Chronos de la deuxième séance d'essais libres à Budapest, marquée par la performance de Lando Norris (McLaren) et l'incident de Charles Leclerc (Ferrari).

Lando Norris (McLaren) a dominé la séance avec un temps de 1:17.788, parcourant 24 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:18.031, soit 0.243 secondes derrière Norris. Carlos Sainz (Ferrari) a pris la troisième place avec un chrono de 1:18.185, à 0.397 secondes du leader après avoir effectué 23 tours.

Parmi les autres performances notables, Sergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième avec un temps de 1:18.255, suivi de George Russell (Mercedes) qui a réalisé un temps de 1:18.294. Kevin Magnussen (Haas) a fini en sixième position avec un temps de 1:18.315, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) a pris la septième place avec un chrono de 1:18.363. Daniel Ricciardo (AlphaTauri) a terminé huitième avec un temps de 1:18.371, suivi d'Alexander Albon (Williams) avec un chrono de 1:18.514. Enfin, Fernando Alonso (Aston Martin) a complété le top 10 avec un temps de 1:18.519.

Charles Leclerc (Ferrari) a animé la séance en provoquant un drapeau rouge suite à un beau "spin" qui lui a valu de détruire ses ailerons avant et arrière dans les rails. Heureusement, il allait bien et il ne semblait pas y avoir plus de dégâts que ça sur sa Ferrari.

Il y a 21 h

Chronos de la troisième séance d’essais libres à Budapest, dominée par les pilotes McLaren.

Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur temps avec un chrono de 1:16.098, parcourant 17 tours. Oscar Piastri (McLaren) a terminé en deuxième position avec un temps de 1:16.142, soit 0.044 secondes derrière Norris. Max Verstappen (Red Bull) a pris la troisième place avec un chrono de 1:16.379, à 0.281 secondes du leader après avoir effectué 27 tours.

Parmi les autres performances notables, George Russell (Mercedes) a terminé quatrième avec un temps de 1:16.564, suivi de Carlos Sainz (Ferrari) qui a réalisé un temps de 1:16.639. Daniel Ricciardo (Visa Cash App RB) a fini en sixième position avec un temps de 1:16.652, tandis qu’Alexander Albon (Williams) a pris la septième place avec un chrono de 1:16.661. Nico Hülkenberg (Haas) a terminé huitième avec un temps de 1:16.696, suivi de Yuki Tsunoda (VCARB) avec un chrono de 1:16.744. Enfin, Lewis Hamilton (Mercedes) a complété le top 10 avec un temps de 1:16.786.

Il y a 1 h

Alpine A290 : Renault 5 Renault Sport mais bleue

13/06/2024 Électrique

Alpine A290 : Renault 5 Renault Sport mais bleue - Crédit photo : Alpine
Crédit photo : Alpine 

Avec l'Alpine A290, une version sportive et électrique de la Renault 5, Alpine revisite la catégorie des hot hatches. Performante, agile et légère, cette citadine offre une conduite dynamique et séduira (peut-être) les amateurs "écolos" de sensations fortes tout en respectant l'esprit de la marque.

L'A290 marque une nouvelle étape pour Alpine, entrant de plain-pied dans l'ère de la sportivité électrique. Ce modèle incarne parfaitement les valeurs fondamentales de la marque : performance, agilité et légèreté, tout en intégrant un savoir-faire à la française. Avec ce lancement, Alpine inaugure son Dream Garage 100 % électrique, annonçant également l'arrivée prochaine d'un C-Crossover GT et de la nouvelle A110.

Compacte et agile, l'A290 est conçue pour offrir des sensations de conduite comparables à celles de l'A110 (du moins... c'est la promesse faite par la marque), tout en étant adaptée à un usage quotidien. Sa plateforme électrique, issue d'Ampere, et les services énergétiques tels que Mobilize Power et la charge bidirectionnelle V2G, en font un modèle parfaitement intégré dans un écosystème électrique complet. Cette approche garantit une expérience de conduite optimale, que ce soit pour les trajets urbains ou les escapades plus sportives.

Le design acéré de l'A290, ses caractéristiques techniques de premier ordre et sa connectivité avancée témoignent de la volonté d'Alpine de proposer une voiture à la fois moderne et fidèle à son ADN. De nombreuses possibilités de personnalisation de la conduite permettent à chacun de trouver son style, qu'il soit orienté performance ou esthétique. Fabriquée à la Manufacture de Douai, au sein d'ElectriCity, et équipée d'un moteur électrique produit en France dans la Megafactory de Cléon, l'A290 est un modèle résolument tourné vers l'avenir. Sa batterie, également produite en France dès l'été 2025, complète ce tableau d'excellence.

Philippe Krief, CEO d'Alpine, décrit l'A290 comme le premier modèle d'une nouvelle génération électrique, ouvrant la voie à une clientèle plus large et redonnant vie à la catégorie des hot hatches, tant appréciée pour le plaisir de conduite qu'elle procure. Ce modèle ambitieux symbolise l'ouverture d'Alpine à un public diversifié, tant masculin que féminin, chacun y trouvant son compte entre performance et style.

L'Alpine A290 sera disponible en quatre versions pour son lancement : GT, GT Premium, GT Performance et GTS. Avec un poids de près de 1480 kg, elle propose deux niveaux de puissance : 180 ch pour les versions GT et GT Premium, et 220 ch pour les versions GT Performance et GTS, grâce au moteur EV60 de la Renault Megane E-Tech. Elle réalise le 0 à 100 km/h en 6,4 secondes, avec une batterie de 52 kWh offrant une autonomie d'environ 380 km selon le cycle WLTP.

Enfin, Alpine a annoncé une série spéciale, baptisée A290 GTS Première Edition, limitée à 1 955 exemplaires, en hommage à l'année de création de la marque par Jean Rédélé à Dieppe. Cette édition spéciale reflète l'histoire et l'héritage d'Alpine, tout en regardant résolument vers l'avenir avec cette nouvelle ère de sportivité électrique.

 Réseaux sociaux