Le studio Playground propose un nouveau DLC pour Forza Horizon 5 : JDM Jewels Car Pack.

Ce pack met à l'honneur trois voitures japonaise : l'Autozam AZ-1 de 1993, le Mitsubishi Montero (nom du Pajero en Amérique du Nord, Espagne et Amérique latine) Evolution de 1997, la Toyota Sera de 1991 et surtout la Nissan Stagea RS Four de 1997 !

Cerise sur le McDo, il y a une conversion R34 possible pour la Stagea, histoire d'en faire une Skyline break bien énervée !!!

Il vous en coûtera 4,99 € sur le store Xbox ou sur Steam. La passion de la japonaise n'a presque pas de prix...

Il y a 18 h

Adrian Newey, l'ingénieur vedette du moment, a récemment été interrogé sur le sentiment de fierté qu'il ressent face aux nombreux commentaires positifs qu'il a reçus ces dernières semaines et ces derniers mois. Il répond : "Oui, c’est le cas."

"Je dois admettre que je ne lis pas beaucoup la presse, mais bien sûr, j’entends [des choses]. Amanda, ma femme, suit un peu tout ça et me donne un résumé approximatif, donc oui, c’est très flatteur, bien sûr."

Lorsqu'on lui demande s'il envisage encore de relever un nouveau défi, le Britannique de 65 ans précise : "En fin de compte, ce n'est pas pour cela que je fais ce travail. Depuis l'âge de 10 ou 11 ans, j'ai toujours voulu être designer en sport automobile, et j'ai réussi à réaliser cela, donc tout le reste est vraiment du bonus."

"Ma passion a toujours été d'essayer d'ajouter de la performance aux voitures, aux voitures de course, donc le reste en fait bien sûr partie, mais ce n'est pas ce qui me réveille et me motive."

Prochain épisode pour Newey : Ferrari, Aston Martin, WIlliams... ? La question de ce que décidera de faire l'un des plus grands esprits du sport automobile reste en suspens – que ce soit dans ou en dehors de la F1. Cependant, le récent lancement de l'hypercar pistard RB17 après l'Aston Martin Valkyrie montre que son cerveau déborde de créativité et d'envie.

Il y a 13 h

Esteban Ocon dévoile son casque spécial pour le Grand Prix de Hongrie 2024, rendant hommage à sa victoire mémorable de 2021 sur le circuit du Hungaroring.

Ce design unique basé sur le look du trophée hongrois célèbre ce moment marquant de sa carrière.

Il y a 13 h

Herend (Manufacture de Porcelaine Herendi) est une nouvelle fois en charge de la fabrication des trophées du Grand Prix de Hongrie de Formule 1.

La décoration des trophées de la F1 est traditionnellement inspirée d'un motif oriental unique de Herendi. Ce motif, nommé "Pivoine impériale", représente une rose verte stylisée, ornée de veines et de feuilles végétales.

Pour le Grand Prix de Hongrie 2024, Lando Norris arborera un casque spécialement décoré à la main avec les motifs et le logo emblématiques de la manufacture Herend, ajoutant une touche d'élégance et de tradition à cette compétition prestigieuse.

Il y a 13 h

Ollie Bearman, jeune pilote de F2, a un programme chargé avec Haas avant de rejoindre l'écurie à plein temps en 2025. Après avoir couru pour Ferrari en Arabie Saoudite cette année, il continue sa "formation" chez Hass.

Il participera à trois autres séances d'essais libres (FP1) avec l'écurie américaine :
- Hongrie (19-21 juillet, Hungaroring)
- Mexique (25-27 octobre, Autódromo Hermanos Rodríguez)
- Abu Dhabi (6-8 décembre, Yas Marina Circuit)

Ces séances sont cruciales pour son intégration chez Haas et lui permettront de se familiariser avec une voiture plus véloce et délicate que son actuelle Formule 2.

Il y a 10 h

Mise à jour de la structure Formule 1 de la FIA

18/01/2023

Mise à jour de la structure Formule 1 de la FIA

La structure dédiée à la F1 de la FIA se voit mise à jour. Ben Sulayem pense que les changements aideront à améliorer le fonctionnement de la Formule 1 par la FIA.

La FIA a annoncé ce jour des mises à jour importantes de sa structure en Formule 1 suite à une révision des procédures internes de la FIA initiée par son président Mohammed Ben Sulayem en début d'année. Après la période de transition, la réorganisation des départements de la F1 est terminée et sera mise en place avant la saison 2023.

En augmentant les investissements et les ressources dans ses activités liés à la F1, la FIA va maintenant mettre en place une nouvelle structure globale avec Nikolas Tombazis, qui dirige l'équipe technique de Formule 1 de la FIA depuis 2018 et a supervisé le développement et la refonte de la réglementation pour 2022. Il y prendra ainsi un rôle plus transversal en tant que directeur des monoplaces.

Rattachés au directeur des monoplaces seront les directeurs "sportif", "technique", "financier" et "stratégie & opérations".

Après de nombreuses années d'étroite collaboration avec la FIA dans son poste précédent à la FOM et reflétant cette relation de travail collaborative continue, Steve Nielsen [ingénieur britannique rejoindra la FIA en tant que directeur sportif, responsable de la supervision de toutes les questions sportives, y compris le développement continu du contrôle de course et du centre des opérations à distance, ainsi que des futures mises à jour du règlement sportif.

Steve Nielsen, à ne pas confondre avec l'immense et regretté Leslie, est un ingénieur britannique qui est passé par Caterham en 2012 puis la Scuderia Toro Rosso au début de la saison 2013. Il avait ensuite rejoint Williams en tant que Sporting Manager en décembre 2014 pour finalement devenir directeur sportif de la F1 en 2017.

Tim Goss assumera le rôle de directeur technique précédemment occupé par Tombazis, après avoir occupé le poste d'adjoint depuis le début de la saison 2021.

Federico Lodi a dirigé l'équipe du Règlement Financier de la FIA depuis sa création, et devient maintenant le Directeur Financier de la Formule 1.

Sur une note hors sujet et plus légère, rappelons que Pascal N'Zonzi conserve quant à lui son poste de ministre des cabinets de la nation au Botswanga.

L'ancien directeur sportif François Sicard occupera un poste nouvellement créé au sein de la FIA en tant que directeur de la stratégie et des opérations de la F1, responsable de la planification stratégique à long terme, ainsi que des activités clés en bord de piste et de la logistique.

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a déclaré : « Nous avons consacré beaucoup de temps et d'efforts à apporter des changements importants et éclairés à notre équipe de Formule 1 afin de créer la bonne structure avec les bonnes personnes pour superviser la future réglementation du sport. En développant et en responsabilisant les personnes au sein de notre organisation, ainsi qu'en apportant l'expertise et l'expérience de l'extérieur, je suis convaincu que nous sommes dans la meilleure position possible pour avancer avec nos partenaires de la FOM et les équipes de Formule 1. »

Nikolas Tombazis, directeur monoplace de la FIA, s'est exprimé : « Je suis ravi et honoré d'occuper ce nouveau poste au sein de la FIA, et très reconnaissant au président pour la confiance qu'il me témoigne. Nous avons un groupe de personnes extrêmement talentueuses et dévouées qui travaillent d'arrache-pied pour offrir le niveau de réglementation que la Formule 1 exige et mérite, et je suis convaincu que cette nouvelle structure fera passer nos ressources au niveau supérieur et nous permettra d'apporter des améliorations continues. »

Le directeur sportif de la FIA, Steve Nielsen, a déclaré : « J'ai passé ma vie professionnelle à travailler pour de nombreuses équipes et organisations en Formule 1, et j'ai hâte de m'engager dans un nouveau chapitre avec la FIA. Je tiens à remercier à la fois le président et Stefano Domenicali pour la confiance qu'ils m'accordent, et je comprends et apprécie les défis uniques qui accompagnent le fait d'être l'organisme de réglementation. Ayant travaillé en étroite collaboration avec un certain nombre de personnes au sein de la Fédération au fil des ans, je suis impatient de relever les défis qui les attendent - la Formule 1 est dans une excellente position en ce moment, et il est de notre responsabilité d'assurer la santé future du sport qui est au cœur de tout ce que nous faisons. »

Référence FIA