Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 21 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 1 h
Max VERSTAPPEN | Red Bull
FIA

Max Verstappen a été questionné sur le fait d'avoir 17 ans en entrant dans le monde de la F1 et quel a été l'aspect le plus intimidant. Il a répondu : "Eh bien, j'espère que rien n'est trop intimidant, mais vous savez, vous êtes tellement un débutant, il y a tant de choses que vous devez encore apprendre. Pour moi personnellement, le plus grand défi était de faire une distance de course complète. En F3 à l'époque, vous faisiez des courses de 35 minutes. Donc, il y a beaucoup plus de choses impliquées. Prendre soin de vos pneus est une grande partie du travail. Ces pneus sont tellement particuliers et sensibles par rapport à certaines autres catégories. Bien sûr, en F2, F3, vous roulez déjà sur des Pirelli. Mais pour moi à l'époque, ce n'était pas le cas. Mais oui, juste, vous savez, traverser les bons moments, les mauvais moments, comment vous sortez de ces situations, des week-ends difficiles, où rien ne fonctionne pour vous ou autre. Il y a tellement à apprendre. Mais d'un autre côté, il ne faut pas trop y penser. Laissez faire. Quand vous êtes talentueux – et on le voit avec Kimi [Antonelli], il est très talentueux – je ne pense pas que vous deviez trop vous inquiéter, vous savez, faites des erreurs. Vous devez faire des erreurs. Idéalement, bien sûr, vous préférez faire ces erreurs quand vous ne vous battez pas pour des championnats ou autre, donc j'ai aussi eu de la chance avec ça, en commençant chez Toro Rosso à l'époque, peu de gens vous regardent tout le temps, donc vous pouvez faire des erreurs bêtes ici et là. Mais c'est important de les faire car même si vous vous dites tout le temps que vous ne pouvez pas faire ceci ou cela, vous ne vous adapterez vraiment que si vous les faites et ensuite avancez. Et oui, en général, grandir en tant que personne aussi, même en dehors de la voiture, savoir ce que vous voulez dans votre vie privée. Puis c'est juste comprendre de plus en plus le réglage d'une voiture de course au fil du temps. Bien sûr, les voitures évoluent, mais quand vous êtes avec une équipe particulière, à un moment donné vous savez plus ou moins ce qui fonctionne ou non. Être avec les mêmes ingénieurs de course et les personnes qui ajustent la voiture pour vous, toutes ces choses, plus vous passez de temps avec eux, plus ça vient naturellement. Mais encore une fois, ne pensez pas trop, laissez faire. Quand vous êtes si jeune, concentrez-vous sur aller aussi vite que possible, faire vos erreurs, avoir de bons résultats en course et voilà. Essayez de ne pas trop y penser. Maintenant, on peut expliquer tout ça, mais à l'époque, vous ne savez pas tout ça, n'est-ce pas ? Donc, détendez-vous. Et puis, vous avez normalement de bonnes personnes autour de vous dans l'équipe qui vous coacheront là-dessus."