P6 et P7 à Imola pour Mercedes peuvent ne pas sembler être un progrès sur le papier, mais les écarts avec ceux qui les précèdent et les suivent laissent place à l'optimisme, selon l'équipe. L'écurie fera ainsi étape à Monaco cette semaine, convaincue qu'elle va dans la bonne direction.

"Nous avons fait un pas en avant. Nous nous sommes améliorés," a déclaré Lewis Hamilton après la course. "Mais nous devons continuer jusqu'à ce que nous obtenions ces améliorations pour vraiment réduire les écarts."

Du cockpit au mur des stands, Toto Wolff (directeur de l'équipe Mercedes) était également satisfait de ce qu'il a vu lors de notre première visite à Imola en deux ans. Il a déclaré : "Nous sommes sur une trajectoire où nous rendons la voiture meilleure, nous pouvons le voir. Je me sens plus confiant maintenant."

Le progrès sera régulier, mais l'équipe sait que c'est la bonne voie à suivre. "Nous voyons maintenant ces gains progressifs, plutôt que cette mise à jour miracle," a ajouté Toto. "Nous mettons la voiture dans une meilleure fenêtre et lui donnons plus de performances. Je me sens plus confiant."

Il y a 1 h

À Imola, Hamilton a été interrogé sur la possibilité que Sainz rejoigne Mercedes, mais il a répondu en exprimant sa préférence pour Antonelli. "Carlos est un excellent pilote, donc je pense que peu importe où il ira, il apportera quelque chose de positif à n'importe quelle équipe", a déclaré Hamilton. "Honnêtement, je n'ai aucune idée des plans de Toto, mais pour moi, si je devais choisir un jeune pilote, je prendrais probablement Kimi."

Wolff a parlé à Sky Sports F1 de ses sentiments concernant la course d'Hamilton en Italie ce week-end, pour la première fois depuis l'annonce de son transfert surprise chez Ferrari, et a évoqué Antonelli. "J'imagine que pour les Italiens, c'est très excitant d'avoir Lewis Hamilton en rouge l'année prochaine. Nous nous habituerons aux tenues, mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes", a-t-il dit. "Peut-être qu'il y a une option pour que nous brillions davantage avec un Italien dans notre voiture, donc nous repoussons les limites."

Mercedes a testé Antonelli dans leurs voitures de F1 de 2021 et 2022 en avril, mais ils ont essayé de modérer les attentes concernant l'Italien. James Allison, directeur technique, a loué Antonelli, qui a rivalisé et, parfois, surpassé son coéquipier en Formule 2, Oliver Bearman, cette saison. "J'ai eu le grand plaisir d'écouter les ingénieurs décrire leurs interactions avec lui", a déclaré Allison. "Un jeune pilote enthousiaste, très, très rapide, avec un rythme régulier. Il n'avait jamais conduit une voiture de F1 jusqu'à récemment, mais il a semblé à l'aise dès les premiers tours."

L'ingénieur britannique a rajouté : "Il est arrivé avec un esprit ouvert face à cette génération de voitures à effet de sol. Il ressent toutes les sensations attendues, mais il n'est pas influencé par les voitures précédentes. Il les prend telles qu'elles sont et nous décrit leurs points faibles et forts. Il laisse les ingénieurs travailler pour améliorer ces aspects. Mais il semble être un très prometteur jeune pilote."

À Imola, pour en revenir à Wolff, le patron de l'équipe Mercedes a déclaré : "Nous mettons en avant ce jeune homme depuis longtemps maintenant et il sera un très bon et grand pilote un jour en Formule 1, mais il a 17 ans. Il y a quatorze mois, il conduisait une voiture de F4 et il y a beaucoup d'attentes en Italie. Nous sommes aussi un peu coupables d'avoir parlé de lui à ce stade et je pense que nous devrions le laisser se concentrer sur la Formule 2, obtenir des résultats et ne pas trop se laisser emporter par ce qui pourrait ou devrait être. Regardez George [Russell], il a remporté la F3 et la F2 dès sa première année. En même temps, Kimi a excellé dans ces séries juniors et est maintenant en F2, donc nous verrons. Il sera en Formule 1 un jour, mais ne précipitons pas les choses."

Il y a 1 h

Le poster Mercedes x LEGO pour le Grand Prix de Monaco 2024 !

Il y a 11 minutes

Romain Grosjean officialisé chez Juncos Hollinger Racing

02/11/2023 IndyCar Series

Romain Grosjean officialisé chez Juncos Hollinger Racing - Crédit photo : JHR
Crédit photo : JHR 

L'arrivée de Romain Grosjean chez Juncos Hollinger Racing, pressentie depuis longtemps, devient réalité après un départ houleux d'Andretti Autosport, marquant un tournant majeur dans sa carrière en IndyCar.

C'est officiel : Romain Grosjean, célèbre pilote français, rejoint l'équipe Juncos Hollinger Racing pour la saison 2024 de la NTT INDYCAR SERIES. Il pilotera la voiture numéro 77 à moteur Chevrolet, marquant un tournant significatif dans sa carrière après une période de résultats impressionnants mais aussi de controverses.

L'arrivée de Grosjean chez Juncos Hollinger survient après une série de performances remarquables, notamment des deuxièmes places consécutives à Long Beach et Barber, ainsi que des pole positions à St. Pete et Barber. Ces exploits notables de l'ancien pilote de Formule 1, aujourd'hui âgé de 37 ans, ont mis en lumière son talent incontestable et sa détermination à exceller dans sa nouvelle aventure en IndyCar.

Toutefois, son parcours récent a été assombri par une situation conflictuelle avec Andretti Autosport. En effet, Romain Grosjean a entamé une action en justice contre son ancienne équipe après une mésaventure contractuelle. Malgré la préparation d'un contrat pour la saison 2024 - que Grosjean aurait signé et envoyé aux propriétaires d'Andretti Autosport, Michael Andretti et Dan Towriss, pour finalisation - le document ne lui aurait jamais été retourné.

Face aux questions des médias, notamment d'IndyStar lors du week-end du Grand Prix Music City d'IndyCar à Nashville en début août, le pilote s'est contenté de sourire à un reporter, marquant une pause avant de lâcher un énigmatique : "Sans commentaire."

Ce transfert chez Juncos Hollinger Racing ouvre donc un nouveau chapitre pour Romain Grosjean, lui offrant une chance de renouveau et de reconquête après une période tumultueuse. Sa capacité à surmonter les défis et à se réinventer sera sans aucun doute un atout majeur pour son équipe.

"J'ai suivi de près la montée en puissance de JHR ces dernières saisons. L'équipe a montré une croissance significative, et je suis impatient d'apporter mon expérience pour viser une forte saison 2024", a déclaré le Franco-Suisse.

Du côté de la direction, Ricardo Juncos, co-propriétaire et principal de l'équipe JHR, a souligné : "Romain apporte un pedigree inégalé dans le sport automobile. Son leadership et son expérience sont précisément ce dont nous avons besoin pour propulser JHR vers de nouveaux sommets dans la série INDYCAR."

Brad Hollinger, co-propriétaire de JHR, a ajouté : "Romain a une histoire de compétition au plus haut niveau du sport automobile. Son expertise sera inestimable alors que nous nous efforçons de redéfinir nos indicateurs de performance, tant sur la piste qu'en dehors."

Pour 2024, l'équipe se prépare à lancer sa campagne de 18 courses dans la série INDYCAR sur les rues de St. Petersburg le 10 mars 2024. Avec l'ajout de Romain Grosjean, JHR consolide son engagement à atteindre de nouveaux jalons lors de la saison à venir.

Références IndyStar JHR

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux