Le studio Playground propose un nouveau DLC pour Forza Horizon 5 : JDM Jewels Car Pack.

Ce pack met à l'honneur trois voitures japonaise : l'Autozam AZ-1 de 1993, le Mitsubishi Montero (nom du Pajero en Amérique du Nord, Espagne et Amérique latine) Evolution de 1997, la Toyota Sera de 1991 et surtout la Nissan Stagea RS Four de 1997 !

Cerise sur le McDo, il y a une conversion R34 possible pour la Stagea, histoire d'en faire une Skyline break bien énervée !!!

Il vous en coûtera 4,99 € sur le store Xbox ou sur Steam. La passion de la japonaise n'a presque pas de prix...

Il y a 16 h

Adrian Newey, l'ingénieur vedette du moment, a récemment été interrogé sur le sentiment de fierté qu'il ressent face aux nombreux commentaires positifs qu'il a reçus ces dernières semaines et ces derniers mois. Il répond : "Oui, c’est le cas."

"Je dois admettre que je ne lis pas beaucoup la presse, mais bien sûr, j’entends [des choses]. Amanda, ma femme, suit un peu tout ça et me donne un résumé approximatif, donc oui, c’est très flatteur, bien sûr."

Lorsqu'on lui demande s'il envisage encore de relever un nouveau défi, le Britannique de 65 ans précise : "En fin de compte, ce n'est pas pour cela que je fais ce travail. Depuis l'âge de 10 ou 11 ans, j'ai toujours voulu être designer en sport automobile, et j'ai réussi à réaliser cela, donc tout le reste est vraiment du bonus."

"Ma passion a toujours été d'essayer d'ajouter de la performance aux voitures, aux voitures de course, donc le reste en fait bien sûr partie, mais ce n'est pas ce qui me réveille et me motive."

Prochain épisode pour Newey : Ferrari, Aston Martin, WIlliams... ? La question de ce que décidera de faire l'un des plus grands esprits du sport automobile reste en suspens – que ce soit dans ou en dehors de la F1. Cependant, le récent lancement de l'hypercar pistard RB17 après l'Aston Martin Valkyrie montre que son cerveau déborde de créativité et d'envie.

Il y a 11 h

Esteban Ocon dévoile son casque spécial pour le Grand Prix de Hongrie 2024, rendant hommage à sa victoire mémorable de 2021 sur le circuit du Hungaroring.

Ce design unique basé sur le look du trophée hongrois célèbre ce moment marquant de sa carrière.

Il y a 11 h

Herend (Manufacture de Porcelaine Herendi) est une nouvelle fois en charge de la fabrication des trophées du Grand Prix de Hongrie de Formule 1.

La décoration des trophées de la F1 est traditionnellement inspirée d'un motif oriental unique de Herendi. Ce motif, nommé "Pivoine impériale", représente une rose verte stylisée, ornée de veines et de feuilles végétales.

Pour le Grand Prix de Hongrie 2024, Lando Norris arborera un casque spécialement décoré à la main avec les motifs et le logo emblématiques de la manufacture Herend, ajoutant une touche d'élégance et de tradition à cette compétition prestigieuse.

Il y a 11 h

Ollie Bearman, jeune pilote de F2, a un programme chargé avec Haas avant de rejoindre l'écurie à plein temps en 2025. Après avoir couru pour Ferrari en Arabie Saoudite cette année, il continue sa "formation" chez Hass.

Il participera à trois autres séances d'essais libres (FP1) avec l'écurie américaine :
- Hongrie (19-21 juillet, Hungaroring)
- Mexique (25-27 octobre, Autódromo Hermanos Rodríguez)
- Abu Dhabi (6-8 décembre, Yas Marina Circuit)

Ces séances sont cruciales pour son intégration chez Haas et lui permettront de se familiariser avec une voiture plus véloce et délicate que son actuelle Formule 2.

Il y a 8 h

L'écurie britannique de F1 Williams présente la livrée de sa FW46 pour 2024

05/02/2024

L'écurie britannique de F1 Williams présente la livrée de sa FW46 pour 2024 - Crédit photo : Williams Racing
Crédit photo : Williams Racing 

L'écurie créée par feu Frank WIlliams et dirigée par James Vowles, ex-Mercedes, a présenté la livrée de sa F1 pour la saison 2024 : la FW46. Avec elle, Williams présente une robe assez proche de celle de l'an dernier, tout en mettant KOMATSU, MYPROTEIN ou encore Kraken en avant.

Dans le monde de la Formule 1, où chaque détail a son importance, Williams Racing aborde la nouvelle saison avec une approche moins axée sur la transformation radicale et plus sur la continuité et l'accentuation de ses partenariats. En reconduisant son duo de pilotes, Alex Albon et Logan Sargeant, l'équipe britannique affiche une constance dans sa stratégie sportive, tout en optant pour une évolution subtile de sa livrée. Cette année, la FW46 (pas encore présentée) se parera d'une robe qui évoque la continuité avec l'année précédente, tout en mettant davantage en lumière des partenaires clés comme KOMATSU, MYPROTEIN, ou encore Kraken.

Williams se concentre sur une préparation interne efficace en vue des essais officiels, démontrant une confiance dans le processus de développement de leur nouvelle monoplace. Contrairement aux attentes, l'écurie n'a pas modifié l'écriture de "WILLIAMS", ce qui laisse entrevoir une certaine fidélité à l'image traditionnelle de l'équipe, tout en poursuivant l'ère initiée par James Vowles l'année dernière. Cela illustre une volonté de stabiliser l'identité de l'équipe tout en s'adaptant progressivement aux nouvelles dynamiques du championnat.

En évoquant de Vowles, l'ingénieur britannique, ancien de chez Mercedes, a déclaré : "Depuis que j'ai rejoint Williams Racing il y a un an, j'ai vu cette équipe s'unir pour surmonter un certain nombre de défis et remporter la septième place du Championnat des Constructeurs, ce qui signifiait beaucoup pour toutes les personnes impliquées. Nous avons également montré au monde que nous construisons les bases nécessaires pour aller de l'avant. Nous continuerons à renforcer l'équipe sur et en dehors de la piste en améliorant notre infrastructure, en investissant dans notre personnel et en attirant de nouveaux partenaires fantastiques comme Komatsu."

James Vowles complète : Bien sûr, il y a encore un long chemin à parcourir ensemble dans ce voyage, mais je sais que nos fans, nos partenaires et tout le monde au siège de Grove font un effort pour créer une nouvelle histoire pour cette équipe emblématique. Cela prendra du temps, mais le soutien de tous est essentiel pour nous aider à réussir dans les années à venir. J'ai hâte de voir ce que cette saison nous réserve."

Pour en revenir à la livrée, la décision de maintenir une certaine continuité visuelle, plutôt que de procéder à une refonte complète, pose la question de l'impact de cette stratégie sur la perception de la marque Williams dans le paysage de la F1. Transitionnant d'une période marquée par des partenariats emblématiques et des livrées mémorables, Williams Racing cherche à valoriser son héritage tout en se projetant vers l'avenir avec confiance et pragmatisme.

La présentation de la livrée de la FW46, bien qu'évoquant une évolution plus qu'une révolution en termes d'identité visuelle, symbolise néanmoins l'ambition renouvelée de l'équipe. Avec des partenariats stratégiquement mis en avant et une livrée qui reflète à la fois la continuité et l'aspiration à progresser, Williams Racing affirme sa détermination à améliorer ses performances et à se positionner avantageusement dans la compétition.

Williams a annoncé que la "vraie" FW46 fera ses débuts sur piste lors d'une journée de tournage promotionnel à Bahreïn le 20 février avant les essais officiels de pré-saison, qui débuteront à Sakhir le 21 février.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux