Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 21 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 1 h

Lamborghini Urus SE : une révolution hybride dans l'univers des Super-SUV

25/04/2024 Automobile

Lamborghini Urus SE : une révolution hybride dans l'univers des Super-SUV - Crédit photo : Lamborghini
Crédit photo : Lamborghini 

Le Lamborghini Urus SE redéfinit le segment des Super SUV avec son moteur hybride puissant de 800 ch et un design aérodynamique optimisé. Ce véhicule allie luxe, performance et durabilité, offrant jusqu'à 60 km d'autonomie en mode électrique pur.

Lamborghini vient de franchir une nouvelle étape décisive avec le lancement de l'Urus SE, premier Super SUV hybride rechargeable de la marque, marquant ainsi son entrée dans une ère plus verte tout en conservant les performances exaltantes qui sont la signature de la marque. Décortiquons ensemble ce véhicule révolutionnaire qui promet d'établir de nouveaux standards dans sa catégorie.

Le Lamborghini Urus SE est propulsé par un moteur V8 biturbo de 4,0 litres, qui développe à lui seul une puissance de 620 ch (456 kW) et un couple de 800 Nm. Ce moteur thermique est épaulé par un groupe motopropulseur électrique, qui ajoute 192 ch (141 kW) et 483 Nm de couple. La combinaison des deux moteurs offre une puissance totale impressionnante de 800 ch (588 kW) à 6000 tr/min, et un couple maximal de 950 Nm disponible dès 1750 tr/min et maintenu jusqu'à 5750 tr/min. Cette configuration permet à l'Urus SE de s'affirmer comme le SUV le plus puissant de sa catégorie, avec un rapport poids/puissance optimisé à 3,13 kg/ch, comparé à 3,3 pour l'Urus S.

L'accélération est aussi un point fort de l'Urus SE, capable de passer ses 2504 kg de 0 à 100 km/h en seulement 3,4 secondes (contre 3,5 secondes pour l'Urus S), et de 0 à 200 km/h en 11,2 secondes (contre 12,5 secondes pour l'Urus S), avant d'atteindre une vitesse de pointe de 312 km/h. En mode électrique pur, le SUV peut atteindre jusqu'à 135 km/h et parcourir plus de 60 km, une autonomie suffisante pour des trajets urbains sans émissions.

Côté design, l'Urus SE hérite des lignes musclées et du caractère athlétique de ses prédécesseurs tout en intégrant des nouveautés telles qu'un capot flottant et des phares avant à technologie LED matricielle. L'ensemble donne une impression de dynamisme renforcé, tout en optimisant l'efficacité aérodynamique du véhicule.

Les performances aérodynamiques sont également à la pointe, avec une augmentation de 35% de la force d'appui à l'arrière grâce à un nouveau spoiler et un diffuseur arrière redessiné. L'efficacité de refroidissement est améliorée de 30% par rapport à l'Urus d'origine, ce qui témoigne des efforts de Lamborghini pour peaufiner chaque détail fonctionnel du véhicule.

L'intérieur du SUV est à l'image de la philosophie de Lamborghini : un cockpit où l'on se sent pilote, renforcé par l'intégration d'un écran tactile de 12,3 pouces au cœur du système d'infodivertissement, et par des éléments de design soignés, alliant aluminium anodisé et revêtements haut de gamme.

L'Urus SE ne fait pas que promettre performances et esthétique ; il est également pratique avec ses options de personnalisation étendues. Le programme Ad Personam permet aux clients de rendre leur Urus véritablement unique, avec un choix parmi plus de 100 options de carrosserie et 47 combinaisons de couleurs intérieures.

Sur le plan technique, l'Urus SE est doté de freins en céramique de carbone, avec des disques de 440 mm à l'avant et 410 mm à l'arrière, garantissant une distance de freinage de 100 à 0 km/h en 33,5 mètres. Les jantes standard de l'Urus SE sont de 21 pouces à l'avant et à l'arrière, chaussées de pneus Pirelli P Zero spécialement développés pour maximiser les performances du véhicule.

Pour transmettre efficacement sa puissance au sol, l'Urus SE est équipé de pneumatiques plutôt énormes. À l'avant, des pneus de dimensions 285/45 sont montés sur des jantes de 21 pouces et 9,5 pouces de large (ET28), tandis qu'à l'arrière, il arbore des pneus encore plus larges de 315/40, montés sur des jantes de 10,5 pouces de large (ET18 !!!). Cette configuration assure une adhérence optimale et une réponse dynamique à la hauteur des performances exceptionnelles du véhicule.

Avec cette nouvelle offre, Lamborghini ne se contente pas de suivre les tendances de l'électrification ; elle les redéfinit. L'Urus SE est plus qu'un SUV : c'est une déclaration de la capacité de la marque à innover et à repousser les limites du possible, tout en se dirigeant vers un avenir plus durable.

 Vidéo