Lance Stroll, pilote Aston Martin, débutera la treizième compétition du Championnat du Monde de Formule 1 2024 avec une nouvelle boîte de vitesses comprenant un carter et une cassette (GBX C & C), ainsi qu'une nouvelle transmission, des composants de changement de vitesse et des composants auxiliaires (GBX DL). Ces changements respectent l'article 29.2 du règlement sportif de la Formule 1 2024, qui autorise jusqu'à cinq nouveaux ensembles de ces pièces par saison.

Il y a 23 h

Chronos de la première séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Carlos Sainz (Ferrari).

Carlos Sainz (Ferrari) a dominé la séance avec un temps de 1:18.713, parcourant 27 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.989, soit 0.276 secondes derrière Sainz. Charles Leclerc (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:19.011, à 0.298 secondes du leader tout en ayant effectué 29 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:19.137, suivi de Zhou Guanyu (Sauber) qui a réalisé un temps de 1:19.180 alors que Bottas, son coéquipier, a fini P15. Lando Norris (McLaren) a fini en sixième position avec un temps de 1:19.211, tandis qu’Oscar Piastri (McLaren) a pris la septième place avec un chrono de 1:19.249.

Yuki Tsunoda (VCARB) a terminé huitième avec un temps de 1:19.260, suivi de Lance Stroll (Aston Martin) avec un chrono de 1:19.265. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:19.287.

Checo Pérez ne décolle pas en ce début de week-end hongrois et n'est que P11, symbolique puisque c'est aussi son chiffre permanent. Il est d'ailleurs suivi par Daniel Ricciardo sur la deuxième Visa Cash App RB.

Il y a 22 h

Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 19 h
Max VERSTAPPEN | Red Bull
FIA

Giuseppe Marino faisait remarquer à Verstappen et Leclerc qu'à la fin du Grand Prix d'Imola, beaucoup de gens ont dit que nous assistions au début d'une nouvelle grande époque pour la Formule 1 avec trois équipes au cœur de la bataille pour gagner des courses. Qu'en pensent-ils ?

Max Verstappen : "Je pense que les trois dernières années ont déjà été formidables ! Non, mais sérieusement, je pense que c'est bien de voir d'autres équipes devenir de plus en plus compétitives – je suppose que c'est naturel avec les règlements, tels qu'ils sont. Avec le temps, les gens apprennent de plus en plus quelle direction ils doivent suivre et c'est bon pour le sport que plus d'équipes se battent pour la victoire."

Charles Leclerc : "Je ne veux pas tuer l'excitation mais je ne tirerais pas de conclusions trop hâtives. Je veux dire, les dernières courses ont été assez serrées. La précédente aussi. C'était deux circuits particuliers. Il est également vrai que les deux prochains circuits sont assez particuliers, Monaco et le Canada, où la gestion des bordures est si importante. Et comme Max l'a dit, cela pourrait ne pas montrer la force de leur voiture. Donc, je pense que nous devons attendre un peu plus pour comprendre exactement où nous en sommes en termes de performance. Cependant, nous sommes confiants quant aux progrès réalisés avec nos améliorations. Et nous espérons vraiment que ce sera suffisant pour combler l'écart et être bientôt à leur niveau. Et ce serait génial pour la Formule 1 en général. C'est ce que nous voulons."
 Monaco 2024