La nouvelle gamme Audi A5 et A5 Avant propose une variété de motorisations pour répondre aux attentes diversifiées des conducteurs. En entrée de gamme, on retrouve le moteur 2.0 TFSI développant 150 chevaux (110 kW), idéal pour ceux qui recherchent un bon compromis entre performance et économie de carburant. Ce moteur est également disponible dans une version plus puissante de 204 chevaux (150 kW), offrant une conduite plus dynamique.

Pour ceux qui privilégient les motorisations diesel, le 2.0 TDI de 204 chevaux (150 kW) constitue une option intéressante avec son couple généreux de 400 Nm, garantissant des trajets confortables et économes en carburant. Ce moteur diesel bénéficie également de la technologie hybride légère MHEV+ de 48 volts, qui améliore l'efficacité énergétique et réduit les émissions de CO2.

Toutes ces motorisations sont disponibles avec la transmission intégrale quattro en option, offrant une adhérence et une stabilité accrues, particulièrement appréciables dans des conditions de conduite difficiles. Les versions A5 et A5 Avant se démarquent par leur design élégant et leur intérieur haut de gamme, intégrant des technologies avancées pour une expérience de conduite agréable et moderne.

En point culminant de cette gamme, les versions S5 et S5 Avant, équipées d'un puissant moteur V6 TFSI de 367 chevaux (270 kW), représentent l’apogée de la sportivité et de la performance chez Audi. Ces modèles sont destinés aux passionnés de conduite dynamique qui recherchent à la fois puissance et raffinement.

Et comme vous l'avez remarqué, il ne s'agit ni plus ni moins que des nouvelles A4. Mais dans le cadre de la restructuration de la nomenclature de ses véhicules en 2024, Audi a réservé les chiffres pairs aux modèles électriques et les chiffres impairs aux véhicules à combustion. Ainsi, les anciennes A4, S4, A4 Avant, et S4 Avant sont désormais intégrées sous l’appellation A5 et S5. Cette nouvelle dénomination permet de différencier clairement les modèles tout en élargissant l'offre, avec l'A5 et S5 en versions berline et Avant.

Il y a 19 h

MoneyGram Haas F1 Team a récemment confirmé la prolongation de son partenariat technique avec Scuderia Ferrari, garantissant l'utilisation des moteurs Ferrari jusqu'à la fin de la saison 2028 de Formule 1.

Cet accord, qui coïncide avec les nouvelles réglementations sur les unités de puissance prévues pour 2026, assure une stabilité à long terme pour l'équipe américaine. Depuis les débuts de Haas en Formule 1 en 2016, l'équipe et Ferrari ont collaboré sur 178 Grands Prix. Les réglementations de 2026 introduiront des moteurs V6 turbo hybrides de 1,6 litre améliorés, offrant une puissance accrue grâce aux composants hybrides et fonctionnant pour la première fois avec des carburants entièrement durables.

Ayao Komatsu, directeur de l'équipe, a exprimé sa satisfaction quant à cette prolongation : "La continuité avec Ferrari est cruciale pour notre développement futur. Ferrari a été un partenaire technique précieux depuis nos débuts, et leur soutien continu montre la confiance qu'ils ont en notre projet."

Il y a 19 h

Le studio Playground propose un nouveau DLC pour Forza Horizon 5 : JDM Jewels Car Pack.

Ce pack met à l'honneur trois voitures japonaise : l'Autozam AZ-1 de 1993, le Mitsubishi Montero (nom du Pajero en Amérique du Nord, Espagne et Amérique latine) Evolution de 1997, la Toyota Sera de 1991 et surtout la Nissan Stagea RS Four de 1997 !

Cerise sur le McDo, il y a une conversion R34 possible pour la Stagea, histoire d'en faire une Skyline break bien énervée !!!

Il vous en coûtera 4,99 € sur le store Xbox ou sur Steam. La passion de la japonaise n'a presque pas de prix...

Il y a 1 h

 Alexander Albon

Williams 23

T
Alexander Albon

 Informations personnelles

23
numéro permanent
186 cm
23/03/1996
28 ans

 Palmarès

93 GP
En F1 depuis le 17/03/2019
soit 5 années, 4 mois, 1 jour
0 titre
de champion du monde de F1
0 victoire
0,00 %
2 podiums
2,15 %
0 pole
0,00 %

 Format Sprint

11 Sprints
0 victoire
0 podium

 Saison 2024

P 17/21
4,00 points
0 victoire
/24 courses (0,00 %)

Casques d'Alexander Albon depuis 2019

2024

Williams
Casque d'Alexander Albon

2023

Williams
Casque d'Alexander Albon

2022

Williams
Casque d'Alexander Albon

2020

Red Bull
Casque d'Alexander Albon

2019

Red Bull
Casque d'Alexander Albon

Les brefs concernant Alexander Albon

Alexander ALBON | Williams

Casque spécial Silverstone très félin pour Alex Albon.

Alexander ALBON | Williams

Alex Albon démarrera de la voie des stands.

Alexander ALBON | Williams

Alex Albon prolonge pour plusieurs années dans l'écurie Williams !

Alex Albon a signé une extension de contrat pluriannuelle avec Williams Racing. Le pilote thaïlandais, arrivé en 2022, a été essentiel dans les récents progrès de l'équipe, contribuant à leur meilleure position au championnat depuis 2017.

Cette prolongation montre l'engagement de Williams à redevenir compétitif en F1. Albon a déclaré : "Je suis très heureux de continuer avec Williams. Depuis mon arrivée, nous avons fait des progrès significatifs et je crois en ce projet à long terme."

James Vowles, directeur de l'équipe, a ajouté : "Alex possède un talent exceptionnel et cette prolongation est une grande preuve de confiance en notre avenir compétitif."

Alexander ALBON | Williams

Casque spécial "panda" (l’animal, pas la Fiat) en Chine pour Alex Albon.

Alexander ALBON | Williams

Il semblerait que Christian Horner, le directeur de l'équipe, essaie de convaincre les actionnaires majoritaires thaïlandais de Red Bull de la capacité d'Alex Albon, lui-même thaïlandais, à remporter le championnat du monde au volant de leur monoplace. OE24 a demandé à Helmut Marko son opinion à ce sujet : "Pour que cela se produise, Albon devrait s'asseoir dans notre voiture. Mais il a un contrat jusqu’à fin 2025 [avec Williams]."

Alexander ALBON | Williams
FIA

Interrogé si l'absence de monocoque de secours est un handicap pour Williams, Alex Albon se veut rassurant : "Non, pas du tout. Je pense que nous sommes comme ça depuis Bahreïn et cela ne change vraiment rien. Donc pour nous, évidemment, ce sera ce week-end et en Chine que nous n'aurons pas de voiture de rechange. Mais comme je l’ai dit, l’état d’esprit est le même que lors de la première course."

Alexander ALBON | Williams
F1

La monocoque d'Alex Albon, endommagée au point d'être irréparable sur place en Australie, a été restaurée par l'écurie Williams ! Albon a expliqué : "l'équipe sur le terrain et celle de retour à Grove se sont vraiment unies de manière impressionnante pour réparer la voiture et la livrer à temps sur le circuit, ce pour quoi nous sommes tous extrêmement reconnaissants."

L'écurie aura donc deux voitures en piste, mais toujours pas de châssis de rechange en cas de problème similaire à celui du Thaïlandais à l'Albert Park lors du dernier week-end de Grand Prix.

Alexander ALBON | Williams

Le papier officiel Albon/Sargeant.

Alexander ALBON | Williams

Suite à l'accident d'Albon pendant la première séance d'essais libres, l'écurie Williams pensait, de façon optimiste, pouvoir réparer le châssis du Thaïlandais dans la nuit mais les dégâts sont trop importants. La suspension avant a percé un trou dans la monocoque, sans parler des éléments satellites qui ont servi de pare-chocs. Ainsi, la monocoque endommagée sera expédiée à l'usine en Angleterre par fret aérien, où des ressources supplémentaires pourraient permettre de la remettre en état pour les courses à venir.

AMuS rapporte que le châssis numéro 3, de remplacement donc, devrait être prêt pour Suzuka. Sauf que là, son absence a des répercussions. Il devait être opérationnel pour Melbourne mais l'emploi du temps de Williams en a décidé autrement. La raison pour laquelle ce châssis est en retard repose sur une stratégie délibérée de l'équipe : maximiser le potentiel de performance de la monoplace. L'équipe a poussé son développement jusqu'au dernier moment possible, ce qui, bien que visant à extraire chaque once de performance possible, a inévitablement retardé la production des monocoques.

Et avec seulement deux châssis de prêt pour le début de la saison, James Vowles a avoué : "C'était une décision consciente de tirer le meilleur parti de la voiture. Nous savions que nous paierions le prix en cas d'accident majeur. Lorsque nous avons évalué les risques, nous avons pris en compte ce sacrifice."

Désormais au pied du mur, le directeur de l'écurie indique que "nous envisageons toutes les options" et l'une d'entre elles serait de donner la voiture de Sargeant à Albon. Affaire à suivre.

Alexander ALBON | Williams

Alex Albon a connu un retour difficile au circuit d'Albert Park lors de la première journée d'essais du Grand Prix d'Australie 2024. L'aventure a mal commencé pour Alex suite à un accident qui a prématurément mis fin à sa session d'essais libres du matin. Dès les premiers tours, les deux pilotes ont pris la piste avec des pneus medium, complétant chacun neuf tours avant un bref retour aux stands. Cependant, la tentative d'Alex sur les pneus tendres a été brutalement interrompue. En effet, après avoir mordu le vibreur à la sortie du virage 6, il a perdu le contrôle de sa voiture, heurtant violemment le mur et provoquant l'interruption de la session par un drapeau rouge.

Logan, son coéquipier, a terminé la première séance d'essais libres (FP1) à la 14ème place, tandis qu'Alex a dû se contenter de la 12ème place du classement. Malheureusement, Alex n'a pas pu participer à la deuxième session d'essais libres (FP2) au volant de la voiture numéro 23. L'équipe était encore en train d'évaluer l'ampleur des dégâts causés par l'incident. Cela a laissé Logan seul en piste pour porter les couleurs de l'équipe pour le reste de l'après-midi.

Alexander ALBON | Williams

A Djeddah, Alex Albon a dû piloter une FW46 endommagée pendant une grande partie de la course et n'a pas eu de chance de ne pas marquer de points : "C'est frustrant de ne pas se battre pour des points aujourd'hui, en terminant juste à l'extérieur [des points] en P11. Haas a fait un excellent travail sur la stratégie en utilisant Kevin pour retenir le groupe, ce qui était très intelligent. Malheureusement, nous n'avions pas la vitesse et nous avions aussi des dommages à l'aileron avant, donc nous avons eu du mal à progresser dans le peloton. Nous avions une meilleure voiture de course que ce que nous avons montré aujourd'hui, donc maintenant l'accent est mis sur l'amélioration pour l'Australie."

Dave Robson, patron chez Williams de la "performance des véhicules" (Vehicle Performance, ce titre est toujours aussi imaginatif), résumé la course du Thaïlandais : "Aujourd'hui, c'était une course incroyablement frustrante. Alex a pris un superbe départ et était devant la Ferrari mais s'est fait prendre dans le trafic au T1 et, surtout, a perdu une place au profit de Magnussen. La plupart des concurrents se sont arrêtés aux stands lorsque la voiture de sécurité est intervenue, et lorsque Alex a dépassé Magnussen peu après le départ de la course, il a été injustement gêné, ce pour quoi Magnussen a été pénalisé. Cependant, cela nous a coûté plusieurs places et a causé des dommages à l'extrémité de l'aileron avant. Malgré les dommages, Alex a réussi à attaquer et à dépasser plusieurs voitures, mais n'a pas pu prendre la dernière position donnant droit à des points en raison du jeu d'équipe judicieux de Haas."

Par ailleurs, Robson a été encouragé par le rythme de Sargeant bien que le pilote américain ait souffert d'une dégradation des pneus légèrement plus importante qu'Alex lors du dernier relais.

Alexander ALBON | Williams

Alors que chez VCARB, on parle de comportement antisportif de la part de Haas, chez Williams, on a la vision opposée. Alex Albon, bien que victime de KMag pendant une manœuvre, a loué la stratégie de l'écurie américaine : "Haas a fait un excellent travail stratégique en utilisant Kevin pour soutenir le groupe, ce qui était très intelligent."

Dave Robson, responsable des performances des véhicules dans l'écurie britannique, parle même d'un "jeu d'équipe sensé réalisé par Haas".

Alexander ALBON | Williams

Nouvelles centrales électroniques pour Bottas et Albon. Et une nouvelle batterie pour la Williams d'Alex Albon.

Alexander ALBON | Williams

La base de la Williams est plus saine mais il faut encore débloquer certains éléments.

A part pour la première position, il est difficile pour Albon d’établir une hiérarchie.

Alexander ALBON | Williams

Williams appliquera le même emploi du temps aux essais hivernaux que l'an dernier. Le premier jour, les pilotes se partageront la FW46 avec Albon le matin et Sargeant l'après-midi. L'Américain aura la voiture le jeudi et le Thaïlandais clôturera les trois jours en prenant le volant tout le vendredi.

Alexander ALBON | Williams

Nouveau logo pour Alex Albon qui l'a intégré dans le design 2024 de son casque de F1.

 Chargement en cours...

Les articles concernant Alexander Albon

 Chargement en cours...