Aston Martin annonce que Fernando Alonso va "rester". Des détails devraient être diffusés ultérieurement.

Mise à jour : La "précision" faite sur le site d'Aston :
"Fernando réagit aux spéculations.
Fernando Alonso a publié aujourd'hui la déclaration suivante en réponse aux questions concernant ses futurs projets de carrière : 'Je suis là pour rester.'"

Il semble s'adresser aux rumeurs lui prêtant des intentions d'aller chez Mercedes puis les plus récentes le plaçant chez Red Bull. Comme toujours, nous ne pouvons qu'admirer la créativité de certains médias et la force de relais voire d'amplification d'autres.

Complément : le site officiel de la F1 a passé les propos du directeur de l'écurie, Mike Krack, et il y est précisé que "Cet accord pluriannuel avec Fernando nous amène jusqu'en 2026, lorsque nous commencerons notre partenariat d'usine en matière de groupes motopropulseurs avec Honda."

Ce serait donc une prolongation pluriannuelle... de deux ans. Ce qui veut dire que Honda le veut bien une année.

Il y a 20 h

La F1 a présenté le calendrier de la saison 2025.

Il y a 1 h

Le casque spécial #ChineseGP du local de l’étape, un certain Zhou Guanyu.

Il y a 56 minutes
Fernando ALONSO | Aston Martin

Pénalité imposée post-course à Fernando Alonso pour une conduite potentiellement dangereuse. L'incident s'est produit dans les virages 6 et 7 pendant la course, où Alonso a effectué une manœuvre considérée comme inhabituelle par les commissaires, entraînant une perte de contrôle et un crash de George Russell à la sortie du virage 6.

Alonso a tenté d'aborder le virage 6 différemment, en levant le pied plus tôt et en entrant dans le virage avec moins de vitesse afin d'obtenir une meilleure sortie. Cependant, cette manœuvre a pris Russell par surprise, provoquant une fermeture de l'écart entre eux de manière inhabituellement rapide, ce qui a réduit l'appui aérodynamique de Russell à l'apex du virage, le faisant perdre le contrôle de sa voiture.

Les commissaires ont observé que Alonso avait levé le pied environ 100 mètres plus tôt que lors de ses tours précédents dans cette course, et avait également freiné légèrement et changé de vitesse d'une manière qu'il n'avait pas utilisée auparavant dans cette partie du circuit. Bien qu'Alonso ait expliqué qu'il cherchait simplement à obtenir une meilleure sortie de virage, les commissaires ont jugé que sa manœuvre avait créé une vitesse de rapprochement considérable et inhabituelle entre les voitures, ce qui était potentiellement dangereux.

En conséquence, Alonso s'est vu imposer une pénalité de passage par les stands après la course, convertie en 20 secondes ajoutées à son temps de course, ainsi que trois points de pénalité sur sa licence. Cette décision est basée sur l'article 33.4 du Règlement Sportif de la Formule 1 de la FIA, qui stipule qu'à aucun moment une voiture ne doit être conduite de manière inutilement lente, erratique, ou d'une manière qui pourrait être considérée comme potentiellement dangereuse pour les autres pilotes ou toute autre personne.
 Australie 2024