Préparation Intense du Dacia Sandrider pour le Dakar 2025

06/06/2024 Championnat du monde de rallye-raid

Préparation Intense du Dacia Sandrider pour le Dakar 2025 - Crédit photo : Dacia
Crédit photo : Dacia 

L'équipe Dacia Sandriders a achevé avec succès la première phase de ses essais en préparation pour le Dakar 2025. Entre tests au Royaume-Uni, au Pays de Galles et en France, les premiers retours des pilotes sont prometteurs avant l'étape cruciale au Maroc.

L'équipe Dacia Sandriders a franchi une étape cruciale dans ses préparatifs pour le Dakar 2025, le défi ultime du sport automobile qu'ils affronteront pour la première fois en janvier prochain.

Les Dacia Sandriders ont commencé par une vérification des systèmes au Millbrook Proving Ground au Royaume-Uni. Ensuite, l'équipe a passé quatre jours, du 6 au 9 mai, au complexe d'essais de Sweet Lamb au Pays de Galles. Ces tests ont permis de valider les performances et la robustesse des véhicules dans des conditions difficiles.

Du 27 au 31 mai, les essais se sont poursuivis au Château de Lastours, en France. Sur ce terrain rocailleux, les trois équipages ont mis à l'épreuve le Sandrider, équipé de pneus BF Goodrich. Ces essais ont été essentiels pour ajuster les réglages et garantir la fiabilité des véhicules.

Cristina Gutiérrez a ouvert les tests au Pays de Galles, avant de céder le volant à Sébastien Loeb, nonuple champion du monde des rallyes, pour les essais et le développement. Au Château de Lastours, Nasser Al-Attiyah, multiple vainqueur du Dakar, a eu l'opportunité de découvrir le Sandrider. Loeb a ensuite repris le cockpit, tandis que Gutiérrez a clôturé les essais.

Tiphanie Isnard, directrice de l'équipe Dacia Sandriders, a exprimé sa satisfaction quant aux résultats de cette phase initiale, soulignant le faible nombre de problèmes rencontrés.

Les préparatifs se poursuivent avec un test complet prévu au Maroc du 28 juin au 5 juillet. Ce test permettra de vérifier les capacités du Sandrider sur un terrain similaire à celui du Dakar. Cette étape est cruciale avant la première manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes-Raid 2025, qui se déroulera en Arabie Saoudite du 3 au 17 janvier 2025.

L'équipe Dacia Sandriders se montre optimiste et déterminée à relever ce défi avec succès, grâce à une préparation rigoureuse et à l'expérience de ses pilotes renommés.

Nasser Al-Attiyah (Qatar), pilote de l'équipe Dacia Sandriders a déclaré : "Le test au Château de Lastours était la première fois que je montais dans le Dacia Sandrider. J'ai trouvé qu'il était facile à conduire, rapide et robuste. Nous avons parcouru 270 kilomètres le premier jour et la même distance le deuxième jour. Il n'y a eu aucun problème et nous avons beaucoup apprécié. Nous sommes sur la bonne voie pour les prochains tests, et j'ai hâte d'arriver au Maroc."

Cristina Gutiérrez (Espagne), pilote de l'équipe Dacia Sandriders a ajouté : "Avoir l'opportunité de voir le Dacia Sandrider en action et de couvrir mes premiers kilomètres dans la voiture a été incroyable. Je me sens très à l'aise, m'adaptant à un nouveau type de voiture et à une nouvelle catégorie pour moi. Il reste encore de nombreux jours de tests importants, mais en général nous sommes très satisfaits du travail de l'équipe. Nous ne pouvons pas demander plus. C'est un sentiment général d'être très fier des performances de la voiture lors de ces premiers tests."

Sébastien Loeb (France), pilote de l'équipe Dacia Sandriders a déclaré : "Les tests se sont très bien déroulés. J'ai fait un jour au Royaume-Uni et deux jours en France. Nous avons travaillé sur la suspension et le différentiel pour trouver un bon équilibre avec la voiture, et j'étais content de son fonctionnement. Le moteur a bien fonctionné dès le début, et nous n'avons eu aucun problème. Compte tenu de l'expérience avec une toute nouvelle voiture, cela s'annonce très bien et j'ai hâte de continuer les tests au Maroc."

Philip Dunabin, Directeur Technique a déclaré : "Nous avons effectué une série de tests initiaux avant de partir pour notre premier test dans un véritable environnement de rallye-raid au Maroc. Jusqu'à présent, tout s'est déroulé de manière étonnamment fluide sans problèmes sérieux. Nous avons réussi à valider tous les éléments de base en termes de moteur, nous avons fait beaucoup plus de travail que prévu sur le réglage de la suspension et les réglages de la transmission ont été revus en termes de différentiels. La suspension a été bien éprouvée non seulement pendant le test à Sweet Lamb mais également lors du test au Château de Lastours. Maintenant, nous avons beaucoup de travail pour peaufiner les détails et préparer la voiture pour le rallye. Nous avons réussi à mettre en évidence un ou deux problèmes concernant l'installation de l'équipage à l'intérieur de la voiture où nous souhaitons apporter des améliorations qui devraient également être en place avant les tests au Maroc. Tout semble très positif, seuls quelques points très mineurs sur lesquels nous avons pu travailler rapidement. Maintenant, tout le monde travaille d'arrache-pied pour préparer tout pour le Maroc et nous avons hâte de poursuivre nos préparatifs pour le Dakar là-bas."

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.