La nouvelle gamme Audi A5 et A5 Avant propose une variété de motorisations pour répondre aux attentes diversifiées des conducteurs. En entrée de gamme, on retrouve le moteur 2.0 TFSI développant 150 chevaux (110 kW), idéal pour ceux qui recherchent un bon compromis entre performance et économie de carburant. Ce moteur est également disponible dans une version plus puissante de 204 chevaux (150 kW), offrant une conduite plus dynamique.

Pour ceux qui privilégient les motorisations diesel, le 2.0 TDI de 204 chevaux (150 kW) constitue une option intéressante avec son couple généreux de 400 Nm, garantissant des trajets confortables et économes en carburant. Ce moteur diesel bénéficie également de la technologie hybride légère MHEV+ de 48 volts, qui améliore l'efficacité énergétique et réduit les émissions de CO2.

Toutes ces motorisations sont disponibles avec la transmission intégrale quattro en option, offrant une adhérence et une stabilité accrues, particulièrement appréciables dans des conditions de conduite difficiles. Les versions A5 et A5 Avant se démarquent par leur design élégant et leur intérieur haut de gamme, intégrant des technologies avancées pour une expérience de conduite agréable et moderne.

En point culminant de cette gamme, les versions S5 et S5 Avant, équipées d'un puissant moteur V6 TFSI de 367 chevaux (270 kW), représentent l’apogée de la sportivité et de la performance chez Audi. Ces modèles sont destinés aux passionnés de conduite dynamique qui recherchent à la fois puissance et raffinement.

Et comme vous l'avez remarqué, il ne s'agit ni plus ni moins que des nouvelles A4. Mais dans le cadre de la restructuration de la nomenclature de ses véhicules en 2024, Audi a réservé les chiffres pairs aux modèles électriques et les chiffres impairs aux véhicules à combustion. Ainsi, les anciennes A4, S4, A4 Avant, et S4 Avant sont désormais intégrées sous l’appellation A5 et S5. Cette nouvelle dénomination permet de différencier clairement les modèles tout en élargissant l'offre, avec l'A5 et S5 en versions berline et Avant.

Il y a 20 h

MoneyGram Haas F1 Team a récemment confirmé la prolongation de son partenariat technique avec Scuderia Ferrari, garantissant l'utilisation des moteurs Ferrari jusqu'à la fin de la saison 2028 de Formule 1.

Cet accord, qui coïncide avec les nouvelles réglementations sur les unités de puissance prévues pour 2026, assure une stabilité à long terme pour l'équipe américaine. Depuis les débuts de Haas en Formule 1 en 2016, l'équipe et Ferrari ont collaboré sur 178 Grands Prix. Les réglementations de 2026 introduiront des moteurs V6 turbo hybrides de 1,6 litre améliorés, offrant une puissance accrue grâce aux composants hybrides et fonctionnant pour la première fois avec des carburants entièrement durables.

Ayao Komatsu, directeur de l'équipe, a exprimé sa satisfaction quant à cette prolongation : "La continuité avec Ferrari est cruciale pour notre développement futur. Ferrari a été un partenaire technique précieux depuis nos débuts, et leur soutien continu montre la confiance qu'ils ont en notre projet."

Il y a 20 h

Le studio Playground propose un nouveau DLC pour Forza Horizon 5 : JDM Jewels Car Pack.

Ce pack met à l'honneur trois voitures japonaise : l'Autozam AZ-1 de 1993, le Mitsubishi Montero (nom du Pajero en Amérique du Nord, Espagne et Amérique latine) Evolution de 1997, la Toyota Sera de 1991 et surtout la Nissan Stagea RS Four de 1997 !

Cerise sur le McDo, il y a une conversion R34 possible pour la Stagea, histoire d'en faire une Skyline break bien énervée !!!

Il vous en coûtera 4,99 € sur le store Xbox ou sur Steam. La passion de la japonaise n'a presque pas de prix...

Il y a 2 h

Fernando Alonso, entre passion et dévouement en F1

22/12/2023

Fernando Alonso, entre passion et dévouement en F1 - Crédit photo : Aston Martin F1
Crédit photo : Aston Martin F1 

Fernando Alonso, pilote Aston Martin, partage ses sentiments sur la saison 2023, sa connexion unique avec la voiture, et le sacrifice de sa vie personnelle pour sa passion en F1, sans aucun regret malgré l'absence de famille.

Alors qu'il espère être à nouveau compétitif en 2024 avec son Aston Martin, Fernando Alonso s'est confié sur sa première saison chez les verts. D'emblée, il exprime sa surprise quant au niveau de compétitivité de l'AMR23 dès les essais à Bahreïn : "Oui ! Il y avait des moments pendant les tests de pré-saison où je pensais que c'était trop beau pour être vrai. Et puis, il y a eu la première course, nous étions aussi compétitifs que les tests le suggéraient, et nous avons terminé sur le podium."

Cette performance, semble-t-il, a réveillé en lui un sentiment profond d'opportunité, tant pour lui que pour l'équipe : "J'avais ce sentiment intérieur qu'il y avait une opportunité pour moi et l'équipe de faire quelque chose de grand ensemble. Le projet semblait prendre vie. C'était magique."

Fernando Alonso revient également sur l'ensemble de sa carrière et en particulier sur le dévouement dont il a fait et dont il fait encore preuve, un aspect qui révèle l'intensité de sa passion pour la Formule 1 : "Je suis une personne très attachée à la famille. J'adore passer du temps avec ma famille. À ce stade de ma vie, je pensais déjà avoir une famille et des enfants, toutes ces sortes de choses, et je me suis retrouvé à 42 ans sans enfants pour le moment. En même temps, je fais ce que j'aime. Je fais ce en quoi je suis le meilleur – et je n'ai jamais rien essayé d'autre que le sport automobile. Donc, quand je me regarde dans le miroir le matin, je suis content de qui je suis et de ce que je fais. J'ai beaucoup sacrifié pour la F1, mais je n'ai aucun regret."

Quant à ses saisons 2023 et 2012, qu'il décrit comme les meilleures de sa carrière, Alonso parle d'une connexion particulière avec sa voiture : "Il y a quelques moments dans votre vie, dans votre carrière, où vous vous connectez avec la voiture d'une manière différente. Il est difficile à expliquer, mais vous ne faites qu'un avec la voiture, vous faites confiance à la voiture, vous faites des choses que vous pensiez initialement impossibles : des dépassements, ou juste passer un virage d'une manière qui ne semblait pas logique quand vous y pensiez au départ."

Cette harmonie avec sa machine, selon Alonso, lui permet de réaliser des performances qui défient presque les lois de la physique : "Et puis vous vous retrouvez à faire des choses impossibles avec la voiture de manière régulière. Dans chaque pratique, dans chaque séance de qualifications et chaque course. Certaines des performances cette année, comme celles de 2012, étaient dans cette sorte de région mystique, où vous pouvez faire des choses que vous pensez contraires aux lois de la physique."

Ces réflexions illustrent non seulement le talent d'Alonso, mais aussi son dévouement et sa capacité à s'adapter et à exceller, même dans les moments les plus critiques de sa carrière. Tout cela constitue peut-être le secret de sa longévité en F1, à un âge où beaucoup d'autres se seraient déjà retirés.

Référence Aston Martin F1

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.