Haas remercie Schumacher et accueille Hülkenberg

17/11/2022

Haas remercie Schumacher et accueille Hülkenberg - Crédit photo : Haas
Crédit photo : Haas 

« Nous avons besoin d'un peu de stabilité l'année prochaine. Nous avons fait un grand pas cette année par rapport à ce que nous étions ces deux dernières années [...] » explique Steiner avec la volonté de se battre dans le haut du midfield.

Haas ne veut plus se contenter de se battre pour le bas du tableau et affiche des ambitions à la hausse. L'écurie est sûrement portée par ce que peut faire Magnussen par rapport à la politique précédente de prendre de l'argent (dont elle avait cruellement besoin) avec Mazepin et écouter Ferrari en casant un de leurs élèves. L'écurie américaine, plus libre de ses choix, s'est donc orientée vers Nico Hülkenberg.

SI l'on en croit les confidences de Lawrence Barretto, Haas faisait les yeux doux à Alex Albon pour remplacer Mick Schumacher. Cependant, le Thaïlandais est lié à Williams.
On apprend aussi que la piste Ricciardo n'a jamais atteint de discussions sérieuses. On peut imaginer le faible intérêt que représentait Haas pour l'Australien qui a connu des écuries avec de certains moyens, surtout pour son salaire.

Se porter sur Hülkenberg, c'est s'appuyer sur une expérience et une stabilité avec Magnussen. Il sera ainsi à temps plein dans le baquet Haas pour 2023 et on peut deviner que s'il remplit le contrat, il sera prolongé. L'Allemand de 35 ans a d'ailleurs un sacré bagage puisqu'il vient de Force India / Racing Point, qu'il a fait remplaçant "de luxe" pour la descendante Aston Martin et qu'il a eu une expérience chez Williams, Sauber et surtout Renault. Et, si l'on consulte le communiqué de Haas, on sent que les 94 Q3 de Nico sont attirantes pour espérer placer la voiture plus haut sur la grille.

« Nous devons donc repartir de l'avant et c'est ce qu'il y a de mieux avec des personnes et des pilotes expérimentés qui l'ont déjà fait, ce qui peut apporter à notre équipe de l'expérience qu'ils ont acquis dans d'autres équipes. » déclare Steiner. L'inénarrable star de "Drive to survive" explique que le duo de pilotes Magnussen/Hülkenberg est "très crédible" pour progresser sur la grille et surtout de façon stable. « [Nous voulons] nous battre correctement dans le midfield, parce que cette année, nous nous sommes battus, nous étions en dehors, nous nous sommes battus à nouveau - ça a été un peu de haut en bas et des montagnes russes cette année. »

En ce qui concerne Schumacher, Steiner ne lui reproche pas l'état actuel de l'écurie mais le chef d'écurie ne veut plus stagner. On sent surtout que les accidents réccurents lui ont coûté cher, malgré une saison en nette progression. Il pourrait trouver une porte de sortie chez Williams... si Sargeant n'obtient pas sa Super Licence au terme du dernier Grand Prix de F2, à Abou Dabi.

 Les dernières actus