Grille de départ définitive, avec Sargeant qui démarrera de la voie des stands.

Il y a 9 h

Les stratégies possibles pour le #ChineseGP selon Pirelli et les pneus à disposition des pilotes pour cette course.

Il y a 9 h

Victoire de Verstappen en Chine, devant Norris et Pérez.

Il y a 6 h
FIA

La FIA a communiqué une déclaration faite par les Clubs Membres de la FIA et les Fédérations Sportives d'Amérique. Elle révèle plusieurs points clés concernant la situation autour de Mohammed Ben Sulayem, le Président de la FIA.

1. Absolution des Accusations : Le Comité d'Éthique de la FIA, composé de membres externes et indépendants, a publié un rapport unanime absolvant M. Mohammed Ben Sulayem des accusations infondées de s'être ingéré dans les événements de Formule 1 tenus en Arabie Saoudite et à Las Vegas en 2023.

2. Intégrité du Président : La décision du Comité d'Éthique confirme que le Président de la FIA a agi de manière honorable, transparente et indépendante.

3. Contestation des Accusations Médiatiques : Les accusations d'impropriété et de pratiques non éthiques, propagées par certains membres des médias imprimés et numériques, visaient uniquement à nuire à la FIA et à sa direction, en particulier au Président.

4. Procédure de Sélection du Président : La sélection du Président de la FIA est déterminée par les statuts de la FIA et relève exclusivement de ses membres votants, sans être influencée par des interventions extérieures motivées par des intérêts personnels.

5. Actions Légales Contre les Diffamations : Il est recommandé que la FIA engage des actions légales contre ceux qui diffament sans cause l'organisation et sa direction.

6. Soutien Réaffirmé : Un vote de confiance en faveur de M. Mohammed Ben Sulayem est exprimé, appuyant sa gestion de la FIA et ses efforts pour transformer l'organisation de manière éthique et transparente, au service de ses membres.