Théo Pourchaire, champion en titre de Formule 2, a offert une performance remarquable lors de son premier départ en série INDYCAR avec Arrow McLaren, en terminant 11ème et en se classant premier rookie de la course. Parti 22ème, il a rapidement gravi les échelons jusqu'à la 18ème place avant la première neutralisation, où il a adopté la même stratégie que Newgarden en choisissant de ne pas s'arrêter aux stands.

Dans la dernière partie de la course, il a suivi son coéquipier Rossi, qui avait été touché par un autre pilote d'Arrow McLaren, Pato O’Ward, incident ayant entraîné une pénalité pour O’Ward et un arrêt supplémentaire aux stands pour Rossi. Cependant, Pourchaire a réussi à enregistrer un meilleur temps au tour que Rossi et à remonter le peloton. Il a dépassé quatre voitures lors du dernier relais, dont deux de l'équipe Ganassi.

Pour sa toute première expérience en IndyCar, seulement débutée lors de la première séance d'essais le vendredi, Pourchaire s'est non seulement distingué comme le meilleur rookie, mais il a également réalisé la plus grande remontée depuis sa position de départ parmi tous les participants.

Il y a 23 h

Lors de la deuxième manche du Championnat du Monde d'Endurance FIA 2024, l'équipe TOYOTA GAZOO Racing a remporté une belle victoire aux 6 Heures d'Imola grâce à un effort collectif remarquable. Mike Conway, Kamui Kobayashi et Nyck de Vries ont brillé au volant de la GR010 HYBRID numéro 7, triomphant dans des conditions météorologiques variables. Ce succès marque la première victoire de la saison pour l'équipe, réduisant ainsi l'écart à seulement neuf points avec Porsche dans le championnat des constructeurs.

Ainsi, l'équipage de la Toyota numéro 7 a dominé les 6 Heures d'Imola avec un total de 205 tours. Ils ont franchi la ligne avec une avance de 7,081 secondes sur le trio de la Porsche Penske numéro 6, pilotée par Estre, Lotterer et Vanthoor, qui ont pris une robuste deuxième place. La Porsche Penske numéro5, menée par Campbell, Christensen et Makowiecki, a complété le podium en troisième position, à 25,626 secondes du leader. La Ferrari AF Corse 50 avec Fuoco, Molina et Nielsen, a fini quatrième, juste devant la seconde Toyota GAZOO Racing, la 8, qui a terminé cinquième. La BMW M Team WRT numéro 20 a clôturé le top six, une position derrière, avec Van der Linde, Frijns et Rast au volant.

Il y a 23 h

Le nouveau Porsche Cayenne GTS est équipé d'un moteur V8 biturbo de 4,0 litres, développant une puissance de 500 ch (368 kW) [+40 ch (30 kW) par rapport au précédent modèle] et un couple de 660 Nm [+ 40 Nm]. Il accélère de 0 à 100 km/h en seulement 4,4 secondes et peut atteindre une vitesse maximale de 275 km/h. En plus des améliorations significatives en matière de performance et de conduite, le Cayenne GTS propose des options de réduction de poids, incluant un pack d'allègement pouvant réduire le poids du véhicule jusqu'à 25 kg, optimisant ainsi davantage les performances.

Ce modèle intègre des innovations telles que le Porsche Traction Management (PTM) avec un nouveau système de refroidissement pour la boîte de transfert, optimisant la performance sur circuit et en montagne. De plus, le châssis bénéficie d'un ajustement précis avec un abaissement de 10 mm, et comprend des systèmes comme le Porsche Active Suspension Management (PASM) et le Porsche Torque Vectoring Plus (PTV Plus). Le design et les équipements ont également été renouvelés, avec notamment des jantes RS Spyder de 21 pouces en Gris anthracite et un intérieur amélioré avec des éléments en Race-Tex.

Il y a 16 h

Checo Pérez interviewé au pied du podium après s'être classé troisième du Grand Prix de Chine 2024 : "Oui, ça [la stratégie] nous a vraiment coûté cher. Malheureusement, nous avons eu la voiture de sécurité et avons perdu deux places. Et oui, en fin de compte, cela a défini la course... Nous avons fait la majeure partie de la course en pneus durs. Et oui, une fois que vous commencez à lutter comme ça dans les premiers tours, la durée de vie des pneus diminue dramatiquement, mais au moins nous avons réussi à monter sur le podium, même si ça aurait été bien d'être premier et deuxième."

Concernant son rythme pendant la course, était-il satisfait ou pensait-il qu'il aurait pu être meilleur ? Il est à noter que Max Verstappen, son coéquipier chez Red Bull, avait parfois une différence de cinq dixièmes, voire plus, par tour. Le Mexicain a répondu : "Oui, je pense que nous manquions définitivement de rythme, surtout avec les pneus Medium. Nous avons eu pas mal de difficultés avec l'équilibre. Nous avons beaucoup changé par rapport à hier. Donc je pense que, oui, nous n'avons pas lu les conditions aussi parfaitement que nous aurions pu, mais dans l'ensemble, je pense que c'était un week-end solide. Et nous comprenons les raisons pour lesquelles aujourd'hui le rythme en course était un peu en baisse."

Rendez-vous à Miami où l'objectif de Pérez reste la victoire !

Il y a 15 h

Lando Norris a terminé deuxième de la course chinoise et a même été élu pilote du jour : "Surpris, je suis très heureux. Très heureux pour toute l'équipe. Ils le méritaient. De bons arrêts aux stands. Aujourd'hui, tout a fonctionné. Je ne sais pas pourquoi. Je ne m'attendais vraiment pas à ce genre de course aujourd'hui mais je me suis senti à l'aise, j'ai pu gérer les pneus beaucoup plus facilement que hier. Et je pouvais juste pousser. La voiture était superbe et je me sentais à l'aise. Donc, bonne journée, bons points et un autre podium, donc je suis très content."

S'il a été surpris par son rythme parfois meilleur que celui de la deuxième Red Bull, celle de Pérez : "J'étais surpris par beaucoup de choses. Le manque de rythme de Ferrari aujourd'hui. Notre bon rythme et, je suppose, notre comparaison avec la Red Bull, qui était tellement surprenante. Je ne m'attendais pas du tout à aujourd'hui. Je m'étais préparé à rentrer chez moi tôt et à ne pas être sur le podium. Donc c'est une surprise agréable mais cela montre que l'équipe a fait du bon travail. Nous travaillons dur et ça porte ses fruits."

Lui qui pensait que les Ferrari lui colleraient au train toute la course, a été surpris de voir que cette prédiction ne s'est pas réalisée : "J'avais parié sur la distance à laquelle nous finirions derrière Ferrari aujourd'hui. Je pensais à 35 secondes et j'étais très loin du compte. Donc oui, heureux de m'être trompé, mes propres paris, mais une bonne journée pour tout le monde."

Il y a 15 h

Max Verstappen a eu un excellent sentiment dans sa voiture en ce dimanche chinois, d'autant qu'il a pu gagner sur le circuit de Shangaï : "c'était incroyable. Je veux dire, tout le week-end, je pense que nous étions incroyablement rapides. Et oui, c'était juste agréable de piloter, avec chaque type de pneu également. Les redémarrages, je pense que nous avons tous bien survécu, et la voiture était essentiellement sur des rails. Et oui, je pouvais faire ce que je voulais avec. Et ces genres de week-ends, c'est bien sûr incroyable de ressentir et bien sûr d'atteindre ce que nous avons fait ce week-end, c'est fantastique."

A un moment, le Néerlandais a entendu des bruits provenant de sa monoplace et s'est inquiété à la radio d'avoir roulé sur des débris : "Je veux dire, on entend toujours un peu de bruits. Bien sûr, cela m'est arrivé par le passé de devoir abandonner assez proche de la fin. Et puis, oui, il y avait un peu de débris, je pense, d'une voiture. Alors je l'ai dépassé à 300 et quand les pneus deviennent froids et vieux, il est très facile de les crever, donc je voulais juste vérifier."

En ce qui concerne la prochaine course à Miami : "Normalement, ça devrait être une bonne course pour nous. La stratégie est normalement un peu plus simple, mais c'est toujours un circuit assez difficile, vous savez, donc je suis excité. Vous savez, c'est toujours un week-end assez fou là-bas, donc ça va être assez chargé."

Il y a 15 h

George Russell, interrogé par Sky Sports F1 après avoir fini sixième au Grand Prix de Chine, a commencé par admettre que ce résultat était probablement le meilleur qu'il pouvait espérer compte tenu des circonstances : "Je pense que oui. Ce week-end, nous avons identifié nos lacunes. Les trois dernières courses, nous étions en concurrence avec Fernando et Piastri, et actuellement, la sixième place, c'est là où nous en sommes."

Il a souligné que le week-end avait été instructif pour Mercedes, notamment en expérimentant deux configurations différentes sur la voiture du vendredi au dimanche. "Il y a donc des informations à traiter. Finalement, nous devons analyser les données en profondeur et continuer à améliorer les performances de la voiture."

Quant à sa capacité à tenir tête aux Ferrari en début de course, Russell était pragmatique : "On espère toujours et on fait de son mieux. On roule aussi vite que possible, mais à la fin, on se retrouve dans l'ordre de performance des voitures. C'est le cas pour tout le monde, c'est la F1. Nous devons simplement continuer à travailler dur pour essayer de combler cet écart et être plus compétitifs face à Ferrari et Lando, et essayer de nous rapprocher des Red Bull."

Il y a 15 h

Toto Wolff, directeur de l'équipe Mercedes, s'est exprimé auprès de Sky Sports F1 après que George Russell ait terminé sixième et Lewis Hamilton neuvième au Grand Prix de Chine : "Je pense que compte tenu de la manière dont nous avons positionné les voitures en général, entre les pilotes et l'équipe, ce n'était pas une bonne position pour aujourd'hui. Globalement, ce n'était pas suffisant. Il nous manque du rythme. Nous devons vraiment creuser profondément. Nous avons quelque chose en préparation pour Miami qui semble être un bon pas en avant, voyons où cela nous mènera."

Il a ajouté : "Ce n'est pas une voiture acceptable. Nous pouvons voir quelles sont les erreurs sur la voiture. Nous voulions adopter une approche un peu plus agressive pour voir si c'était quelque chose de si différent que nous devions faire sur cette voiture et vous pouvez voir que Lewis aujourd'hui a pris cela sur lui, c'était peut-être un pas trop loin."

Concernant les expérimentations de Hamilton sur sa voiture : "La voiture de course n'était pas rapide. Vous l'entendez dire que la voiture ne tourne pas et c'est ce que nous pouvons voir dans les données. Ce n'était pas la bonne chose à faire."

Quant à la valeur de l'amélioration prévue à Miami : "Voyons voir. Espérons un peu."

Il y a 15 h

Lewis Hamilton, s'adressant à Sky Sports F1 après avoir fini neuvième au Grand Prix de Chine, a exprimé sa gratitude malgré les défis : "Je suis reconnaissant d'avoir marqué des points. Je ne m'attendais pas à beaucoup plus ce week-end. Nous espérons avoir une avancée pour la prochaine course [Mercedes doit amener des améliorations, ndlr]. D'ici là, nous serons de retour à l'usine la semaine prochaine et nous essayerons de mieux positionner la voiture pour Miami afin d'avoir un meilleur week-end."

Il y a 15 h

Andrea Stella, directeur de l'équipe McLaren, s'est entretenu avec Sky Sports F1, réagissant notamment aux commentaires de Lando Norris qui se disait surpris de finir sur le podium : "Nous le sommes aussi ! Pour être honnête, nous sommes venus ici en pensant que ce serait un événement de limitation des dégâts, mais en réalité, cela a été un événement compétitif. Pole position pour le Sprint. Le Sprint aurait possiblement été une deuxième place sans le problème au premier virage. Hier, compétitifs en qualifications puis à nouveau une course solide. De toute évidence, nous devons affiner notre compréhension, mais la F1 vous surprend souvent car elle est sensible à tant de paramètres. Bon résultat, bonne surprise, vraiment heureux pour les hommes et femmes chez McLaren. Un excellent effort."

Il y a 15 h

Max Verstappen a exprimé sa satisfaction après un week-end dominé par sa performance, notamment avec sa victoire lors de la course Sprint. "C’est toujours un peu chaotique lors des week-ends avec Sprint, mais là, tout s'est très bien passé, donc je suis vraiment content. De plus, je pense que notre voiture s’est encore améliorée par rapport à la course Sprint, ce qui a rendu ma tâche un peu plus facile [le dimanche en course]", a-t-il déclaré.

Interrogé sur les défis de la course, notamment avec les redémarrages après les voitures de sécurité, Verstappen a trouvé que les interruptions étaient un peu longues. Il a trouve que cela prenait du temps pour dégager les voitures, et il trouvait qu'ils restaient un tour de trop derrière la voiture de sécurité, sans raison. Cela a rendu la course un peu moins amusante, car cela limitait les différentes stratégies entre les voitures, a-t-il expliqué.

Concernant les incidents durant la course, Verstappen a mentionné quelques petits soucis. "J'ai bloqué mes roues au deuxième redémarrage dans le virage 6, je pense, un peu. Ce n'était donc pas idéal. Ensuite, j'ai jeté un tear-off, que je pense avoir entendu dans l'admission d'air. Il volait autour et frappait mon casque. Je ne sais donc pas où il a fini. Et il y a deux tours, je pense que j'ai roulé sur un peu de débris avant le virage 14. C'était donc un peu effrayant, car avec tous les pneus, il est facile d'avoir une crevaison à haute vitesse lorsque vous passez sur du carbone. Je pense que c'était tout", a-t-il ajouté.

Enfin, sur la question de savoir si sa domination pourrait se poursuivre à Miami, il a souligné les incertitudes dues aux différences de circuit. "Miami est un tracé complètement différent, avec d'autres types de pneus et un autre type de surface donc on ne sait jamais. Nous devons être parfaits. [...] Nous devons trouver la meilleure configuration possible [...] mais je ne veux pas y penser maintenant. Nous nous préparerons comme d’habitude et espérons que ce sera suffisant sur place", a conclu Verstappen.

Il y a 14 h

En conférence de presse post-Gp de Chine 2024, Lando Norris a été questionné sur ce qu'il avait pensé au milieu de la course lorsque la VSC (voiture de sécurité virtuelle) est sortie juste après qu'il ait dépassé l'entrée des stands. "Je le savais. Oui, il y a eu quelques jurons, vous savez. C'était évident qu'il allait y avoir une VSC. Mais elle n'est pas sortie tout de suite. Je me disais : 'Je parie qu'elle va sortir juste quand je vais contourner le dernier virage', et c'est exactement ce qui s'est passé. Même mon ingénieur l'a dit. Je le lui avais dit. Heureusement, elle est restée active assez longtemps et ensuite, elle est passée à la voiture de sécurité. C'était bien, je pense que notre stratégie a bien fonctionné. J'étais confiant lors du premier relais, donc j'ai pu continuer très longtemps. Si la VSC avait été retirée avant que j'arrive à l'entrée des stands, j'aurais été beaucoup plus ennuyé que je ne le suis actuellement. Mais oui, les choses ont clairement tourné en notre faveur. Parce que cela a obligé les Red Bulls à s'arrêter à nouveau. Et cela m'a évidemment permis de me retrouver devant Checo avec la Ferrari entre nous. Et cela m'a probablement un peu sauvé."

Qu'a-t-il pensé de son duel avec la Red Bull de Checo Pérez lors des 17 derniers tours de course, le pilote mexicain n'arrivant pas à se rapprocher de lui : "Difficile à dire. Je pense que c'est un circuit où, quand vous contrôlez la situation et que vous pouvez gérer les choses, cela peut vraiment jouer en votre faveur. Et je pense que c'est là que la course était si différente pour nous par rapport à hier, vous savez. J'étais derrière tout le peloton. Vous surchauffez vos pneus, vous avez du mal. Il n’y a pas grand-chose à faire. Et aujourd'hui, je pouvais contrôler les choses moi-même. J'ai pu rapidement prendre de la distance avec Charles. Et ensuite, Charles a beaucoup retardé Checo. Et Checo a probablement dû beaucoup utiliser ses pneus pour essayer de le dépasser. Donc oui, cela dépend de la façon dont vous voyez les choses. Je m'attendais peut-être à un peu plus de bataille, mais quand je sais combien il a poussé au début pour dépasser la Ferrari, cela m'a permis d'être un peu plus à l'aise, ce qui était agréable."

Il y a 14 h

Classé troisième en Chine, Sergio Pérez a été interrogé sur ses 17 derniers tours, de son duel avec la Ferrari de Charles Leclerc et s'il pensait pouvoir rattraper Lando Norris : "À ce moment-là, l'écart était déjà assez grand et étant donné la bonne gestion de la dégradation de ses pneus durant le premier relais, je savais que cela allait être serré. Mais une fois que nous avions à peu près le même rythme, et une fois que vous dépassez la voiture devant et que vous arrêtez de vous battre pendant je ne sais combien de tours nous avons fini par nous battre entre Charles et moi, alors c'est vraiment la fin de la partie. Vous usez tellement vos pneus. Vous mettez tellement d'énergie dedans qu'ils ne reviennent jamais vraiment. C'est un circuit où la dégradation est assez élevée et j'en ai payé le prix, vous savez, mais c'était la seule façon de passer Charles, parce que nous avions des pneus de même usure et il était vraiment difficile de le dépasser."

Pense-t-il avoir été en difficulté tout au long de ce Grand Prix, dès le départ lorsque Fernando Alonso l'a dépassé ? Le Mexicain a répondu :"J'étais évidemment à l'intérieur par rapport à Max [Verstappen] et j'ai dû freiner plus tôt. Et Fernando était à l'extérieur. Mon départ n'était pas si bon. Donc oui, cela signifie que j'ai perdu la place face à Fernando. Et encore, j'ai dû me battre assez dur pour le dépasser. J'ai probablement un peu trop usé mes pneus. Et cela m'a définitivement mis en difficulté pour le premier relais. Donc non, ce n'était pas une course simple. Mais j'ai aussi l'impression que nous sommes allés dans la direction opposée avec les changements que nous avons faits du Sprint à la course. J'ai l'impression que nous avons probablement fait un pas en arrière."

D'autant qu'il n'était pas non plus satisfait de la performance de la voiture lors du Sprint : "Eh bien, je pense que je me battais juste, vous savez, dans le peloton. Une fois que vous êtes dans le peloton, il est très difficile de comprendre ce que fait réellement l'équilibre [de la voiture]. Vous savez, quand vous avez deux, trois voitures devant vous, vous avez beaucoup moins de charge dans votre voiture, donc c'est vraiment difficile de savoir où est votre équilibre. C'est juste une limitation que j'avais aujourd'hui. C'est probablement quelque chose que nous devons revoir pour voir les directions que nous avons prises, pour voir ce que nous aurions pu faire mieux."

Il y a 14 h

Retranscription des opinions exprimées par Max Verstappen et Lando Norris en réponse à Jérôme Bourret de L'Équipe, concernant le retour de la course en Chine, le circuit, l'atmosphère et le nouveau format de Sprint :

Max Verstappen : "Oui, je veux dire, ce circuit a toujours été agréable. Vous savez, j'ai toujours aimé piloter ici. C'est assez technique, il y a aussi de la dégradation. Cela en fait un Grand Prix spécial, un Grand Prix amusant. Les fans sont super, vous savez, grande tribune, donc l'atmosphère est géniale. C'est toujours très agréable d'être ici. Le format Sprint était meilleur, je pense. Un peu plus simple, je dirais. Mais oui, ne faisons pas trop non plus, vous savez, car nous faisons déjà 24 courses par an, et six de ces événements Sprint également. Je comprends. Je suppose que cela se vend mieux et attire plus de spectateurs à la télévision, mais c'est aussi plus de stress pour les mécaniciens et tout le monde, pour que tout soit toujours parfait, donc oui, nous l'acceptons, je veux dire qu'il faut faire avec, mais ne pensons pas qu'il nous en faut maintenant 12 parce que cela pèsera aussi sur les gens."

Lando Norris : "Pas grand-chose de plus à ajouter. Probablement une meilleure configuration que l'année dernière, c'est sûr. Le circuit… c'était ma première fois à terminer une course ici, donc ça fait du bien. Mais je suis d'accord avec Max. Pour être honnête, je préférerais toujours l'ancien format de course original. C'est ce que j'ai grandi en regardant, c'est ce que j'ai toujours le plus aimé. J'aime juste entrer et avoir la pression tout de suite. Donc le fait d'avoir une seule séance d'essais directement avant les qualifications, ça me plaît. Je pense que cela donne moins de chances aux gens de juste rendre la voiture parfaite et je pense que c'est là que vous commencez à voir équipe, équipe, équipe, équipe plutôt qu'un mélange. Donc je pense que cela fonctionne de ce point de vue. Mais le principal point est le poids que cela représente pour les mécaniciens et les ingénieurs. Je ne pense pas que ce soit trop mal pour nous en tant que pilotes, honnêtement. Je ne pense pas que nous puissions être ceux qui se plaignent du tout. Ce sont les centaines de mécaniciens et ingénieurs que nous avons ici qui doivent voyager autant. Ce n'est pas sain pour eux. Ce n'est pas viable. Donc, oui, le problème n'est pas avec nous. Donc, ce n'est pas quelque chose que vous devriez nous demander. C'est quelque chose dont les gens devraient plus se préoccuper pour le reste de l'équipe. Et je pense que c'est un facteur limitant, pas le fait de pouvoir aller dans la voiture tous les jours, car je pense que nous pouvons mais ne pas en faire trop pour eux, je pense que c'est la priorité."

Il y a 14 h

Sébastien Ogier a remporté une victoire surprenante au rallye de Croatie après un renversement de situation dramatique le dernier jour, passant de la troisième à la première place. Thierry Neuville et Elfyn Evans ont connu des moments difficiles, compromettant leurs chances de victoire. Neuville a fait une erreur dans un virage à gauche, endommageant l'aérodynamique arrière de sa Hyundai, tandis qu'Evans a perdu du temps sur une courbe serrée. Ogier, constant et sans erreur, a maintenu son avance, décrochant ainsi son 100e podium en WRC. Malgré ses déboires, Neuville a terminé troisième, conservant la tête du championnat des pilotes.

Il y a 14 h

Forza Motorsport : plus de 500 voitures et 20 circuits pour sa sortie le 10 octobre 2023

04/07/2023 Jeux vidéo

Forza Motorsport : plus de 500 voitures et 20 circuits pour sa sortie le 10 octobre 2023

Forza Motorsport fait son grand retour le 10 octobre 2023, proposant une sélection de 20 circuits à couper le souffle, parmi lesquels 5 inédits, et offrant aux joueurs la possibilité d'y piloter avec plus de 500 bolides.

Découvrez l'univers passionnant de Forza Motorsport, où le 10 octobre, vous serez plongé dans une expérience de course unique. Préparez-vous à explorer des circuits incroyables, minutieusement reconstruits, provenant des quatre coins du globe. Que vous soyez un fan de longue date ou un nouveau venu dans la série, vous serez enchanté de savoir que le jeu vous réserve une sélection exceptionnelle de 20 circuits, chacun offrant des configurations multiples. Mieux encore, parmi ces circuits, vous aurez l'occasion de fouler 5 tracés inédits dans l'univers des jeux Motorsport.

Mais ce n'est pas tout ! Pour accompagner ces circuits sensationnels, nous vous proposons une flotte de voitures à couper le souffle. Imaginez-vous au volant de l'une des 500 voitures disponibles dès le premier jour du jeu. Des bolides puissants, des voitures de légende et des modèles dernier cri vous attendent. Chaque voiture est minutieusement modélisée pour reproduire fidèlement les moindres détails, vous offrant une expérience de conduite immersive et réaliste.

Dans Forza Motorsport, l'expérience va bien au-delà des simples graphismes. Chaque circuit est vivant, évoluant au gré du temps et des conditions météorologiques. Les foules en délire vous encouragent tandis que les pneus chauffent et la piste réagit aux variations de température. Chaque virage, chaque ligne droite est une occasion de repousser vos limites et de ressentir l'adrénaline de la compétition.

L'équipe des développeurs de Forza a déjà dévoilé une partie de l'incroyable liste de circuits et de voitures, mais bien des surprises sont encore à venir. Au fil des semaines, ils dévoileront de nouveaux circuits passionnants et des voitures emblématiques qui viendront compléter cette expérience de jeu qualifiée "d'inoubliable". On doit se préparer à "vivre une aventure automobile sensationnelle" dès le 10 octobre !

Références Forza Forza

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

Liste des voitures qui seront présentes dans Forza Motorsport

Cette liste a été mise à jour pour la dernière fois le mercredi 13 septembre et référence, pour le moment, une partie (460) des voitures qui seront présentes au lancement du jeu, le 10 octobre 2023.

  • Acura #36 NSX GT3 (2018)
  • Acura NSX (2017)
  • Acura Integra Type-R (2001)
  • Alfa Romeo Giulietta Quadrifoglio Verde (2011)
  • Alpine A110 (2017)
  • Alpine GTA Le Mans (1990)
  • AMC Javelin AMX (1971)
  • AMC Rebel "The Machine" (1970)
  • Apollo Intensa Emozione (2018)
  • Ariel Atom 500 V8 (2013)
  • Aston Martin DBS Superleggera (2019)
  • Aston Martin Valhalla Concept Car (2019)
  • Aston Martin #7 Aston Martin Racing V12 Vantage GT3 (2017)
  • Aston Martin Vanquish Zagato Coupe (2017)
  • Aston Martin Vulcan AMR Pro (2017)
  • Aston Martin Vulcan (2016)
  • Aston Martin Vantage GT12 (2015)
  • Aston Martin DBS (2008)
  • Aston Martin V12 Vanquish (2001)
  • Aston Martin #18 Aston Martin AMR1 (1989)
  • Aston Martin DB5 (1964)
  • Aston Martin DB4 GT Zagat (1960)
  • Aston Martin DBR1 (1958)
  • Audi RS e-tron GT (2021)
  • Audi RS6 Avant (2021)
  • Audi RS 7 Sportback (2021)
  • Audi RS 3 Sedan (2020)
  • Audi #1 Audi Sport RS 3 LMS (2018)
  • Audi #44 R8 LMS GT3 (2018)
  • Audi RS 4 Avant (2018)
  • Audi RS 5 Coupé (2018)
  • Audi TT RS (2018)
  • Audi #17 Rotek Racing TT RS (2016)
  • Audi R8 V10 plus (2016)
  • Audi RS 6 Avant (2015)
  • Audi S1 (2015)
  • Audi #2 Audi Team Joest R18 e-tron quattro (2014)
  • Audi R8 Coupé V10 plus 5.2 FSI quattro (2013)
  • Audi RS 4 Avant (2013)
  • Audi RS 3 Sportback (2011)
  • Audi RS 4 (2006)
  • Audi S4 (2004)
  • Audi RS 6 (2003)
  • Audi RS 4 Avant (2001)
  • Audi Avant RS2 (1995)
  • Audi #4 Audi 90 quattro IMSA GTO (1989)
  • Audi #2 Audi Sport quattro S1 (1986)
  • Audi Sport quattro (1984)
  • Austin-Healey 3000 MkIII (1965)
  • Automobili Pininfarina Battista (2020)
  • Auto Union Type D (1939)
  • BAC Mono (2014)
  • Bentley Continental Supersports (2017)
  • Bentley #17 M-Sport Bentley Continental GT3 (2014)
  • Bentley #7 Team Bentley Speed 8 (2003)
  • BMW M4 Competition Coupé (2021)
  • BMW M3 Competition Sedan (2021)
  • BMW M8 Competition Coupe (2020)
  • BMW Z4 Roadster (2019)
  • BMW M5 (2018)
  • BMW #1 BMW M Motorsport M8 GTE (2018)
  • BMW #24 BMW Team RLL M6 GTLM (2017)
  • BMW M4 GTS (2016)
  • BMW i8 (2015)
  • BMW M6 Coupe (2013)
  • BMW M5 (2012)
  • BMW M3 GTS (2010)
  • BMW M3 (2005)
  • BMW M3-GTR (2002)
  • BMW Z3 M Coupé (2002)
  • BMW 323ti Sport (2000)
  • BMW #15 BMW Motorsport V12 LMR (1999)
  • BMW M3 (1997)
  • BMW M3 (1991)
  • BMW M5 (1988)
  • BMW #6 BMW Motorsport M1 Procar (1979)
  • BMW #25 BMW Motorsport 3.0 CSL (1975)
  • BMW 2002 Turbo (1973)
  • Brabham BT62 (2019)
  • Brabham BT24 (1967)
  • Bugatti Divo (2019)
  • Bugatti Chiron (2018)
  • Bugatti EB110 Super Sport (1992)
  • Bugatti Type 35 C (1926)
  • Buick Regal GNX (1987)
  • Buick GSX (1970)
  • Cadillac #01 Cadillac Racing V-Series.R (2023)
  • Cadillac #31 Whelen Engineering Cadillac Racing V-Series.R (2023)
  • Cadillac CT5-V Blackwing (2022)
  • Cadillac CT4-V Blackwing (2022)
  • Cadillac ATS-V (2016)
  • Cadillac CTS-V Sedan (2016)
  • Caterham Superlight R500 (2013)
  • Chaparral #66 Chaparral Cars 2E (1966)
  • Chevrolet Corvette E-Ray (2024)
  • Chevrolet Corvette Z06 (2023)
  • Chevrolet #3 Corvette Racing C8.R (2020)
  • Chevrolet Corvette Stingray Coupe (2020)
  • Chevrolet Corvette ZR1 (2019)
  • Chevrolet Camaro ZL1 1LE (2018)
  • Chevrolet Camaro ZL1 (2017)
  • Chevrolet Camaro Super Sport (2016)
  • Chevrolet Corvette Z06 (2015)
  • Chevrolet #10 Konica Minolta Corvette Daytona Prototype (2015)
  • Chevrolet #3 Corvette Racing Corvette C7.R (2014)
  • Chevrolet #55 Level 5 Motorsports Oreca FLM09 (2010)
  • Chevrolet Corvette ZR1 (2009)
  • Chevrolet Camaro 35th Anniversary Super Sport (2002)
  • Chevrolet Camaro IROC-Z (1990)
  • Chevrolet Monte Carlo Super Sport (1988)
  • Chevrolet #76 Greenwood Corvette (1976)
  • Chevrolet Corvette ZR-1 (1970)
  • Chevrolet Camaro Z28 (1970)
  • Chevrolet Chevelle Super Sport 454 (1970)
  • Chevrolet Camaro Super Sport Coupe (1969)
  • Chevrolet Nova Super Sport 396 (1969)
  • Chevrolet Corvette Stingray 427 (1967)
  • Chrysler VH Valiant Charger R/T E49 (1972)
  • Datsun #33 280ZX Turbo (1979)
  • Datsun 510 (1970)
  • Datsun 2000 Roadster (1969)
  • Dodge Challenger SRT Demon (2018)
  • Dodge Viper ACR (2016)
  • Dodge Charger SRT Hellcat (2015)
  • Dodge #93 SRT Motorsports Viper GTS-R (2014)
  • Dodge Dart GT (2013)
  • Dodge Viper SRT10 ACR (2008)
  • Dodge Stealth R/T Turbo (1996)
  • Dodge Shelby Omni GLHS (1986)
  • Dodge Coronet Super Bee (1970)
  • Dodge Challenger R/T (1970)
  • Dodge Charger R/T (1969)
  • Donkervoort D8 GTO (2013)
  • DS Automobiles Citroën DS 3 Racing (2011)
  • Eagle Talon TSi Turbo (1998)
  • Eagle-Westlake T1G (1967)
  • Exomotive Exocet Sport V8 XP-5 (2018)
  • Ferrari Roma (2020)
  • Ferrari SF90 Stradale (2020)
  • Ferrari 488 Pista (2019)
  • Ferrari F8 Tributo (2019)
  • Ferrari Monza SP2 (2019)
  • Ferrari FXX-K EVO (2018)
  • Ferrari Portofino (2018)
  • Ferrari #25 Corse Clienti 488 Challenge (2017)
  • Ferrari 812 Superfast (2017)
  • Ferrari J50 (2017)
  • Ferrari F12tdf (2015)
  • Ferrari California T (2014)
  • Ferrari LaFerrari (2013)
  • Ferrari 458 Speciale (2013)
  • Ferrari 599XX Evoluzione (2012)
  • Ferrari 575M Maranello (2002)
  • Ferrari Enzo Ferrari (2002)
  • Ferrari #12 Risi Competizione F333 SP (1998)
  • Ferrari F50 (1995)
  • Ferrari 512 TR (1992)
  • Ferrari F40 (1987)
  • Ferrari F50 GT (1996)
  • Ferrari #1 Scuderia Ferrari 641 (1990)
  • Ferrari F40 Competizione (1989)
  • Ferrari #72 N.A.R.T. 512 BB/LM (1982)
  • Ferrari #1 Scuderia Ferrari 312 T2 (1976)
  • Ferrari 512 S (1970)
  • Ferrari #24 Ferrari Spa 330 P4 (1967)
  • Ferrari F-158 F1 (1964)
  • Ferrari 250LM (1963)
  • Ferrari 250 GT Berlinetta Lusso (1962)
  • Ferrari 250 GTO (1962)
  • Ferrari 250 Testa Rossa (1957)
  • Ferrari 500 Mondial (1953)
  • Ferrari 166 Inter Sport (1948)
  • Ford Mustang Shelby GT500 (2020)
  • Ford Focus RS (2017)
  • Ford GT (2017)
  • Ford #17 Shell V-Power Racing Team Falcon FG X (2017)
  • Ford #66 Ford Racing GT Le Mans (2016)
  • Ford #02 Chip Ganassi Racing Riley Mk XXVI Daytona Prototype (2015)
  • Ford Falcon GT F 351 (2015)
  • Ford #17 AMD Tuning Focus ST BTCC (2014)
  • Ford Ford GT (2005)
  • Ford Focus RS (2003)
  • Ford SVT Cobra R (2000)
  • Ford SVT Cobra R (1993)
  • Ford Escort RS Cosworth (1992)
  • Ford Falcon GT (1992)
  • Ford Sierra Cosworth RS500 (1987)
  • Ford Escort RS Turbo (1986)
  • Ford #6 Zakspeed Roush Mustang IMSA GT (1982)
  • Ford #2 Zakspeed Racing Capri Turbo (1981)
  • Ford Fiesta XR2 (1981)
  • Ford Escort RS1800 (1977)
  • Ford Escort RS1600 (1973)
  • Ford XB Falcon GT (1973)
  • Ford Mustang Boss 302 (1969)
  • Ford Lotus Cortina (1966)
  • Ford #2 GT40 Mk II Le Mans (1966)
  • Ford Mustang GT Coupe (1965)
  • Ford GT40 Mk I (1964)
  • Formula Drift #64 Nissan 370Z (2018)
  • Holden #22 Walkinshaw Performance VF Commodore (2017)
  • Holden VL Commodore Group A SV (1988)
  • Holden Torana A9X (1977)
  • Holden HQ Monaro GTS 350 (1973)
  • Holden Monaro GTS 327 (1968)
  • Honda #73 LA Honda World Racing Civic (2020)
  • Honda Civic Type R (2018)
  • Honda S2000 CR (2009)
  • Honda Civic Type R (2004)
  • Honda Prelude Type SH (2000)
  • Honda Civic Type R (1997)
  • Honda CR-X SiR (1991)
  • Honda S800 (1970)
  • Honda RA300 (1967)
  • HSV GEN-F GTS (2014)
  • HSV GTSR (1996)
  • Hyundai #98 Bryan Herta Autosport Veloster N (2020)
  • Hyundai Veloster N (2019)
  • Infiniti Q50 Eau Rouge (2014)
  • Infiniti IPL G Coupe (2012)
  • Infiniti G35 Coupe (2003)
  • Jaguar F-TYPE R Coupe (2015)
  • Jaguar XFR-S (2015)
  • Jaguar XKR-S GT (2015)
  • Jaguar XJ220S TWR (1993)
  • Jaguar XJ220 (1993)
  • Jaguar Sport XJR-15 (1991)
  • Jaguar #1 Jaguar Racing XJR-9 (1988)
  • Jaguar #44 Group 44 XJR-5 (1983)
  • Jaguar E-type (1961)
  • Jaguar Mk II 3.8 (1959)
  • Jaguar D-Type (1956)
  • Koenigsegg Jesko (2020)
  • Koenigsegg Agera RS (2017)
  • KTM X-Bow GT4 (2018)
  • KTM X-Bow R (2013)
  • Lamborghini Essenza SCV12 (2021)
  • Lamborghini Huracán STO (2020)
  • Lamborghini Huracán EVO (2020)
  • Lamborghini Sián FKP 37 (2019)
  • Lamborghini Aventador SVJ (2018)
  • Lamborghini Huracán Performante (2018)
  • Lamborghini Centenario LP 770-4 (2016)
  • Lamborghini Veneno (2013)
  • Lamborghini Aventador J (2012)
  • Lamborghini Gallardo LP 570-4 Superleggera (2011)
  • Lamborghini Diablo GTR (1999)
  • Lamborghini Diablo SV (1997)
  • Lamborghini Countach LP5000 QV (1988)
  • Lexus LC 500 (2021)
  • Lexus RC F Track Edition (2020)
  • Lexus RC F (2015)
  • Lexus IS 350 F Sport (2014)
  • Lexus GS350 F Sport (2013)
  • Lexus LFA (2010)
  • Lola #6 Penske Sunoco T70 MkIIIB (1969)
  • Lola #10 Simoniz Special T163 (1969)
  • Lotus Emira (2023)
  • Lotus Evija (2020)
  • Lotus 3-Eleven (2016)
  • Lotus Evora S (2011)
  • Lotus #5 Team Lotus 77 (1976)
  • Lotus Elan Sprint (1971)
  • Lotus Type 49 (1967)
  • Lynk & Co 03+ (2021)
  • Lynk & Co #62 Cyan Racing 03 (2020)
  • Maserati Ghibli S Q4 (2014)
  • Maserati MC12 (2004)
  • Maserati Ghibli Cup (1997)
  • Maserati Tipo 61 Birdcage (1961)
  • Maserati 300 S (1957)
  • Maserati A6GCS/53 PininFarina Berlinetta (1953)
  • Maserati 8CTF (1939)
  • Mazda MX-5 (2016)
  • Mazda Formula Mazda (2015)
  • Mazda #70 SpeedSource Lola B12/80 (2014)
  • Mazda MX-5 (2013)
  • Mazda RX-8 R3 (2011)
  • Mazda RX-7 Spirit R Type-A (2002)
  • Mazda RX-7 (1997)
  • Mazda MX-5 Miata (1994)
  • Mazda 323 GT-R (1992)
  • Mazda #55 Mazda 787B (1991)
  • Mazda #62 Mazda Motorsport RX-7 (1991)
  • Mazda Savanna RX-7 (1990)
  • Mazda MX-5 Miata (1990)
  • Mazda RX-7 GSL-SE (1985)
  • Mazda RX-3 (1973)
  • Mazda Cosmo 110S Series II (1972)
  • McLaren 765LT (2021)
  • McLaren GT (2020)
  • McLaren 600LT Coupe (2018)
  • McLaren 720S Coupe (2018)
  • McLaren Senna (2018)
  • McLaren P1 GTR (2015)
  • McLaren P1 (2013)
  • McLaren F1 GT (1997)
  • McLaren F1 (1993)
  • McLaren #12 Honda McLaren MP4/4 (1988)
  • McLaren #11 Team McLaren M23 (1976)
  • McLaren #4 McLaren Cars M8B (1969)
  • McLaren #4 Bruce McLaren Motor Racing M1B (1966)
  • McLaren M2B (1966)
  • Mercedes-AMG GT Black Series (2021)
  • Mercedes-AMG Mercedes-AMG ONE (2021)
  • Mercedes-AMG E 63 S (2018)
  • Mercedes-AMG GT 4-Door Coupe (2018)
  • Mercedes-AMG GT R (2017)
  • Mercedes-AMG C 63 S Coupé (2016)
  • Mercedes-Benz #33 Mac Tools Ciceley Motorsport A-Class (2017)
  • Mercedes-Benz A 45 AMG (2013)
  • Mercedes-Benz C 63 AMG Coupe Black Series (2012)
  • Mercedes-Benz SLK 55 AMG (2012)
  • Mercedes-Benz SLS AMG (2011)
  • Mercedes-Benz SL 65 AMG Black Series (2009)
  • Mercedes-Benz C32 AMG (2004)
  • Mercedes-Benz 190E 2.5-16 Evolution II (1990)
  • Mercedes-Benz #63 Sauber-Mercedes C 9 (1989)
  • Mercedes-Benz 300 SLR (1955)
  • Mercedes-Benz 300 SL Coupe (1954)
  • Mercedes-Benz W154 (1939)
  • Mercury #15 Whistler Radar Cougar XR-7 (1990)
  • Mercury Cougar Eliminator (1970)
  • Merkur #11 MAC Tools XR4Ti (1986)
  • MG MG6 XPower (2021)
  • MG MGB GT (1966)
  • MG MGA Twin-Cam (1958)
  • MINI John Cooper Works GP (2021)
  • MINI John Cooper Works GP (2012)
  • MINI Cooper S (1965)
  • Mitsubishi Lancer Evolution X GSR (2008)
  • Mitsubishi Lancer Evolution IX MR (2006)
  • Mitsubishi Lancer Evolution VIII MR (2004)
  • Mitsubishi Lancer Evolution VI GSR (1999)
  • Mitsubishi FTO GP Version R (1998)
  • Mitsubishi GTO (1997)
  • Mitsubishi Eclipse GSX (1995)
  • Mitsubishi Galant VR-4 (1992)
  • NIO EP9 (2016)
  • Nissan Z (2023)
  • Nissan GT-R NISMO (R35) (2020)
  • Nissan 370Z NISMO (2019)
  • Nissan Sentra NISMO (2018)
  • Nissan GT-R (R35) (2017)
  • Nissan #23 GT-R LM NISMO (2015)
  • Nissan Fairlady Z (2003)
  • Nissan Silvia Spec-R (2000)
  • Nissan R390 (GT1) (1998)
  • Nissan Silvia K's Aero (1998)
  • Nissan Silvia K's (1994)
  • Nissan 240SX SE (1993)
  • Nissan Silvia CLUB K's (1992)
  • Nissan #23 Nissan R91CP (1991)
  • Nissan Pulsar GTi-R (1990)
  • Nissan #33 Bob Sharp Racing 300ZX (1988)
  • Nissan Skyline GTS-R (HR31) (1987)
  • Nissan #83 GTP ZX-Turbo (1985)
  • Nissan #11 Tomica Skyline Turbo Super Silhouette (1984)
  • Nissan #20 Bluebird Super Silhouette (1984)
  • Nissan Skyline H/T 2000GT-R (1973)
  • Nissan Skyline 2000GT-R (1971)
  • Nissan Fairlady Z 432 (1969)
  • Nissan #21 Nissan Racing R382 (1969)
  • Nissan R380 II (1967)
  • Oldsmobile Hurst/Olds 442 (1969)
  • Opel Kadett C GT/E (1979)
  • Pagani Huayra BC (2016)
  • Peugeot 308 GTI (2011)
  • Peugeot #3 Peugeot Talbot Sport 905 EVO 1C (1993)
  • Peugeot 205 Turbo 16 (1984)
  • Plymouth GTX 426 Hemi (1971)
  • Plymouth Cuda 426 Hemi (1971)
  • Pontiac Firebird Trans Am Ram Air (2002)
  • Pontiac Firebird Trans Am GTA (1987)
  • Pontiac Firebird Trans Am SD-455 (1973)
  • Pontiac Firebird Trans Am (1969)
  • Pontiac GTO Judge (1969)
  • Porsche 911 GT3 (2021)
  • Porsche Mission R (2021)
  • Porsche Taycan Turbo S (2020)
  • Porsche 911 GT3 RS (2019)
  • Porsche 911 GT2 RS (2018)
  • Porsche Panamera Turbo (2017)
  • Porsche #2 Porsche Team 919 Hybrid (2017)
  • Porsche #92 Porsche GT Team 911 RSR (2017)
  • Porsche #91 Porsche Team Manthey 991 RSR (2015)
  • Porsche #19 Porsche Team 919 Hybrid (2015)
  • Porsche 918 Spyder (2014)
  • Porsche 911 GT2 RS (2012)
  • Porsche Carrera GT (2003)
  • Porsche 911 GT1 Strassenversion (1997)
  • Porsche 928 GTS (1993)
  • Porsche 968 Turbo S (1993)
  • Porsche 944 Turbo (1989)
  • Porsche #17 Porsche AG 962C (1987)
  • Porsche 924 Carrera GTS (1980)
  • Porsche 911 Carrera RS (1973)
  • Porsche 914/6 (1970)
  • Porsche #3 917 LH (1970)
  • Porsche 718 RS 60 (1960)
  • Porsche 356A Speedster (1957)
  • Porsche 550A Spyder (1955)
  • Radical RXC Turbo (2015)
  • RAESR Tachyon Speed (2019)
  • Renault Megane R.S. (2018)
  • Renault Clio R.S. 16 Concept (2016)
  • Renault Megane R26.R (2008)
  • Renault Sport Clio V6 (2003)
  • Renault Clio Williams (1993)
  • Renault 5 Turbo (1980)
  • Renault 8 Gordini (1967)
  • Rimac Nevera (2021)
  • Rimac Concept Two (2019)
  • Saleen S1 (2018)
  • Saleen S7 (2004)
  • Shelby Cobra 427 S/C (1965)
  • Shelby Cobra Daytona Coup (1965)
  • Shelby Monaco King Cobra (1963)
  • Subaru STI S209 (2019)
  • Subaru WRX STI (2015)
  • Subaru BRZ (2013)
  • Subaru WRX STI (2011)
  • Subaru Impreza WRX STI (2008)
  • Subaru Impreza WRX STi (2004)
  • Subaru Impreza 22B-STi Version (1998)
  • Subaru Legacy RS (1990)
  • Toyota GR Supra (2020)
  • Toyota #8 Toyota Racing TS040 HYBRID (2014)
  • Toyota Celica Sport Specialty II (2003)
  • Toyota #3 Toyota Motorsports GT-ONE TS020 (1999)
  • Toyota MR2 GT (1995)
  • Toyota Celica GT-Four ST205 (1994)
  • Toyota #99 All American Racers Toyota Eagle Mk III (1992)
  • Toyota Celica GT-Four RC ST185 (1992)
  • Toyota Supra 2.0 GT (1992)
  • Toyota MR2 SC (1989)
  • Toyota Sprinter Trueno GT Apex (1985)
  • Toyota Celica GT (1974)
  • Toyota Corolla SR5 (1974)
  • Toyota 2000GT (1969)
  • TVR Griffith (2018)
  • Ultima Evolution Coupe 1020 (2015)
  • Vauxhall Corsa VXR (2016)
  • Vauxhall Astra VXR (2012)
  • Vauxhall Astra VXR (2006)
  • Vauxhall Lotus Carlton (1990)
  • Volkswagen Golf R (2022)
  • Volkswagen Golf R (2021)
  • Volkswagen Golf R (2014)
  • Volkswagen Golf R32 (2003)
  • Volkswagen Gti VR6 Mk3 (1998)
  • Volkswagen Corrado VR6 (1995)
  • Volkswagen Golf Gti 16v Mk2 (1992)
  • Volkswagen Scirocco 16v (1988)
  • Volkswagen Golf GTI (1983)
  • Volkswagen Scirocco S (1981)
  • Volvo 850 R (1997)
  • VUHL 05RR (2017)
  • Xpeng P7 (2020)
  • Zenvo TSR-S (2019)

Liste des circuits qui seront présents dans Forza Motorsport

Cette liste des circuits présents au lancement du jeu est complète et a été mise à jour pour la dernière fois le mercredi 13 septembre.

  • Circuit de Barcelona-Catalunya
  • Circuit de Spa-Francorchamps
  • Eaglerock Speedway
  • Grand Oak Raceway
  • Hakone Circuit
  • Homestead-Miami Speedway
  • Indianapolis Motor Speedway
  • Kyalami Grand Prix Circuit
  • Laguna Seca Raceway
  • Le Mans - Circuit International de la Sarthe
  • Lime Rock Park
  • Maple Valley
  • Mid-Ohio Sports Car Course
  • Mugello Circuit
  • Nürburgring GP
  • Road America
  • Silverstone Circuit
  • Suzuka Circuit
  • Virginia International Raceway
  • Watkins Glen International Speedway

Il est à noter que l'emblématique Nordschleife de 20,83 km sera disponible au printemps 2024. L'Enfer Vert et la piste Grand Prix ont été entièrement reconstruits pour l'occasion.