Lance Stroll, pilote Aston Martin, débutera la treizième compétition du Championnat du Monde de Formule 1 2024 avec une nouvelle boîte de vitesses comprenant un carter et une cassette (GBX C & C), ainsi qu'une nouvelle transmission, des composants de changement de vitesse et des composants auxiliaires (GBX DL). Ces changements respectent l'article 29.2 du règlement sportif de la Formule 1 2024, qui autorise jusqu'à cinq nouveaux ensembles de ces pièces par saison.

Il y a 23 h

Chronos de la première séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Carlos Sainz (Ferrari).

Carlos Sainz (Ferrari) a dominé la séance avec un temps de 1:18.713, parcourant 27 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.989, soit 0.276 secondes derrière Sainz. Charles Leclerc (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:19.011, à 0.298 secondes du leader tout en ayant effectué 29 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:19.137, suivi de Zhou Guanyu (Sauber) qui a réalisé un temps de 1:19.180 alors que Bottas, son coéquipier, a fini P15. Lando Norris (McLaren) a fini en sixième position avec un temps de 1:19.211, tandis qu’Oscar Piastri (McLaren) a pris la septième place avec un chrono de 1:19.249.

Yuki Tsunoda (VCARB) a terminé huitième avec un temps de 1:19.260, suivi de Lance Stroll (Aston Martin) avec un chrono de 1:19.265. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:19.287.

Checo Pérez ne décolle pas en ce début de week-end hongrois et n'est que P11, symbolique puisque c'est aussi son chiffre permanent. Il est d'ailleurs suivi par Daniel Ricciardo sur la deuxième Visa Cash App RB.

Il y a 23 h

Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 19 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 3 minutes

Verstappen remporte le GP d'Espagne 2024 face à Norris

23/06/2024

Verstappen remporte le GP d'Espagne 2024 face à Norris - Crédit photo : Red Bull Content Pool - Getty Images
Crédit photo : Red Bull Content Pool - Getty Images 

Max Verstappen a triomphé au Grand Prix d'Espagne 2024, remportant sa septième victoire de la saison. Il a devancé Lando Norris, parti en pole avec sa McLaren, et résisté aux tentatives de remontée en fin de course, assurant ainsi une nouvelle victoire pour Red Bull.

Max Verstappen a brillamment triomphé au Grand Prix d'Espagne, remportant sa septième victoire de la saison malgré une forte concurrence de Lando Norris, parti en pole position. Dès le troisième tour, Verstappen a pris les commandes de la course, dépassant George Russell.

Georges Russell avait en effet profité d'une manœuvre agressive (mais non pénalisée) de Norris qui a poussé Verstappen dans l'herbe alors que le pilote McLaren essayait de garder sa position à l'extinction des feux. C'était sans compte sur le pilote de la Mercedes numéro 63 qui a ainsi pu rester sur la trajectoire la plus propre et la plus efficace pour transformer son excellent départ en une P1 magnifique et ainsi mener pendant les premiers instants de la course.

Norris, malgré un tour de qualification qu'il avait qualifié de "parfait", a été ralenti derrière Russell dans les premiers tours, compromettant ainsi ses chances de se battre pour la victoire. La course a vu de nombreux changements de leader lors des arrêts aux stands, mais Verstappen a gardé son calme et son avance, en réservant un train de pneus tendres neufs pour son dernier relais, qu'il a géré admirablement.

En fin de course, Norris a tenté de rattraper Verstappen, mais en vain, en partie à cause d'un arrêt au stand lent de 3,6 secondes. Pendant ce temps, Lewis Hamilton (Mercedes) a décroché son premier podium de la saison après des batailles intenses avec Carlos Sainz (Ferrari). George Russell a terminé quatrième, se plaignant de la performance de ses pneus durs en fin de course.

Les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz ont terminé cinquième et sixième, respectivement, sans pouvoir réellement inquiéter les leaders sur le circuit de Barcelona-Catalunya. Notons néanmoins la superbe remontée de Charles Leclerc en pneus tendres sur George Russell, petite épopée qui a pu animer la fin de la course mais qui s'est terminée en faveur du pilote Mercedes.

Pierre Gasly a assuré une neuvième place méritée pour Alpine, avec son coéquipier Esteban Ocon terminant dixième, offrant ainsi une double présence dans les points pour l'équipe française. Alpine gagne ainsi une place au championnat, passant P7 devant Haas chez les constructeurs.

Sergio Pérez, malgré une pénalité de trois places sur la grille héritée du Canada, a réussi à remonter à la huitième place après un dépassement tardif sur Gasly. Nico Hülkenberg (Haas) a fini onzième, pénalisé par une pénalité de cinq secondes pour excès de vitesse dans la voie des stands, tandis que Fernando Alonso n'a pu faire mieux que douzième après un week-end difficile pour Aston Martin (un de plus ?).

Zhou Guanyu Sauber a terminé treizième sur sa Sauber, devant Lance Stroll, le coéquipier d'Alonso. Daniel Ricciardo a pris la quinzième place après un week-end compliqué pour VCARB, marqué par l'introduction d'une nouvelle mise à jour majeure qui semble moins compétitive que le package précédent. Yuki Tsunoda, sur la deuxième Visa Cash App RB, a terminé à une laboureuse dix-neuvième position alors qu'il performait admirablement jusqu'à l'Espagne.

Lors de cette journée sans drapeaux jaunes ni abandons, Bottas, Magnussen et Albon ont respectivement fini seizième, dix-septième et dix-huitième. Logan Sargeant (Williams) a clôturé le classement en vingtième position, c'est malheureusement un peu son lot dominical.

Verstappen, ravi de sa victoire en Espagne, la troisième consécutive sur ce circuit, a laissé Norris déplorer une occasion manquée, admettant à la radio qu'il avait raté son départ et qu'il ne pouvait pas se contenter du point du meilleur tour quand il avait course gagnée.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux