AMuS parle qu'il serait question qu'AlphaTauri amène un nouvel aileron arrière à Suzuka. On scrutera avec attention le postérieur de la voiture fabriquée à Faenza.

Il y a 17 h

Casque spécial #JapaneseGP pour Lewis Hamilton, en collaboration avec Hajime Sorayama.

Il y a 9 h

Au Japon, Max Verstappen avoue qu'ils ont clairement été battu et c'est pourquoi il est détendu à ce sujet : "J'aurais bien sûr aimé gagner à Singapour, mais je savais aussi qu'un jour viendrait où je ne gagnerais pas ou quelque chose se passerait mal."

Il complète : "Nous n'avons pas gagné cette fois-ci : 'shit happens'. On continue ici et on essaie à nouveau."

Que pense-t-il de sa suprématie en 2023 ? "Comme notre domination n'était pas mauvaise pour le sport à mes yeux. Nous avons simplement fait mieux que les autres. Si les gens ne peuvent pas l'apprécier, alors vous n'êtes pas un vrai fan. À Singapour, d'autres équipes étaient mieux préparées que nous et méritaient donc de gagner. Parce qu’ils ont mieux performé, pas parce que certaines personnes auraient pu trouver cela ennuyeux auparavant."

Il y a 8 h

Les maîtres de cérémonie pour le Grand Prix du Japon, sont Gerd Ennser, Matteo Perini, Danny Sullivan et Kazuhiro Tsuge.

Il y a 7 h

Sebastian Vettel a fédéré les pilotes autour de son projet "Buzzin' Corner" à Suzuka.

Au virage 2, une dizaine "d'hôtels à insectes" ont été installés par le pilote allemand à la retraite.
Les bordures de cette courbe ont aussi été peintes en noir et jaune

Il y a 7 h

Zhou, l'éclair bleu de Shangaï, aura donc un casque spécial pour Suzuka.

Il y a 6 h

Un peu de voitures radiocommandées pour Esteban Ocon et Lewis Hamilton, en marge du Grand Prix du Japon.

Il y a 4 h

Officialisation de Stoffel Vandoorne comme titulaire sur la 9X8 en 2024.

Rendez-vous dès le Qatar, le 2 mars prochain.

Il y a 2 h

Valtteri a photographié ses fans japonais et ils sont géniaux.

Il y a 2 h

Alors que les écuries se penchent sur la constance des décisions et demandent des explications sur les jugements rendus à Singapour, un chef d'écurie ayant même parlé de scandale d'après un rapport d'AMuS, il y a eu un petit échange entre Checo Pérez et, notamment, Lewis Hamilton et Charles Leclerc sur les gênes provoquées par Max Verstappen à Marina Bay. Retranscription :

Question par Adam Cooper – Motorsport.com : "Le week-end dernier, Max a eu deux incidents de gêne en qualifications, un dans la voie des stands, un sur la piste. Êtes-vous surpris qu'il s'en soit sorti avec des réprimandes et pas de pénalités sur la grille ? Avez-vous des inquiétudes quant à la cohérence des décisions ?"

Sergio Pérez : "Rien à dire à ce sujet."
Lewis Hamilton : "Tu es sûr ? Tu as toujours une opinion sur les choses."
SP : "Pas sur celle-ci. Que devrais-je dire sur celle-ci ? Je te le passe."
LH : "Est-il permis de se garer à la fin de la voie des stands lors de la sortie ?"
SP : "Ne pas attendre aussi longtemps, mais c'est probablement quelque chose qui sera autorisé à l'avenir."
LH : "Je pose simplement la question parce que je ne savais pas. Je ne sais vraiment pas quoi dire. Je ne les ai pas vraiment vus. Évidemment, j'étais dans la voie des stands lorsque tout le monde s'est arrêté et je ne pouvais pas voir ce qui se passait devant. Et nous travaillons toujours aussi étroitement que possible avec la FIA pour avoir de la cohérence, et il y a des variations, donc nous devons continuer à travailler dessus, c'est certain."
Esteban Ocon : "Je dois dire que je n'ai pas vu les incidents. Non, franchement, j'étais concentré sur moi-même plus que sur Max."
Charles Leclerc : "Oui, j'étais un peu surpris, surtout celui dans la voie des stands car cela pourrait ouvrir de mauvaises situations à l'avenir. Mais encore une fois, comme l'a dit Lewis, c'est toujours une discussion ouverte avec la FIA et nous essayons de leur expliquer notre point de vue pour améliorer les choses, et je suis sûr que nous aurons cette discussion demain soir lors du briefing."
Valtteri Bottas : "Oui, je n'ai en fait pas encore vu l'incident, donc nous devons d'abord y jeter un coup d'œil pour commenter."

Il y a 5 minutes

La liste des 78 voitures dans EA Sports WRC

15/09/2023 Jeux vidéo

La liste des 78 voitures dans EA Sports WRC - Crédit photo : EA Sports
Crédit photo : EA Sports 

Le prochain jeu officiel du championnat du monde des rallyes WRC donnera aux joueurs la possibilité de conduire 78 bolides répartis dans 18 classes différentes.

Amateurs de sensations fortes et de poussière, préparez-vous ! Le 3 novembre 2023 signe l'arrivée du très attendu EA SPORTS WRC, une expérience vidéoludique qui célèbre le meilleur de l'histoire du rallye.

Vous pourrez vous installer derrière le volant de 78 voitures de rallye légendaires (cf. liste ci-dessous) qui ont fait la gloire de ce sport. Le souci du détail est omniprésent, chaque modèle ayant été fidèlement reproduit pour une immersion totale. Des icônes du passé aux prodiges de la mécanique actuelle, le choix ne manque pas.

Découvrez 18 catégories diversifiées qui traversent l'histoire du rallye, offrant aux joueurs une gamme exhaustive d'expériences de conduite. Que vous soyez fan de voitures d'époque ou amateur de machines contemporaines, vous ne serez pas en reste.

Si la sélection de voitures ne vous suffit pas, EA SPORTS WRC offre aussi la possibilité de créer la voiture de rallye ultime. Mettez votre griffe sur chaque aspect du véhicule, du moteur aux freins, et partez à l'assaut des routes les plus ardues du globe.

Que ce soit sur Xbox Series X|S, PlayStation 5 ou PC, le titre, qui est le premier [jeu officiel WRC] développé par l’équipe à qui l'on doit la série DiRT Rally, promet un niveau d'authenticité et de compétitivité inégalé.

Référence EA

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Liste des 18 catégories et 78 voitures dans EA Sports WRC (2023)

WRC

  • Ford Puma Rally1 HYBRID
  • Hyundai i20 N Rally1 HYBRID
  • Toyota GR Yaris Rally1 HYBRID

WRC2

  • Citroën C3 Rally2
  • Ford Fiesta Rally2
  • Hyundai i20 N Rally2
  • ŠKODA Fabia Rally2 Evo
  • ŠKODA Fabia RS Rally2
  • Volkswagen Polo GTI R5

Junior WRC

  • Ford Fiesta Rally3

World Rally Cars 2017-2021

  • Ford Fiesta WRC
  • Volkswagen Polo 2017

World Rally Cars 1997-2011

  • Citroën C4 WRC
  • Citroën Xsara WRC
  • Ford Focus RS Rally 2001
  • Ford Focus RS Rally 2008
  • MINI Countryman Rally Edition
  • Mitsubishi Lancer Evolution VI
  • Peugeot 206 Rally
  • Seat Córdoba WRC
  • ŠKODA Fabia WRC
  • SUBARU Impreza 1998
  • SUBARU Impreza 2001
  • SUBARU Impreza 2008

Rally2

  • Ford Fiesta R5 MK7 Evo 2
  • Peugeot 208 T16 R5

Rally4

  • Ford Fiesta MK8 Rally4
  • Opel Adam R2
  • Peugeot 208 Rally4
  • Renault Twingo II

NR4/R4

  • McRae R4
  • Mitsubishi Lancer Evolution X
  • SUBARU WRX STI NR4

S2000

  • Fiat Grande Punto Abarth S2000
  • Opel Corsa S2000
  • Peugeot 207 S2000

S1600

  • Citroën C2 Super 1600
  • Citroën Saxo Super 1600
  • Ford Puma S1600
  • Renault Clio S1600

F2 Kit Car

  • Ford Escort Mk 6 Maxi
  • Peugeot 306 Maxi
  • Renault Maxi Mégane
  • Seat Ibiza Kit Car
  • Vauxhall Astra Rally Car
  • Volkswagen Golf IV Kit Car

Groupe A

  • Ford Escort RS Cosworth
  • Lancia Delta HF Integrale
  • Mitsubishi Galant VR4
  • SUBARU Impreza 1995
  • SUBARU Legacy RS

Groupe B (4RM)

  • Audi Sport quattro S1 (E2)
  • Ford RS200
  • Lancia Delta S4
  • MG Metro 6R4
  • Peugeot 205 T16 Evo 2

Group B (propulsion)

  • BMW M1 Procar Rally
  • Lancia 037 Evo 2
  • Opel Manta 400
  • Porsche 911 SC RS

H3 (propulsion)

  • BMW M3 Evo Rally
  • Ford Escort MK2 McRae Motorsport
  • Ford Sierra Cosworth RS500
  • Lancia Stratos
  • Opel Ascona 400
  • Renault 5 Turbo

H2 (traction)

  • Alpine Renault A110 1600 S
  • Fiat 131 Abarth Rally
  • Ford Escort MK2
  • Hillman Avenger
  • Opel Kadett C GT/E
  • Talbot Sunbeam Lotus

H2 (traction)

  • Peugeot 205 GTI
  • Peugeot 309 GTI
  • Volkswagen Golf GTI

H1 (traction)

  • Lancia Fulvia HF
  • MINI Cooper S
  • Vauxhall Nova Sport

Voitures de l'éditeur

  • Voiture de l'éditeur WRC
  • Voiture de l'éditeur WRC2
  • Voiture de l'éditeur Junior WRC