Williams a dévoilé une photo de son dernier volant. Le modèle 2024 s'aligne sur les tendances actuelles, marquant un changement notable par rapport aux versions précédentes où Williams se démarquait avec un écran intégré directement au châssis.

Il y a 18 h

Le Championnat du Monde d'Endurance de la FIA (FIA World Endurance Championship, WEC) a annoncé que le prologue du championnat, qui correspond aux tests de pré-saison, commencera plus tard que prévu.

Initialement prévu pour se dérouler le weekend du 24 au 25 février, le prologue commencera finalement le lundi 26 février, avec des sessions prévues de 08:30 à 12:00, de 14:00 à 17:00, et de 18:30 à 22:00, et se poursuivra jusqu'au mardi 27 février de 09:00 à 13:00.

Ce changement de programme est dû à des retards dans les lignes de transport maritime régulières en raison de la situation géopolitique actuelle, plus précisément des retards significatifs dans le canal de Suez et la mer Rouge. Par conséquent, une partie du fret maritime a été retardée en arrivant au circuit international de Lusail à Doha, au Qatar. Pour donner aux équipes du WEC suffisamment de temps pour se préparer aux tests, il a été décidé de reporter le début du prologue.

Il est important de noter qu'il n'y aura pas de changement dans le programme de la course d'ouverture de la saison, le Qatar Airways Qatar 1812KM, qui aura lieu le weekend suivant. La course est programmée pour commencer à 11 heures, heure locale, le samedi 2 mars.

En ce qui concerne le contexte géopolitique, sans détails supplémentaires dans l'annonce, il est difficile de donner un contexte précis. Cependant, le canal de Suez est un point de passage maritime crucial qui relie la mer Méditerranée à la mer Rouge, permettant ainsi le transport maritime entre l'Europe et l'Asie sans avoir à naviguer autour de l'Afrique. Tout retard dans ce couloir peut être dû à des tensions politiques, des désaccords internationaux, des actions militaires, ou même des blocages du canal lui-même, comme cela s'est produit dans le passé. Ces retards peuvent avoir un impact significatif sur le commerce mondial et les événements internationaux, comme les courses de WEC.

Il y a 17 h

Williams a commencé la conception de sa F1 2024 en mars 2023. Ainsi, pour Vowles, rester avec l'ancienne suspension était une question technique.

"Je dois évaluer combien de temps au tour je gagne avec la nouvelle suspension par rapport à la décision d'opter rapidement pour l'ancienne et de pouvoir ainsi commencer le développement de la voiture quatre mois plus tôt."

Et les calculs ont montré que plus de temps de développement en aérodynamique apportait deux fois plus de gain de temps que les nouvelles pièces.

Il y a 12 h

Sur ses réseaux sociaux, R Racing a annoncé le décès de Joel Pearson, ancien pilote de Ginetta Junior et de Formule 4 britannique. Il avait 19 ans et s'est battu 3 ans contre le cancer. Sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Il y a 12 h

C’est la fin du jeu F1 Mobile pour smartphones. Il disparaîtra sans avoir de saison 2024.

Il y a 10 h

Le pack GT2 d'Assetto Corsa Competizione débarquera sur consoles Xbox Series X|S et Sony PS5 le 27 février.

Il y a 10 h

Equipages inchangés en 2023 pour Toyota

25/11/2022 Championnat du monde d'endurance FIA

Equipages inchangés en 2023 pour Toyota - Crédit photo : Toyota
Crédit photo : Toyota 

Toyota Gazoo Racing vise la stabilité. L'écurie japonaise a annoncé ce matin ses six pilotes engagés en WEC la saison prochaine, avec un line-up identique et notamment 3 anciens de la Formule 1.

La GR010 Hybrid, l'Hypercar qui accompagne le constructeur nippon depuis la saison 2021 (et qui devrait bénéficier d'améliorations importantes pour 2023) se verra composer de 2 équipages identiques à la saison précédente.

Des visages familiers pour les fans de Formule 1 avec, dans l'équipage numéro 1, Kamui Kobayashi (ex-Toyota/Sauber/Caterham), Mike Conway et José María López. L'équipage numéro 2 sera lui constitué de Sebastien Buemi et Brendon Hartley (ex-Toro Rosso) ainsi que du japonais Ryo Hirakawa.

"Nous avons atteint tous nos objectifs cette année en remportant les 24 Heures du Mans, Fuji et les deux titres mondiaux." rappelle Kamui Kobayashi (chef d'équipe et pilote).

"Cependant, 2023 sera encore plus compétitif, nous devons donc progresser afin de rendre l'équipe et la voiture plus performantes. Les pilotes sont une partie importante de l'équipe, et je suis heureux de pouvoir conduire à nouveau avec Mike, Jose, Cebu, Brendon et Ryo la saison prochaine. Nous avons un fort esprit d'équipe, en particulier au sein des pilotes, et nous courons ensemble comme une famille. C'est une grande force pour notre équipe et nous devons nous faire confiance, nous soutenir les uns les autres, pour être aussi forts que possible face à la concurrence grandissante en Hypercar."

Pour rappel, Porsche, Peugeot, Cadillac et Ferrari (rien que ça) feront leur arrivée en 2023. De quoi mettre la pression sur une écurie japonaise manquant cruellement d'opposants depuis quelques saisons.

Référence Toyota
Auteur Mathieu FREYLING 𝕏