Mercedes dévoile son nouveau Classe G électrique, le G580, une réinvention puissante du légendaire GELÄNDEWAGEN. Pesant 3085 kg, ce modèle offre une puissance impressionnante de 579 chevaux et développe un couple de 1164 Nm, permettant une accélération de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes.

Il est équipé d'une batterie de 116 kWh qui lui confère une autonomie estimée à 434 à 473 km selon le protocole WLTP, et jusqu'à 250 miles selon l'EPA. En seulement 15 minutes de charge rapide à 200 kW, le véhicule récupère jusqu'à 170 km d'autonomie.

Son coefficient de traînée est de 0.44, optimisant ainsi son efficacité énergétique. La batterie est protégée par une plaque de protection épaisse d'un pouce (2,5 cm) et pèse 58 kg. Parmi les fonctionnalités modernes, il inclut un écran tactile de 12,3 pouces et peut traverser des cours d'eau jusqu'à 85 cm de profondeur, soit 15 cm de plus que la version à combustion interne.

Les livraisons du G 580 électrique sont prévues pour fin 2024.

Il y a 11 h

Forza Horizon 5 est agrémenté d'un nouveau DLC non intégré dans les packs et éditions de base. L'Apex Allstars Car Pack est disponible depuis le 23 avril 2024 et contient 7 voitures :
- Cadillac Racing ATS-V.R numéro 3 (2015)
- BMW M Motorsport M8 GTE numéro 1 (2018)
- Mercedes-AMG GT3 (2018)
- Porsche 911 GT3 R (2018)
- Ferrari Risi Competizione 488 GTE numéro 62 (2019)
- Chevrolet Corvette Racing C8.R numéro 3 (2020)
- Lexus Vasser Sullivan RCF GT3 numéro 14 (2020)

Il a été commercialisé au prix de 4,99 € mais ce prix est passé aujourd'hui à 9,99.

Il y a 11 h

La Scuderia Ferrari a officialisé son partenariat avec Hewlett-Packard a.k.a. HP. Ils deviennent donc sponsor titre de l'écurie italienne qui s'intitulera désormais Scuderia Ferrari HP.

Il y a 6 h

Bimota sera de retour sur la grille du WorldSBK en 2025. Ils s'associeront avec Kawasaki dans une coentreprise qui aboutira à un châssis Bimota avec moteur Kawasaki.

Il y a 5 h

Škoda Vision GT : concept virtuel 100 % électrique avec des clins d'œil à la 1100 OHC et à la 130 RS. Elle sera disponible dans la mise à jour 1.46 de Gran Turismo 7.

La tout première Vision Gran Turismo de Škoda a un châssis constitué d'une monocoque en carbone. Son volant futuriste a été conçu et inspiré de Gran Turismo 7. Un capteur de distance intégré indique au pilote quels autres véhicules se trouvent à proximité, une idée qui peut réduire considérablement le risque de contact avec les véhicules, notamment dans le sens latéral.

De plus, des fonctionnalités telles qu’un aileron arrière adaptatif en deux parties et un aérodynamisme actif fonctionnent toutes ensemble pour s’adapter dynamiquement aux conditions de conduite et améliorer les performances.

Le concept est propulsé par deux moteurs électriques jumeaux de 200 kW (272 chevaux), un sur chaque essieu, qui délivrent une puissance combinée de 800 kW (1088 chevaux). L'inclusion d'une transmission intégrale avec répartition intelligente du couple sur les deux essieux et d'une transmission à une vitesse garantit une expérience de conduite équilibrée et réactive.

Il y a 2 h

Verstappen a signé la pole à Monaco devant Alonso et Leclerc... enfin Ocon

28/05/2023

Verstappen a signé la pole à Monaco devant Alonso et Leclerc... enfin Ocon - Crédit photo : Red Bull Content Pool
Crédit photo : Red Bull Content Pool 

L'ensemble du plateau nous a gratifié d'une séance de qualification extraordinaire. La pole position de Max Verstappen, qui était en retard sur Fernando Alonso à la fin du deuxième secteur, en a été l'apothéose.

Max Verstappen nous a offert un chrono comme il en a le secret. Une perf comme Hamilton, Schumacher ou Senna en sont/étaient capables. Le Néerlandais était en retard de deux dixièmes à la fin du deuxième secteur sur un chrono déjà magique de Fernando Alonso, déjà promis à la pole position. Mais la force de Max se situait dans la dernière portion du circuit et là, il a extrait quasiment trois dixièmes !!! Il a raboté les rails avec sa voiture, jusqu'à limé les murs dans la dernière ligne droite, mais il l'a fait !

Fernando Alonso, phénoménal ! L'homme à l'Aston Martin, fils adoptif de Flavio Briatore et de Lawrence Stroll, a réalisé les deux premiers secteurs comme un malade de la vitesse, un vrai furieux ! Max Verstappen dira d'ailleurs en interview qu'il a été précautionneux dans les premières portions du circuit, contrairement à Fernando Alonso qui a tout donné. Quel bonheur de voir ce "vieux" gladiateur pouvoir se battre ainsi.

Battons ensuite en brèche ce qui fâche dans notre Principauté chérie : Charles Leclerc a bien terminé troisième de la séance. Du moins, au niveau chrono, il était troisième. Mais le Monégasque a bloqué Lando Norris, qui était dans sa tentative de chrono en Q3, au milieu du tunnel. Il a ainsi écopé d'une pénalité de trois places sur la grille de départ, le rétrogradant à la P6.

Que dit le papier de la FIA ? Lando Norris et Charles Leclerc ont bien convenu que Leclerc ne pouvait pas faire mieux, de par le manque de visibilité et le changement de trajectoire qui s'opère à cet endroit du tunnel. La FIA approuve d'ailleurs ceci. Mais, puisqu'il y a un "mais", Ferrari discutait avant ça à la radio avec Charles de tout, sauf des voitures qui arrivaient derrière, dont le malheureux Lando Norris. Ainsi, la FIA pénalise l'amateurisme de la Scuderia Ferrari qui aurait dû notifier son pilote à la radio.

La pénalité de Charles Leclerc fait un heureux : Esteban Ocon. Le Français ne démérite absolument pas et a réalisé un tour du tonnerre dans une voiture dont l'écurie est plus occupée à gérer les coups de gueule de son patron et à gérer les influenceurs de France. Ainsi, la performance d'Esteban vient comme un souffle de fraîcheur et on espère franchement qu'il la convertira en podium ou, au pire, en gros points.

Carlos Sainz suit ce peloton, il est le meilleur des "seconds couteaux". En effet, pendant que Max fait la pole, Pérez se crashe en Q1 et termine P20. Puis Stroll finit douze places derrière Alonso, le Canadien ayant pris des débris de Norris qui ont détruit son fond plat et affecté son équilibre. Pour en revenir au numéro 55, la performance du fils de la légende du rallye reste honorable mais on attend plus.

Lewis Hamilton, dans sa Mercedes W14 refaçonnée avec de nouveaux pontons et de nouvelles suspensions avant, a réussi à extraire une P5 (P6 avant la pénalité de Charles) plutôt honorable, surtout selon ses commentaires en piste caractérisant la voiture de très difficile à conduire. On peut le croire : Russell ne finit "que" P8, derrière Pierre Gasly (autre belle performance d'un pilote Alpine). Mais comme l'a dit le septuple champion du monde : si avant le week-end, vous lui auriez dit l'écart entre sa Mercedes et la pole, il aurait été heureux. A lui de jouer avec les arrêts aux stands pour remonter en course.

Yuki Tsunoda !!! YUKI TSU-NO-DA !!! P9 !!! Ce garçon a fait sensation lors de ces qualifications !!! L'AlphaTauri avait certes l'air à l'aise, puisque de Vries est P12, mais bon sang !!! Il claquait du record de secteur, ce qui est impensable avec une telle auto. On a pu être critique envers le jeune Japonais mais cette saison, il est réellement surprenant ! C'est un diesel à l'ancienne et on espère franchement qu'il pourra continuer à livrer ce type de surprises.

Les McLaren suivent, ce qui est rafraîchissant pour une voiture avec une aussi belle livrée présente spécialement pour Monaco. On aurait aimé voire Norris se défendre mieux, s'il n'avait pas été bloqué en Q3. On fait une mention spéciale aux mécanos puisqu'en Q2, Norris a percuté le rail et a cassé des éléments de son train avant gauche, que ses mécaniciens ont réparé de façon express pour qu'il reprenne la piste. C'est aussi ça la F1 : de la technologie de pointe mais une main d'œuvre hors de pair.

Alex Albon finit P13, il limite la casse mais on aurait aimé le voir plus haut, surtout que le garçon en a le potentiel. Peut-être que l'accident qu'il a eu plus tôt dans le week-end a calmé certaines de ses ardeurs. Il est suivi par Stroll mais aussi Bottas, dont l'Alfa semblait aller mieux... A voir en course. Sargeant et les Haas suivent, maigre récolte pour la 150e qualif de l'écurie américaine. Zhou et Pérez ferment la marche.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux