Le Grand Prix de Chine 2024 a été le théâtre d'une controverse suite à une protestation de l'équipe Aston Martin Aramco F1 concernant une prétendue violation de l'Article 39.6 des Règlements Sportifs de Formule 1. L'équipe a contesté la décision de la Direction de Course de permettre à la voiture numéro 55, pilotée par Carlos Sainz (Scuderia Ferrari), de continuer à participer à la session de qualification après s'être arrêtée sur la piste, ce qui a entraîné un drapeau rouge. L'équipe Aston Martin soutenait que selon l'article, une voiture qui s'arrête sur la piste ne devrait pas être autorisée à reprendre part à la session.

La Direction de Course a maintenu que tant que la voiture peut redémarrer sans assistance extérieure dans un délai raisonnable, elle peut continuer, une pratique apparemment acceptée lors des sessions précédentes malgré le libellé clair de la règle. Après une audience, les commissaires ont rejeté la protestation d'Aston Martin, invoquant une pratique constante dans le sport qui permettait une telle reprise après un arrêt.

Il y a 23 h

Classement définitif des qualifs du #ChineseGP et grille de départ provisoire pour la course de demain !

Il y a 23 h

Grille de départ définitive, avec Sargeant qui démarrera de la voie des stands.

Il y a 7 h

Les stratégies possibles pour le #ChineseGP selon Pirelli et les pneus à disposition des pilotes pour cette course.

Il y a 7 h

Victoire de Verstappen en Chine, devant Norris et Pérez.

Il y a 4 h

Sacrifice chez Williams : Sargeant cède son volant à Albon pour le GP d'Australie

22/03/2024

Sacrifice chez Williams : Sargeant cède son volant à Albon pour le GP d'Australie - Crédit photo : Williams
Crédit photo : Williams 

Logan Sargeant a fait le sacrifice ultime : donner sa Williams à Alex Albon ! Le Thaïlandais a rendu inutilisable mais surtout irréparable sa FW46 suite à un accident lors des essais libres sur le circuit australien. L'écurie a ainsi pris le dur choix de maximiser ses chances de points.

La décision est tombée : Alex Albon récupère la voiture de Logan Sargeant, son coéquipier. Williams mise sur les performances du Thaïlandais après son accident en FP1, accident ayant transformé sa monoplace en épave irréparable sur place.

Après l'incident survenu lors de la première séance d'essais libres impliquant Alex Albon, l'équipe Williams avait initialement l'espoir de pouvoir réparer le châssis endommagé du pilote thaïlandais durant la nuit. Toutefois, les dommages se sont avérés bien trop conséquents. La suspension avant a perforé la coque de la monoplace. Plusieurs composants périphériques ont aussi absorbé une partie du choc.

Vowles, le Team Principal de Williams, a indiqué : "La boîte de vitesses est fendue en deux, le groupe motopropulseur a subi des dommages importants et le châssis a été endommagé au-delà de toute réparation."

En conséquence, la coque abîmée sera expédiée vers le centre technique de l'équipe, situé en Angleterre, par transport aérien, où des efforts supplémentaires seront déployés afin de la restaurer pour les épreuves à venir.

Auto Motor und Sport révèle que le châssis de secours, le numéro 3, devrait être prêt pour le Grand Prix de Suzuka. Cependant, son absence se fait ressentir. Prévu initialement pour être disponible à Melbourne, le planning serré de Williams a modifié ces plans. Le retard de ce châssis s'explique par une stratégie délibérée de l'équipe visant à maximiser les performances de la monoplace, poussant le développement jusqu'à la limite du temps disponible, ce qui a naturellement retardé la production des coques.

Avec seulement deux châssis disponibles en début de saison, James Vowles a reconnu : "Opter pour cette stratégie visait à exploiter au maximum le potentiel de notre voiture. Nous étions conscients des risques en cas d'accident majeur. Ce sacrifice a été pris en compte lors de notre évaluation des risques."

Face à cette impasse, le directeur de l'équipe avait indiqué que "toutes les options sont à l'étude", l'une d'elles étant de confier la monoplace de Sargeant à Albon. C'est désormais confirmé.

Voici le communiqué de Williams à ce sujet :

Suite à l'accident d'Alex Albon durant les FP1 du Grand Prix d'Australie, Williams Racing confirme qu'en raison des dégâts importants subis, elle est contrainte de retirer le châssis pour le reste du week-end. Ce châssis sera renvoyé au QG de l'équipe à Grove pour réparation.

Étant donné qu'un troisième châssis n'est pas disponible, l'équipe confirme avoir pris la décision qu'Alex participe au reste du week-end dans le châssis que Logan Sargeant a utilisé lors des FP1 et FP2.

James Vowles, Directeur de l'équipe : "Nous sommes extrêmement déçus que les dommages subis par le châssis nous obligent à le retirer pour le week-end. C'est inacceptable dans la Formule 1 moderne de ne pas avoir de châssis de rechange, mais cela reflète à quel point nous étions en retard durant la période hivernale et illustre pourquoi nous devons passer par un changement significatif pour nous trouver dans une meilleure position pour l'avenir. En conséquence, nous avons dû prendre des décisions très difficiles cet après-midi. Bien que Logan ne devrait pas avoir à souffrir d'une erreur qu'il n'a pas commise, chaque course compte lorsque le milieu de peloton est plus serré que jamais, donc nous avons pris cette décision en fonction de notre meilleur potentiel pour marquer des points ce week-end. Cette décision n'a pas été prise à la légère, et nous ne pouvons pas assez remercier Logan pour son acceptation pleine de grâce, démontrant son dévouement pour l'équipe ; il est véritablement un team player. Ce week-end sera difficile pour Williams, et cette situation n'est pas une dans laquelle nous nous remettrons."

Alex Albon : "Je dois être totalement honnête et dire qu'aucun pilote ne voudrait renoncer à son baquet. Je ne souhaiterais jamais qu'une telle chose se produise. Logan a toujours été d'un professionnalisme impeccable et a un esprit d'équipe hors pair depuis le premier jour, et ce ne sera pas facile à accepter pour lui. À ce stade, cependant, je ne peux pas m'attarder sur la situation et mon seul travail maintenant est de maximiser notre potentiel ce week-end et de travailler avec toute l'équipe pour nous assurer de faire le meilleur travail possible."

Logan Sargeant : "C'est le moment le plus difficile que je puisse me rappeler dans ma carrière et ce n'est absolument pas facile. Je suis cependant totalement là pour l'équipe et continuerai à contribuer de toutes les manières possibles ce week-end pour maximiser ce que nous pouvons faire."

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux