Lance Stroll, pilote Aston Martin, débutera la treizième compétition du Championnat du Monde de Formule 1 2024 avec une nouvelle boîte de vitesses comprenant un carter et une cassette (GBX C & C), ainsi qu'une nouvelle transmission, des composants de changement de vitesse et des composants auxiliaires (GBX DL). Ces changements respectent l'article 29.2 du règlement sportif de la Formule 1 2024, qui autorise jusqu'à cinq nouveaux ensembles de ces pièces par saison.

Il y a 23 h

Chronos de la première séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Carlos Sainz (Ferrari).

Carlos Sainz (Ferrari) a dominé la séance avec un temps de 1:18.713, parcourant 27 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.989, soit 0.276 secondes derrière Sainz. Charles Leclerc (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:19.011, à 0.298 secondes du leader tout en ayant effectué 29 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:19.137, suivi de Zhou Guanyu (Sauber) qui a réalisé un temps de 1:19.180 alors que Bottas, son coéquipier, a fini P15. Lando Norris (McLaren) a fini en sixième position avec un temps de 1:19.211, tandis qu’Oscar Piastri (McLaren) a pris la septième place avec un chrono de 1:19.249.

Yuki Tsunoda (VCARB) a terminé huitième avec un temps de 1:19.260, suivi de Lance Stroll (Aston Martin) avec un chrono de 1:19.265. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:19.287.

Checo Pérez ne décolle pas en ce début de week-end hongrois et n'est que P11, symbolique puisque c'est aussi son chiffre permanent. Il est d'ailleurs suivi par Daniel Ricciardo sur la deuxième Visa Cash App RB.

Il y a 23 h

Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 20 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 32 minutes

Marché des pilotes de F1 : Toto Wolff sur Sainz et les jeunes talents

 Retour aux Brefs F1
Mercedes
FIA

Alors que le marché des pilotes de Formule 1 reste en constante évolution, des questions se posent sur les décisions stratégiques des équipes concernant les jeunes talents et les pilotes expérimentés. Toto Wolff a été interrogé sur le changement de cap potentiel concernant Carlos Sainz et les défis auxquels sont confrontés les jeunes pilotes comme Kimi Antonelli. Voici ses réponses.

Q : (Luke Smith – The Athletic) Il y a quelques semaines, vous [Toto Wolff, directeur de l'écurie Mercedes] avez suggéré que Carlos Sainz n'était pas une option. Vous avez dit que vous alliez vous tourner vers la jeunesse pour l'avenir. Qu'est-ce qui a changé ces dernières semaines ? Et par rapport au point de James sur le fait de brûler un pilote trop rapidement, y a-t-il des inquiétudes concernant Kimi Antonelli ? Évidemment, la saison de F2 a été un peu difficile, mais je comprends que le test privé en Formule 1 a été très, très bon.
TW : Oui, la saison a été un peu difficile parce qu'en général, les deux n'ont pas été au même niveau et je pense que l'équipe le reconnaît. Ce n'était pas idéal, mais le week-end dernier a été plutôt bon. Le rythme était là, il y a eu des erreurs au départ, donc c'est quelque chose qu'un débutant doit apprendre, c'est clair. Mais il a beaucoup de pression. On parle beaucoup de lui. Son parcours en formules juniors et en karting est unique. Et il est clair que la pression monte. Mais comme dit son père, un champion doit être jeté dans l'eau froide et apprendre à nager. Ils sont très clairs à ce sujet. Mais le marché des pilotes est actuellement assez dynamique et intéressant. Je pense que certains pilotes ont plus d'options et certaines équipes ont plus d'options. C'est intéressant. Et vous savez, comme Bernie l'a dit : "la semaine dernière j'avais une opinion, cette semaine j'en ai une différente".

Q : (Alex Kalinauckas – Autosport) Une autre question pour Toto, s'il vous plaît. Vous venez de parler de Kimi Antonelli et de la pression à laquelle il est confronté. Je me demandais si vous pouviez partager des informations sur la façon dont il gère cette pression ? Sa progression de carrière a été rapide jusqu'à présent. Comment fait-il face à de nombreuses personnes qu'il n'a jamais rencontrées, parlant de lui et évoquant son nom ?
TW : Ce que j'aime en termes de son attitude, c'est généralement sa famille, qui a toujours été proche de lui, et l'évaluation objective d'une situation, que ce soit bon ou pas assez bon. Et je ne pense pas que la pression nuit du tout à la façon dont il performe dans la voiture et à sa conduite. Vous pouvez clairement voir que c'est un bon point de référence avec Ollie Bearman. Ils sont assez proches. Ollie a évidemment fait une très bonne course en Autriche et Kimi, le dimanche, a eu un problème de débrayage dans la deuxième course. Donc, vous devez nager. C'est clair. La progression de carrière a été rapide. Il a 17 ans. Il n'a même pas encore de permis de conduire pour une voiture de route. Et les meilleurs seront capables de faire face à cela, avec la quantité de critiques et de pression, et cela va encore augmenter.