Lance Stroll, pilote Aston Martin, débutera la treizième compétition du Championnat du Monde de Formule 1 2024 avec une nouvelle boîte de vitesses comprenant un carter et une cassette (GBX C & C), ainsi qu'une nouvelle transmission, des composants de changement de vitesse et des composants auxiliaires (GBX DL). Ces changements respectent l'article 29.2 du règlement sportif de la Formule 1 2024, qui autorise jusqu'à cinq nouveaux ensembles de ces pièces par saison.

Il y a 23 h

Chronos de la première séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Carlos Sainz (Ferrari).

Carlos Sainz (Ferrari) a dominé la séance avec un temps de 1:18.713, parcourant 27 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.989, soit 0.276 secondes derrière Sainz. Charles Leclerc (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:19.011, à 0.298 secondes du leader tout en ayant effectué 29 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:19.137, suivi de Zhou Guanyu (Sauber) qui a réalisé un temps de 1:19.180 alors que Bottas, son coéquipier, a fini P15. Lando Norris (McLaren) a fini en sixième position avec un temps de 1:19.211, tandis qu’Oscar Piastri (McLaren) a pris la septième place avec un chrono de 1:19.249.

Yuki Tsunoda (VCARB) a terminé huitième avec un temps de 1:19.260, suivi de Lance Stroll (Aston Martin) avec un chrono de 1:19.265. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:19.287.

Checo Pérez ne décolle pas en ce début de week-end hongrois et n'est que P11, symbolique puisque c'est aussi son chiffre permanent. Il est d'ailleurs suivi par Daniel Ricciardo sur la deuxième Visa Cash App RB.

Il y a 23 h

Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 20 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 37 minutes

Verstappen gagne le Sprint mouvementé du Grand Prix de Chine 2024

20/04/2024

Verstappen gagne le Sprint mouvementé du Grand Prix de Chine 2024 - Crédit photo : Red Bull Content Pool - Getty Images
Crédit photo : Red Bull Content Pool - Getty Images 

Max Verstappen triomphe avec une avance remarquable lors du Sprint du Grand Prix de Chine 2024, marqué par des batailles acharnées entre Alonso, Sainz, Pérez et Leclerc. Hamilton et Pérez complètent le podium dans une course qui a partiellement tenu ses promesses.

Lors du Sprint mouvementé du Grand Prix de Chine 2024 à Shanghai, Max Verstappen, parti quatrième, a remonté les positions pour s'imposer de manière dominante, démontrant une fois de plus les performances remarquables de sa Red Bull.

Le départ de la course a vu Lewis Hamilton s'élancer parfaitement, se positionnant à côté de Lando Norris dès le premier virage. Hamilton a réussi à prendre l'intérieur et à mener la course dès le début, tandis que Norris a fait une incursion en dehors de la piste et a dégringolé dans le classement.

Durant les premiers tours, Hamilton a mené la course, suivi de près par Fernando Alonso et Max Verstappen. Les pilotes se sont rapidement lancés dans une bataille intense mais vite réglée une fois le Néerlandais lancé. Verstappen a effectivement grimpé à la vitesse de l'éclair les positions une fois un problème de charge de batterie réglé, dépassant Alonso au 8e tour puis Hamilton au 10e pour prendre la tête de la course. Cette ascension a été marquée par une erreur de Hamilton au 9e tour, dont la W15 était d'ailleurs paresseuse dans les virages lents, qui a élargi son virage sûrement sous l'effet du vent avec blocage de ses roues au freinage, donnant ainsi à Verstappen l'occasion de prendre la tête.

Entretemps, le milieu de peloton était le théâtre de plusieurs duels serrés. Alonso était suivi puis attaqué par Sainz, duel musclé. Puis Carlos Sainz et Charles Leclerc se sont affrontés pour la quatrième et la cinquième place, tandis que Sergio Pérez a réussi à se hisser en troisième position en profitant des batailles préalables des deux pilotes espagnols. La course de Sainz a été particulièrement difficile, luttant contre les dégâts possibles après un contact avec Alonso, qui a dû abandonner peu après suite à une crevaison.

Vers la fin de la course, Verstappen a dominé, étendant son avance et démontrant une fois de plus la supériorité de sa voiture et de son pilotage sur le reste du peloton. Il a fini par remporter le Sprint avec une avance impressionnante de 13 secondes sur Hamilton, qui a terminé deuxième, réalisant ainsi son meilleur résultat de l'année. Perez a complété le podium de cette course Sprint.

Dans les derniers rangs, les points ont été disputés avec ferveur. Leclerc et Sainz ont continué leur lutte, finissant respectivement quatrième et cinquième, tandis que Norris, qui a regretté son erreur du premier tour, a terminé sixième. Oscar Piastri et George Russell, dont la Mercedes W15 était la seule à partir en pneus tendres (le reste de la grille a fait le Sprint en pneus médiums), ont complété les huit premières positions, avec Zhou Guanyu, malgré le soutien de son public à domicile, terminant malheureusement neuvième et juste en dehors des points.

Cette course a non seulement offert un spectacle assez sympathique mais a aussi posé les bases pour les qualifications ultérieures, où les pilotes auront une chance de redresser ou de confirmer les performances du Sprint.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux