Shaila-Ann Rao va quitter la FIA en fin d'année

23/11/2022

Shaila-Ann Rao va quitter la FIA en fin d'année - Crédit photo : XPB Images
Crédit photo : XPB Images 

La remplaçante par intérim de Peter Bayer au poste de secrétaire générale pour le sport automobile et directeur exécutif de la F1 va prochainement plier bagage après plusieurs mois de service.

Elle fut notamment accusée par Red Bull d'être à l'origine des fuites sur le dépassement du plafond budgétaire de l'écurie autrichienne.

Alors directrice juridique de la FIA de 2016 à 2018, Shaila-Ann est par la suite devenue conseillère générale auprès de Mercedes et conseillère spéciale auprès de Toto Wolff. Sa nomination par intérim en juin dernier avait alors créé une préoccupation au sein du paddock, certains craignant un conflit d'intérêts majeur.

Mattia Binotto était l'un de ceux à émettre des réserves à cet égard : « Je suis certainement un peu inquiet. Elle est bonne, compétente et fera certainement bien son travail. » Le patron de la Scuderia déclarait ensuite : « c'est à la FIA de s'assurer qu'il n'y a pas de conflits d'intérêts, c'est le boulot du président de s'assurer que c'est le cas. Et j'espère qu'ils vérifieront. Je suis sûr que les prochaines décisions démontreront que notre préoccupation était erronée. »

Cette saison, elle participa à la directive technique sur le marsouinage, visant à augmenter la hauteur de caisse pour réduire le phénomène. Bernie Ecclestone s'étonnait "naïvement" qu'une ancienne de chez Mercedes puisse prendre des mesures qui allait sans doute favoriser son ancien employeur. Concernant le dépassement budgétaire, c'était cette fois un autre vieux grigou de la F1, Helmut Marko, qui trouvait "étrange" que Red Bull soit contrôlé et pénalisé par une ancienne de Mercedes.

Au-delà des inquiétudes dans certaines écuries, la principale concernée se voulait rassurante : « Mais avant de travailler pour Mercedes, j'étais directrice des affaires juridiques de la Fédération. Le monde de la F1 est comme ça, on passe d'une équipe à d'autres métiers. C'est plein "d'ex" de quelque chose, même Stefano Domenicali [président de la F1] est un ex de Ferrari. Mais je ne m'inquiète pas de certaines rumeurs, j'avance et je continue à faire ce que j'ai toujours fait : travailler. » Malgré sa bonne foi apparente, on peut néanmoins, à juste titre, se demander si les "fuites" concernant certains détails de l'affaire Red Bull ne venait pas d'elle mais ce ne sont que des suppositions largement relayées par le clan Red Bull.

Mohammed Ben Sulayem s'est exprimé à ce sujet : « Au nom de tous les membres de la FIA, je tiens à remercier Shaila-Ann pour sa contribution inestimable dans son rôle de secrétaire générale par intérim aux sports automobiles pendant une importante phase de transition pour l'organisation. En particulier, Shaila-Ann m'a apporté un grand soutien en ce qui concerne la Formule 1, agissant toujours avec professionnalisme et intégrité. »

Références FIA Corriere della Sera
Auteur Mathieu FREYLING

 Les dernières actus