Lance Stroll, pilote Aston Martin, débutera la treizième compétition du Championnat du Monde de Formule 1 2024 avec une nouvelle boîte de vitesses comprenant un carter et une cassette (GBX C & C), ainsi qu'une nouvelle transmission, des composants de changement de vitesse et des composants auxiliaires (GBX DL). Ces changements respectent l'article 29.2 du règlement sportif de la Formule 1 2024, qui autorise jusqu'à cinq nouveaux ensembles de ces pièces par saison.

Il y a 23 h

Chronos de la première séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Carlos Sainz (Ferrari).

Carlos Sainz (Ferrari) a dominé la séance avec un temps de 1:18.713, parcourant 27 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.989, soit 0.276 secondes derrière Sainz. Charles Leclerc (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:19.011, à 0.298 secondes du leader tout en ayant effectué 29 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:19.137, suivi de Zhou Guanyu (Sauber) qui a réalisé un temps de 1:19.180 alors que Bottas, son coéquipier, a fini P15. Lando Norris (McLaren) a fini en sixième position avec un temps de 1:19.211, tandis qu’Oscar Piastri (McLaren) a pris la septième place avec un chrono de 1:19.249.

Yuki Tsunoda (VCARB) a terminé huitième avec un temps de 1:19.260, suivi de Lance Stroll (Aston Martin) avec un chrono de 1:19.265. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:19.287.

Checo Pérez ne décolle pas en ce début de week-end hongrois et n'est que P11, symbolique puisque c'est aussi son chiffre permanent. Il est d'ailleurs suivi par Daniel Ricciardo sur la deuxième Visa Cash App RB.

Il y a 23 h

Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 20 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 34 minutes

Nouvelle Tesla Model 3 Performance : pareil mais un peu mieux

24/04/2024 Électrique

Nouvelle Tesla Model 3 Performance : pareil mais un peu mieux - Crédit photo : Tesla
Crédit photo : Tesla 

La Tesla Model 3 Performance est rafraichie avec une puissance de 510 chevaux, offrant une accélération de 0 à un peu moins de 100 km/h en 2,9 secondes. Châssis amélioré et design plus aérodynamique sont au menu, avec une consommation d'énergie réduite.

La nouvelle édition de la Tesla Model 3 Performance fait gentiment évoluer la conduite sportive électrique avec des améliorations significatives en matière de performance et d'efficacité. Propulsée par une unité de puissance de quatrième génération, la voiture déploie une puissance impressionnante de 510 chevaux, accompagnée d'un couple de 741 Nm, permettant une accélération de 0 à 96 km/h (60 mph) en seulement 2,9 secondes.

Bien que ces chiffres soient phénoménaux et qu'Elon Musk fanfaronne sur X [c'est son fond de commerce], notons que le chiffre d'accélération est indiqué de la sorte : "2.9 s 0-60 mph with rollout subtracted". Le "rollout" est une petite distance, généralement environ un pied (30 cm), qui est parcourue par le véhicule alors que le chronométrage n'a pas encore commencé. Cette pratique vient des tests de drag racing où le temps ne commence à être mesuré qu'après que la voiture a franchi cette courte distance, permettant ainsi aux voitures de bénéficier d'un léger élan avant que le chronomètre officiel ne démarre.

Reprenons. Malgré cette puissance accrue, le véhicule brille par sa consommation d'énergie réduite, offrant une puissance continue supérieure de 22 %, une puissance de pointe augmentée de 32 % et un couple de pointe majoré de 16 % par rapport à sa précédente version.

Les roues forgées de 20 pouces, associées aux pneus Pirelli P Zero 4, contribuent à une traction améliorée en sortie de virage, tout en limitant les interventions du contrôle de traction. Ce choix technique se traduit également par un confort accru, une moindre résistance au roulement et une autonomie étendue.

Au niveau du châssis, des modifications ont été apportées pour offrir une rigidité supérieure et un niveau de performance initial élevé, tout en préservant l'habitacle silencieux et confortable du modèle. Un nouveau système d'amortissement adaptatif ajuste en temps réel la conduite en fonction des actions du conducteur et des conditions de la route, optimisant ainsi la maniabilité et le confort. De plus, ce système est contrôlé par un logiciel interne, garantissant des améliorations continues grâce à des mises à jour logicielles à distance.

Le design extérieur plus aérodynamique contribue à une réduction de la traînée de 5 %, une diminution de la portance de 36 % et une amélioration de 55 % de l'équilibre de la portance avant-arrière. Ces avancées sont complétées par des sièges sportifs redessinés, offrant un soutien latéral renforcé pour une conduite dynamique et un maintien optimal dans les virages.

Enfin, le mode Piste dans sa troisième version ("Track Mode V3") est une intégration holistique du contrôle des moteurs, de la suspension, du refroidissement du groupe motopropulseur et du contrôleur de dynamique du véhicule. Ce système unifié assure une expérience de conduite plus stable, prévisible et cohérente, adaptée à divers environnements de piste.

Mise à jour concernant le modèle disponible en France : il n'affichera que 460 chevaux et 723 Nm pour un 0 à 100 km/h de 3,1 secondes. Le pack de batterie serait mis en cause avec d'un côté du LG 79 kWh pour les voitures fabriquées à Shangaï et du Panasonic 82 kWh pour les véhicules fabriqués à Fremont.

Référence Tesla

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux

 Vidéo