La FIA a révisé l'Annexe L de son Code Sportif International pour inclure une nouvelle clause. Cette clause précise que, bien que l'âge minimum requis pour obtenir la Super Licence nécessaire pour courir en F1 soit de 18 ans, il est possible d'accorder une dérogation spéciale permettant à certains pilotes de l'obtenir à 17 ans. Cette modification a également des répercussions sur les critères pour obtenir une superlicence valable uniquement pour les essais libres.

Nous ne pouvons qu'imaginer que cette révision soit dirigée pour permettre au protégé de chez Mercedes, Andrea Kimi Antonelli. Il pourrait ainsi participer à une séance d'essais libres avant de fêter ses 18 ans le 25 août.

Il y a 22 h

Bref autres sports mécas

 Retour aux Brefs autres sports mécas

L'enthousiasme initial autour de la perspective d'avoir Alex Albon, le pilote de Formule 1, dans l'équipe de Wayne Taylor Racing en partenariat avec Andretti pour les 24 Heures de Daytona en 2024, s'est finalement dissipé, telle une brume matinale cédant sa place au soleil éclatant de la réalité.

En septembre, le propriétaire de l'équipe, Wayne Taylor, avait laissé entendre avec une pointe de mystère qu'un pilote de grand prix actuel rejoindrait son équipe à Daytona en janvier. Cependant, il avait précisé qu'aucune annonce officielle ne serait faite avant la fin de la saison de Formule 1.

Selon RACER, les discussions, qui avaient démarré sous les meilleurs auspices, ont pourtant achoppé sur divers obstacles. Si Williams était en accord avec le principe, le calendrier est venu jouer les trouble-fêtes. En effet, avec un début des essais de pré-saison avancé au 21-23 février, les préparatifs s'annonçaient plus complexes. De plus, le coup d'envoi de la saison 2024 de Formule 1 à Bahreïn le week-end du 29 février au 2 mars laissait peu de marge de manœuvre pour le pilote et l'équipe.

Bien que les contraintes logistiques aient rendu la participation d'Albon impraticable pour cette fois, il semblerait, selon RACER, que son intérêt pour la course d'endurance à Daytona reste vif, désireux d'élargir son horizon et ses compétences, à l'instar d'un certain Fernando Alonso.