Le studio Playground propose un nouveau DLC pour Forza Horizon 5 : JDM Jewels Car Pack.

Ce pack met à l'honneur trois voitures japonaise : l'Autozam AZ-1 de 1993, le Mitsubishi Montero (nom du Pajero en Amérique du Nord, Espagne et Amérique latine) Evolution de 1997, la Toyota Sera de 1991 et surtout la Nissan Stagea RS Four de 1997 !

Cerise sur le McDo, il y a une conversion R34 possible pour la Stagea, histoire d'en faire une Skyline break bien énervée !!!

Il vous en coûtera 4,99 € sur le store Xbox ou sur Steam. La passion de la japonaise n'a presque pas de prix...

Il y a 18 h

Adrian Newey, l'ingénieur vedette du moment, a récemment été interrogé sur le sentiment de fierté qu'il ressent face aux nombreux commentaires positifs qu'il a reçus ces dernières semaines et ces derniers mois. Il répond : "Oui, c’est le cas."

"Je dois admettre que je ne lis pas beaucoup la presse, mais bien sûr, j’entends [des choses]. Amanda, ma femme, suit un peu tout ça et me donne un résumé approximatif, donc oui, c’est très flatteur, bien sûr."

Lorsqu'on lui demande s'il envisage encore de relever un nouveau défi, le Britannique de 65 ans précise : "En fin de compte, ce n'est pas pour cela que je fais ce travail. Depuis l'âge de 10 ou 11 ans, j'ai toujours voulu être designer en sport automobile, et j'ai réussi à réaliser cela, donc tout le reste est vraiment du bonus."

"Ma passion a toujours été d'essayer d'ajouter de la performance aux voitures, aux voitures de course, donc le reste en fait bien sûr partie, mais ce n'est pas ce qui me réveille et me motive."

Prochain épisode pour Newey : Ferrari, Aston Martin, WIlliams... ? La question de ce que décidera de faire l'un des plus grands esprits du sport automobile reste en suspens – que ce soit dans ou en dehors de la F1. Cependant, le récent lancement de l'hypercar pistard RB17 après l'Aston Martin Valkyrie montre que son cerveau déborde de créativité et d'envie.

Il y a 13 h

Esteban Ocon dévoile son casque spécial pour le Grand Prix de Hongrie 2024, rendant hommage à sa victoire mémorable de 2021 sur le circuit du Hungaroring.

Ce design unique basé sur le look du trophée hongrois célèbre ce moment marquant de sa carrière.

Il y a 13 h

Herend (Manufacture de Porcelaine Herendi) est une nouvelle fois en charge de la fabrication des trophées du Grand Prix de Hongrie de Formule 1.

La décoration des trophées de la F1 est traditionnellement inspirée d'un motif oriental unique de Herendi. Ce motif, nommé "Pivoine impériale", représente une rose verte stylisée, ornée de veines et de feuilles végétales.

Pour le Grand Prix de Hongrie 2024, Lando Norris arborera un casque spécialement décoré à la main avec les motifs et le logo emblématiques de la manufacture Herend, ajoutant une touche d'élégance et de tradition à cette compétition prestigieuse.

Il y a 12 h

Ollie Bearman, jeune pilote de F2, a un programme chargé avec Haas avant de rejoindre l'écurie à plein temps en 2025. Après avoir couru pour Ferrari en Arabie Saoudite cette année, il continue sa "formation" chez Hass.

Il participera à trois autres séances d'essais libres (FP1) avec l'écurie américaine :
- Hongrie (19-21 juillet, Hungaroring)
- Mexique (25-27 octobre, Autódromo Hermanos Rodríguez)
- Abu Dhabi (6-8 décembre, Yas Marina Circuit)

Ces séances sont cruciales pour son intégration chez Haas et lui permettront de se familiariser avec une voiture plus véloce et délicate que son actuelle Formule 2.

Il y a 10 h

Tests 2023 à Valence : des hauts et des bas

08/11/2022 Championnats du monde de vitesse moto

Tests 2023 à Valence : des hauts et des bas

Ducati : sur un nuage.
Yamaha : du boulot.
Honda : la cata.
Aprilia : encourageant.
KTM-GASGAS : à voir.

La session de tests à Valence a été remportée par Luca Marini, sur la très rapide Ducati GP22, avec un meilleur tour de 1:30.032, devant Viñales et son Aprilia en 1:30.257.

Les champions du monde 2022 sont les grands favoris. Ducati a les armes et les pilotes pour dominer la discipline. Ils ont bien marché avec la moto 2022 et ont laissé une bonne impression avec la GP23.
Bagnaia semble en progression et Bastianini est rapide bien qu'il ait chuté.

Honda : c'est la cata ! Marc Márquez a été très clair : "Avec cette moto, nous ne pouvons pas gagner le championnat !"
Mir doit beaucoup rouler et Rins est irrégulier.

Yamaha : moins de drame, mais il y du travail à fournir. Fabio Quartararo n'est pas reparti heureux, bien que la barre des 100 tours a été quasi-atteinte.
L'usine devra écouter son pilote car il a déclaré à GP Mag : "Aujourd'hui, je devais essayer un nouveau moteur plus puissant que ce que j'avais essayé à Misano. Et en fait, c'était comme il y a deux jours. Même vitesse de pointe. Donc il y a eu un problème. C'est bizarre."

Chez Aprilia, pourquoi pas ? Aleix Espargaró et Maverick Viñales sont très rapides et parmi les meilleurs. Sepang leur permettra d'apporter de nouvelles choses. 2023 sera une nouvelle page après une saison longue et éprouvante.

Finalement, chez GASGAS et KTM, ce n'est pas si mal que ça. Pol Espargaró était enchanté, ce qui laisse présager de bonnes choses. Jack Miller a pu faire ses débuts (timides, 17e meilleur chrono) chez les oranges.