Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 21 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 1 h

Extreme H lance une voiture de course à hydrogène innovante

27/06/2024 Extreme H

Extreme H lance une voiture de course à hydrogène innovante - Crédit photo : Extreme E
Crédit photo : Extreme E 

Extreme E a dévoilé sa nouvelle voiture de course à hydrogène, la Pioneer 25, marquant la transition vers Extreme H. Cette voiture innovante combine performance et durabilité, utilisant des piles à combustible à hydrogène pour offrir une alternative écologique, prête pour la saison 2025.

Extreme E a dévoilé sa nouvelle voiture de course à hydrogène, alors que la série électrique évolue officiellement en Extreme H, la première série de course à hydrogène au monde. La voiture Extreme H, la Pioneer 25, a été présentée aux leaders de l'industrie, aux défenseurs de l'environnement et aux représentants des médias, tous impatients de voir l'aube d'une nouvelle ère dans le sport automobile.

Extreme H, la nouvelle série de course à hydrogène révolutionnaire, a aujourd'hui dévoilé son chef-d'œuvre pionnier avec le lancement de sa toute première voiture de course à hydrogène.

La voiture de course à hydrogène ‘Pioneer 25’ a été révélée devant les médias du monde entier et les invités à bord du navire de la série, le St. Helena, avec le Tower Bridge de Londres en toile de fond, marquant officiellement le début du compte à rebours pour sa première saison qui débutera en avril 2025.

La série Extreme H représente un pas audacieux vers la transition vers l'énergie propre, en mettant en avant la technologie de pointe de l'hydrogène dans un environnement de course compétitif. La voiture de course Pioneer 25, dévoilée sous les acclamations, est conçue pour démontrer la viabilité et les capacités de performance des piles à combustible à hydrogène, établissant une nouvelle norme pour le sport automobile écologique.

L'évolution du championnat n'aurait pas été possible sans le soutien de partenaires tels que PIF, ENOWA NEOM, Vodafone Business, Symbio, Siemens et Jackson Swiss Partners.

Alejandro Agag, fondateur et PDG d'Extreme H, a exprimé sa fierté de présenter au monde la première voiture de course à hydrogène et la série Extreme H. Il a souligné que ce lancement marque une étape pionnière vers un sport automobile durable, les piles à hydrogène offrant une opportunité remarquable de réduire les empreintes carbone et de promouvoir des solutions énergétiques propres.

La Pioneer 25, développée par Spark Racing Technology, est équipée d'une pile à hydrogène de Symbio. Elle a subi des tests intensifs, équivalents à trois saisons de course, pour assurer sa préparation pour la campagne de lancement. La pile à hydrogène de 75 kW alimente la batterie, produisant une puissance de pointe de 400 kW (550 ch), capable d'accélérer la voiture de course de 2200 kilogrammes de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes et de gérer des pentes allant jusqu'à 130 pour cent.

Chaque Pioneer 25 engagée en Extreme H dispose d'un ensemble commun de pièces standardisées de Spark Racing Technology. Cependant, les équipes peuvent redessiner les carrosseries avant et arrière ainsi que les feux pour imiter l'apparence des modèles de voitures de tous les jours. Le premier test public de la Pioneer 25 aura lieu lors de l'Hydro X Prix d'Extreme E en Écosse le mois prochain (13-14 juillet).

Le premier calendrier de course du championnat a également été dévoilé, comprenant 10 manches réparties sur cinq sites. La série débutera en Arabie Saoudite, suivie de courses au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et se terminera aux États-Unis.

Alejandro Agag a souligné que le lancement d'Extreme H symbolise un nouveau chapitre dans le sport automobile, en faisant progresser la mobilité électrique et en garantissant que des solutions pionnières en matière de mobilité électrique sont au cœur du championnat à long terme. La transformation en Extreme H est considérée comme un pas audacieux, promettant des courses plus rapides et plus intenses tout en explorant le potentiel de l'hydrogène en tant que source d'énergie durable et puissante.

La saison Extreme E commencera en avril 2025, avec des mises à jour passionnantes à venir sur les équipes et les partenaires de course. La première sortie publique de la voiture Extreme H Pioneer 25 est attendue lors de la prochaine course d'Extreme E en Écosse les 13 et 14 juillet 2024.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Vidéo