Grille de départ définitive, avec Sargeant qui démarrera de la voie des stands.

Il y a 9 h

Les stratégies possibles pour le #ChineseGP selon Pirelli et les pneus à disposition des pilotes pour cette course.

Il y a 9 h

Victoire de Verstappen en Chine, devant Norris et Pérez.

Il y a 6 h

Toyota sort une GR Yaris évoluée encore plus énervée et en boîte auto

12/01/2024 Automobile

Toyota sort une GR Yaris évoluée encore plus énervée et en boîte auto - Crédit photo : Toyota
Crédit photo : Toyota 

La nouvelle version de la fusée de poche de chez Toyota embarque désormais une transmission automatique directe GAZOO Racing à 8 rapports. Celle-ci sublime le petit 3 cylindres en ligne de 1,6 litre qui développe désormais 304 chevaux et 400 Nm de couple.

Si vous pensiez que Toyota avait tout dit avec sa petite Yaris sauce GAZOO Racing (GR), vous vous trompiez !!! Une version "Evolved" a été présentée et elle embarque quelques nouveautés (comme la boîte auto) et raffinements qui plairont à tous les petrolheads du monde entier !

Commençons par ce qui parle le plus concernant la petite Yaris GR de 1280 kg (1300 kg en boîte auto) : la puissance et le couple. La puissance du moteur, le fameux trois cylindres turbo de 1,618 litre nommé G16E-GTS, a été augmentée de 200 kW (272 ch) à 224 kW (304 ch) et le couple de 370 Nm (37,7 kgf/m) à 400 Nm (40,8 kgf/m), ce qui permet de gagner quelques précieux canassons sans passer par le sorcier générateur de cartos du coin.

Pour suivre, passons à la grosse nouveauté : l'adoption d'une boîte de vitesses automatique optionnelle !
La transmission automatique à 8 vitesses GAZOO Racing Direct a été développée en l'affinant dans le cadre du sport automobile et sur diverses routes. Cela comprenait les pilotes de l'équipe TGR World Rally Team (TGR-WRT) qui l'ont testée sur différentes surfaces routières, telles que les routes enneigées en Finlande, et les pilotes de rallye professionnels qui l'ont soumise au défi de la compétition dans le Championnat japonais de rallye. La transmission a également été testée dans le cadre du TOYOTA GAZOO Racing Rally Challenge, que même les débutants peuvent apprécier, avec Shigeru Hayakawa, vice-président de Toyota Motor Corporation, comme pilote, et dans la Super Taikyu Series, avec Morizo au volant. Grâce à ces efforts, auxquels ont participé non seulement des pilotes professionnels mais aussi des pilotes amateurs, dans le processus répété de "casser et réparer", TGR a atteint une vitesse et une fiabilité de transmission qui peuvent être appréciées par un large public.
Le logiciel de contrôle de la transmission automatique utilisé a été optimisé pour une conduite sportive. Alors que le changement de vitesse conventionnel repose sur la détection du comportement du véhicule, comme la force de décélération, la vitesse, etc., le logiciel optimisé détecte également subtilement la manière dont le conducteur appuie sur les freins et actionne l'accélérateur. Ce faisant, il anticipe quand le changement de vitesse est nécessaire, même avant que des changements dans le comportement du véhicule ne se produisent, ce qui permet une sélection des vitesses qui reflète les intentions du conducteur et qui est similaire à la manière dont les pilotes professionnels changent de vitesses.
L'utilisation d'un matériau de friction hautement résistant à la chaleur dans l'embrayage de changement de vitesse de la transmission automatique et les améliorations apportées au logiciel de contrôle de la transmission ont permis d'obtenir des vitesses de changement de vitesse de classe mondiale.
L'utilisation de rapports de transmission rapprochés, rendue possible en augmentant le nombre de vitesses en passant d'une transmission manuelle à 6 vitesses à une transmission automatique à 8 vitesses, permet une conduite qui tire le meilleur parti de la plage de puissance du moteur.
Le niveau de finition RZ "Haute performance" est équipé d'un différentiel à glissement limité Torsen qui améliore les performances de contrôle de la force de conduite par l'intermédiaire de l'opération de l'accélérateur.

Côté physique, la marque japonaise a aussi mis le paquet niveau design et praticité. À l'avant, la grille inférieure présente une maille en acier fine et légère tout en restant solide, et les côtés de la partie inférieure du pare-chocs avant ont une nouvelle structure séparable. Cela facilite les travaux de réparation et de remplacement en cas de dommages causés par des objets volants tels que des cailloux lors de compétitions automobiles, et peut entraîner une réduction des coûts de réparation.
Les grilles latérales inférieures disposent désormais d'une ouverture plus grande pour garantir des performances de refroidissement optimales. De plus, les côtés du pare-chocs comportent des sorties pour évacuer efficacement la chaleur du sous-radiateur et du refroidisseur de liquide de transmission automatique.
Une ouverture au bord inférieur du pare-chocs arrière permet à l'air de s'échapper par le bas, réduisant la traînée aérodynamique et améliorant la maniabilité et la stabilité, tout en évacuant la chaleur du silencieux.
Les feux arrière supérieurs et inférieurs ont été regroupés pour éviter les dommages et améliorer la visibilité lors des compétitions automobiles. De plus, le feu stop monté en hauteur a été séparé du spoiler arrière, augmentant la personnalisation du spoiler. De plus, les feux arrière continus offrent une impression d'unité et expriment l'individualité qui rend la nouvelle GR Yaris instantanément reconnaissable.

Côté châssis, Toyota a renforcé la puce. Le nombre de boulons fixant la carrosserie aux amortisseurs a été augmenté de un à trois pour réduire les changements d'alignement pendant la conduite, ce qui améliore la réactivité du comportement du véhicule lors des manœuvres de direction et renforce la stabilité de la tenue de route. En augmentant le nombre de points de soudure par points d'environ 13 % et en élargissant les zones où de l'adhésif structurel est appliqué d'environ 24 %, la rigidité de la carrosserie a été accrue pour améliorer la stabilité de la tenue de route et le confort de conduite.

SI l'on regarde du côté des améliorations électroniques qui permettent de civiliser ou de rendre agressive la Yaris GR, Toyota a fait un travail remarquable ! En plus de la fonction de sélection du mode 4 roues motrices conventionnel, une nouvelle fonction de sélection du mode de conduite est disponible pour une conduite sportive et une utilisation quotidienne. La direction assistée électronique, la climatisation et le groupe motopropulseur peuvent être réglés en fonction des préférences de l'utilisateur et des conditions dans lequel la voiture sera utilisée : mode sport, mode normal ou encore mode "éco".
Mais ce n'est pas tout, car pour les plus exigeants, les pistards, il y a un nouveau mode "Circuit" pour une sensation de dynamisme extraordinaire qui "ne peut pas être vécue sur les routes publiques". La conduite sur circuit peut être appréciée avec des fonctionnalités qui mettent en valeur le potentiel de la GR Yaris. Celles-ci comprennent un contrôle anti-lag (sur une voiture de série, c'est remarquable !) et une augmentation de la limite de vitesse du limiteur de vitesse lors de l'entrée dans une zone telle qu'un circuit où le mode "Circuit" peut être activé, comme déterminé par la localisation GPS. De plus, chaque fonction (anti-lag, limiteur de vitesse, vitesses des ventilateurs du moteur, indicateur de changement de rapport) peut être personnalisée à l'aide d'une application smartphone.

Et ce n'est pas tout côté pilote puisque l'habitacle évolue. Il y a déjà le frein à main vertical. En appliquant les enseignements tirés de la participation au Championnat japonais de rallye, un changement dans la position du frein à main est disponible en option d'usine pour le niveau de finition RC orienté vers la compétition. En déplaçant le levier de frein vers l'avant du véhicule par rapport à la position standard, la distance entre le levier et le volant est raccourcie, ce qui permet une opération plus rapide. De plus, en augmentant l'angle vertical, le levier est plus facile à tirer, ce qui réduit la charge opérationnelle. Notons que le frein à main est conservé pour la version en boîte auto (alors que freins à main électriques se répandent comme la peste).
Et on ne s'arrête pas là ! Le panneau de commande et l'affichage ont été inclinés de 15 degrés vers le conducteur, avec comme référence les voitures de course de la Super Taikyu Series et du Championnat japonais de rallye, pour améliorer la visibilité et l'ergonomie. Une attention particulière a été accordée à la position des interrupteurs pour une utilisation aisée non seulement en conduite sportive, mais également en conduite quotidienne.
La posture de conduite a été améliorée en abaissant la position de conduite de 25 mm et en ajustant en conséquence la position du volant. De plus, la visibilité vers l'avant a été améliorée en déplaçant le rétroviseur intérieur en haut du pare-brise et en abaissant le bord supérieur du groupe central de 50 mm.
L'ergonomie a été améliorée en relevant le levier de vitesses de 75 mm par rapport à la GR Yaris RS actuelle équipée d'une transmission CVT, le plaçant ainsi à la même position que le levier de vitesses de la version à transmission manuelle de la GR Yaris.
En s'inspirant du sport automobile, pour la boîte automatique, la direction du changement de vitesse manuel via le levier a été inversée. Le passage des vitesses vers le haut (accélération) se fait désormais en tirant sur le levier de vitesses, et le passage des vitesses vers le bas (décélération) se fait en poussant le levier de vitesses, en accord avec le comportement du véhicule, ce qui permet une ergonomie similaire à celle d'une transmission séquentielle de voiture de course.

On reste à l'intérieur de l'auto puisque l'on va parler du "raffinement moderne ultime" en lien avec la mode qui consiste à barder toutes les autos actuelles avec des écrans surdimensionnés. Et en effet, la nouvelle Yaris GR embarque un affichage de tableau de bord TFT couleur 12,3 pouces inspiré de celui des pilotes de course professionnels, axé sur la visibilité et les informations nécessaires à la conduite sportive. Sur les véhicules équipés de la transmission automatique directe GAZOO Racing, en plus de l'affichage de la température de l'huile de transmission automatique, un avertissement visuel a été ajouté à l'affichage de la position du levier de vitesses dans le tableau de bord, en complément de l'alarme sonore conventionnelle, pour avertir le conducteur qu'il n'est pas possible de rétrograder en raison de régimes trop élevés. Cette modification fait suite aux demandes des pilotes ayant utilisé un véhicule prototype dans le Championnat japonais de rallye et dont les commentaires incluaient des appels à des avertissements faciles à comprendre même pendant les compétitions où des casques sont portés.

Pour conclure : JE LA VEUX ! [note sans intérêt et totalement subjective assimilable à un cri du cœur]

Note : la puissance annoncée par GAZOO Racing serait propre au marché japonais. Elle est annoncée en France pour une puissance de 280 chevaux et elle développera un couple de 390 Nm. Au moment de l'écriture de cette note, aucune explication n'est avancée et on ne peut que supposer que les normes européennes (un beau FAP) antipollution en soient la cause.

Références GAZOO Racing Toyota

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Vidéo