chine 2024

Lewis HAMILTON | Mercedes

Lewis Hamilton, après avoir décroché la deuxième position pour la grille de départ du Sprint du Grand Prix de Chine 2024 : "C'était très compliqué. Il n'y avait pas beaucoup d'adhérence pour personne, mais je suis tellement content. Dès que j'ai vu la pluie arriver, j'étais excité car sur le sec, nous n'étions pas assez rapides, donc quand la pluie est tombée, j'ai pensé que nous aurions une meilleure opportunité et c'est là que tout a commencé à fonctionner."

Sur ce qu'il peut faire lors du Sprint, la course courte du samedi : "Tout dépend vraiment des conditions météorologiques. Si c'est comme ça, nous aurons une chance d'être quelque part en haut du classement. Si c'est sec, les Ferrari et les Red Bulls passeront devant, mais peut-être que nous pourrons tenir tête à certains des autres."
 Chine 2024

Lando NORRIS | McLaren

Lando Norris, après avoir décroché la pole lors des qualifications sprint du Grand Prix de Chine : "Je suis extrêmement heureux. Un grand merci à toute l'équipe. C'était compliqué. On est toujours nerveux avant des qualifications comme celles-ci, surtout quand on sait presque qu'il va pleuvoir. Les conditions, il faut juste prendre beaucoup de risques et pousser pour augmenter la température des pneus. J'étais rapide mais je ne cessais de rattraper les Ferrari, donc je devais ralentir et je n'ai pas bien fait les deux premiers tours, mais j'ai bien réussi le dernier. Je suis content. Triste que ce ne soit pas pour une véritable séance de qualifications, mais c'est suffisant."

A propos des conditions météorologiques : "On n'a que trois tours. J'ai abandonné les deux premiers et le dernier tour c'était tout ou rien. Mais il pleuvait de plus en plus, donc les conditions lors des deux derniers tours étaient beaucoup plus mauvaises que lors du deuxième tour au moins, donc j'ai fait quelques erreurs et j'ai commencé à aquaplaner pas mal. Mais c'est vraiment amusant et ça fait battre le cœur plus fort. Finir en tête était une belle surprise et c'est une bonne position pour demain."

Lando Norris sur ses chances de gagner le sprint demain et son rythme sur longue distance : "Aucune idée. Nous avons travaillé ce matin et enchaîné les tours pour essayer de comprendre. Tout dépendra de la météo. Si c'est comme aujourd'hui, alors les chances sont relativement bonnes mais la course est très différente des qualifications. Le rythme est bon, qu'il pleuve ou qu'il fasse sec, donc nous sommes dans une position décente. L'équipe a fait du bon travail, la voiture se comporte bien et moi aussi."
 Chine 2024

Lewis HAMILTON | Mercedes

Toto Wolff, le directeur de l'écurie Mercedes, s'est confié à Sky Sports F1, d'abord à propos de la réintégration du tour de Lando Norris : "Je n'ai pas vu les détails, j'ai juste entendu parler de 'quatre pneus hors piste', mais honnêtement, il était probablement plus lent, donc il aurait de toute façon été plus rapide."

Concernant la manière dont Hamilton a réussi à se positionner en première ligne : "Cela montre que tout est une question de préparation des pneus. Nous avons fait ce qu'il fallait lors du dernier essai. Les pneus étaient dans la zone idéale, combinés à un excellent pilotage, et cela a fait la différence."
 Chine 2024

Lando NORRIS | McLaren

A la fin des qualifications du Sprint du Grand Prix de Chine 2024, un tour de Norris avait été supprimé pour avoir franchi les limites de la piste, laissant Hamilton en haut de la feuille des temps. Mais le tour du pilote McLaren a finalement été restauré, lui redonnant la pole position pour le Sprint.

Andrea Stella, le directeur de l'équipe McLaren, s'est exprimé à ce sujet au micro de Sky Sports F1 : "Nous pensons que cela pourrait être dû au fait qu'il est sorti de piste au dernier virage avant cet incident, et ils ont pu penser que cela pourrait avoir des conséquences sur le tour suivant, qui est le tour de la pole position. Ce tour était complètement propre, donc il n'y a absolument aucun problème. La décision a été rétablie par la FIA elle-même."
 Chine 2024

 Chargement en cours...