Lance Stroll, pilote Aston Martin, débutera la treizième compétition du Championnat du Monde de Formule 1 2024 avec une nouvelle boîte de vitesses comprenant un carter et une cassette (GBX C & C), ainsi qu'une nouvelle transmission, des composants de changement de vitesse et des composants auxiliaires (GBX DL). Ces changements respectent l'article 29.2 du règlement sportif de la Formule 1 2024, qui autorise jusqu'à cinq nouveaux ensembles de ces pièces par saison.

Il y a 23 h

Chronos de la première séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Carlos Sainz (Ferrari).

Carlos Sainz (Ferrari) a dominé la séance avec un temps de 1:18.713, parcourant 27 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.989, soit 0.276 secondes derrière Sainz. Charles Leclerc (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:19.011, à 0.298 secondes du leader tout en ayant effectué 29 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:19.137, suivi de Zhou Guanyu (Sauber) qui a réalisé un temps de 1:19.180 alors que Bottas, son coéquipier, a fini P15. Lando Norris (McLaren) a fini en sixième position avec un temps de 1:19.211, tandis qu’Oscar Piastri (McLaren) a pris la septième place avec un chrono de 1:19.249.

Yuki Tsunoda (VCARB) a terminé huitième avec un temps de 1:19.260, suivi de Lance Stroll (Aston Martin) avec un chrono de 1:19.265. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:19.287.

Checo Pérez ne décolle pas en ce début de week-end hongrois et n'est que P11, symbolique puisque c'est aussi son chiffre permanent. Il est d'ailleurs suivi par Daniel Ricciardo sur la deuxième Visa Cash App RB.

Il y a 23 h

Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 20 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 16 minutes

Enrico Cardile rejoint Aston Martin après son départ de chez Ferrari

 Retour aux Brefs F1
Aston Martin

Le lendemain de l'annonce de son départ de Ferrari, Enrico Cardile se prépare à entamer un nouveau chapitre de sa carrière. Aston Martin Aramco Formula One Team a annoncé aujourd'hui la nomination de Cardile au poste de directeur technique F1, une position stratégique alors que l'équipe vise des victoires en course et des titres de champion du monde.

Enrico Cardile rejoindra l'équipe basée à Silverstone en 2025, dans un rôle nouvellement créé qui vient renforcer le groupe technique senior. Avec près de deux décennies d'expérience chez Ferrari, où il occupait récemment le poste de directeur technique châssis et aérodynamique, Cardile apporte une expertise précieuse à Aston Martin Aramco.

Lawrence Stroll, président exécutif de l'équipe Aston Martin Aramco Formula One Team, a exprimé son enthousiasme : "Je suis ravi d'accueillir Enrico chez Aston Martin Aramco. Nous cherchons à renforcer notre équipe de direction technique en prévision des changements réglementaires significatifs de 2026. Attirer des talents de classe mondiale comme Enrico est un signe fort de notre ambition."

Mike Krack, directeur de l'équipe, a ajouté : "Enrico apportera une nouvelle perspective à notre stratégie technique. Avec près de 20 ans d'expérience chez Ferrari, il est un atout majeur pour notre équipe alors que nous nous préparons aux nouvelles réglementations de 2026."

Enrico Cardile a lui-même partagé son enthousiasme pour ce nouveau défi : "Je suis impatient de rejoindre Aston Martin Aramco. L'ambition de l'équipe est claire et c'est une opportunité unique de contribuer à ce parcours. C'est un défi personnel et professionnel que j'accepte avec enthousiasme."

Cette nomination intervient dans un contexte de changements importants pour Aston Martin Aramco, avec l'arrivée prévue d'Andy Cowell en tant que PDG du groupe en octobre. Ensemble, ils forment une équipe redoutable, prête à relever les défis à venir.