Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 21 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 1 h
Charles LECLERC | Ferrari
FIA

Interrogé sur les difficultés de la voiture dans certains types de virages, Charles Leclerc a expliqué les problèmes spécifiques rencontrés à Barcelone et ses attentes pour les prochaines courses.

Il lui est préalablement rappelé qu'il aurait dit que la voiture de cette année avait du mal principalement dans les virages lents et longs alors qu'à Barcelone, il semblait également avoir des difficultés dans les virages rapides et longs comme les virages 9 ou 14. Peut-il ainsi confirmer ceci ? "En fait, je ne confirme pas cela. Je pense que peut-être en course, c'est toujours difficile à voir parce qu'il y a beaucoup de gestion des pneus en cours. Et nous pourrions économiser plus dans les virages 9 et 13 que d'autres, ce qui pourrait ressembler à une faiblesse de l'extérieur, mais ce n'est peut-être pas le cas, en réalité. Cependant, en qualification, il y a deux virages où nous avons tout perdu à Barcelone, et c'était les virages 5 et 10. Et le virage 10 étant probablement le virage qui correspond aux caractéristiques que je mentionnais plus tôt, des virages lents et longs. Ce sont donc ce type de virages sur lesquels nous devons vraiment travailler. Pour les virages 9 et 13, en qualification, je ne pense pas que ce soient de grandes faiblesses."

Et quelle est la perspective pour Silverstone ? Leclerc a répondu : "Tout d'abord, nous avons un week-end cette semaine pour performer au mieux. Et en fait, ici, nous avons aussi pas mal de virages rapides. Donc ce sera un bon test pour voir où nous nous situerons à Silverstone, même si les circuits sont assez différents. Encore une fois, nous avons eu ces nouvelles améliorations seulement depuis une course. Et nous devons encore les comprendre et comprendre comment régler la voiture afin d'optimiser cette amélioration de la meilleure façon possible. Et j'espère qu'à Silverstone, nous serons à 100 % et que nous reviendrons nous battre pour la pole position et la victoire."
 Grande-Bretagne 2024