Audi et BP ont annoncé un partenariat stratégique en Formule 1, alors qu'Audi se prépare à entrer dans la compétition reine du sport automobile en 2026 avec les nouvelles réglementations techniques de la FIA, mettant en avant l'électrification et les carburants durables avancés.

BP et sa division de lubrifiants, Castrol, contribueront à optimiser les performances de l'unité de puissance Audi F1 grâce à des carburants co-développés et des lubrifiants spécialisés.

BP développera et fournira à Audi une gamme de lubrifiants et graisses sur mesure, y compris le Castrol EDGE pour le moteur V6 turbo allemand, ainsi que des fluides Castrol ON pour les composants électriques de l'unité de puissance.

En plus de la collaboration technique, BP devient le premier partenaire officiel de l'équipe d'usine Audi F1, avec des droits de marketing et de branding pour les marques BP, Castrol et Aral.

Andreas Seidl, PDG de l'équipe Audi F1, s'est réjoui de ce partenariat, soulignant qu'Audi et bp ont toujours collaboré avec succès dans le sport automobile. Nicola Buck, vice-présidente senior marketing de BP a exprimé sa fierté de voir Audi choisir BP et Castrol pour leur entrée en Formule 1. Adam Baker, PDG d'Audi Formula Racing GmbH, a insisté sur l'importance de ce partenariat pour le développement de carburants durables en vue de la saison 2026.

Il y a 13 h

Pour le Grand Prix de Hongrie 2024, Pirelli a opté pour les mêmes trois composés les plus tendres que l'année précédente. Le C3 sera le P Zero blanc dur, le C4 le P Zero Jaune moyen et le C5 le P Zero rouge tendre. Cette sélection est un cran plus douce par rapport à la saison où les pneus de 18 pouces ont été introduits. La gestion de la surchauffe sera cruciale, en particulier lors des qualifications et de la course, étant donné que la température de la piste peut atteindre des niveaux élevés, comme ce fut le cas l'année dernière avec un record de 53°C.

Le Hungaroring est connu pour être une piste sinueuse avec une seule véritable ligne droite qui comprend la ligne de départ/arrivée. La piste mesure 4,381 kilomètres et comporte 14 virages, dont certains à 180°. Les pilotes n'ont quasiment aucun répit sur cette piste, ce qui la rend exigeante. La piste monte et descend, et offre deux zones DRS : l'une sur la ligne droite de départ/arrivée et l'autre plus courte entre les virages 1 et 2. Cette configuration favorise une seule opportunité de dépassement significative.

La dégradation des pneus peut être élevée, surtout en cas de forte chaleur, ce qui est prévu pour ce week-end. La traction, impliquant donc l'essieu arrière, est un facteur clé. En termes de stratégie de course, le Grand Prix de l'année dernière a vu l'ensemble des pilotes opter pour une stratégie à deux arrêts, les composés moyen et dur étant les plus utilisés au départ. Il est probable que les composés C3 et C4 soient également privilégiés cette année en course, tandis que le C5 sera principalement utilisé en qualifications. Lors du Grand Prix de Hongrie 2023, Max Verstappen s'était d'ailleurs imposé avec une stratégie à deux arrêts.

La réglementation ATA (Alternative Tyre Allocation) avait été testée pour la première fois avec succès, visant à réduire le nombre de sets de pneus et à optimiser leur utilisation, avec un composé désigné pour chaque phase de qualification : dur pour Q1, moyen pour Q2 et tendre pour Q3.

Par ailleurs, Pirelli relaie que le Hungaroring a subi des travaux de modernisation considérables. Les infrastructures ont été mises à jour avec des bâtiments démolis et reconstruits pour offrir un paddock plus spacieux et moderne couvrant désormais 8 000 mètres carrés. Le projet a mobilisé jusqu'à 1500 personnes, avec des travaux réalisés 24 heures sur 24 pour respecter les délais. Les installations modernisées devraient offrir une expérience améliorée pour les équipes et les spectateurs.

Il y a 8 h

Pirelli a opté pour le trio C2, C3 et C4 pour l'édition 2024 du Grand Prix de Belgique.

On repart donc sur la même sélection de gommes qu'en 2023 pour Spa-Francorchamps, un des circuits les plus palpitants et exigeants du calendrier, avec sa variété de types de virages et ses importantes compressions dues aux changements de dénivelé

Il y a 8 h

Pour le Grand Prix des Pays-Bas 2024, Pirelli a choisi les composés C1, C2 et C3, comme en 2023.

Cette course, qui se déroulera du 23 au 25 août, constitue un défi très difficile, notamment avec ses deux virages inclinés. Les composés les plus durs de la gamme de Pirelli seront donc de mise : le C1 comme gomme dure, le C2 comme moyen ("médium") et le C3 comme pneu tendre.

Cette sélection fait suite aux trois courses européennes, débutant avec le trio le plus tendre à Budapest, puis les composés de milieu de gamme à Spa, avant de terminer avec les composés les plus durs à Zandvoort.

Il y a 8 h

Le trophée 2024 du Grand Prix de Hongrie a été présenté par le circuit du Hungaroring.

On suppose qu’il pourra être à nouveau victime des frasques du pilote McLaren Lando Norris.

Il y a 7 h

 Yuki Tsunoda

Visa Cash App RB 22

T
Yuki Tsunoda

 Informations personnelles

22
numéro permanent
159 cm
11/05/2000
24 ans

 Palmarès

77 GP
En F1 depuis le 28/03/2021
soit 3 années, 3 mois, 18 jours
1 non-participation
0 titre
de champion du monde de F1
0 victoire
0,00 %
0 podium
0,00 %
0 pole
0,00 %

 Format Sprint

14 Sprints
0 victoire
0 podium

 Saison 2024

P 12/21
20,00 points
0 victoire
/24 courses (0,00 %)

Casques d'Yuki Tsunoda depuis 2021

2024

Visa Cash App RB
Casque d'Yuki Tsunoda

2023

AlphaTauri
Casque d'Yuki Tsunoda

2022

AlphaTauri
Casque d'Yuki Tsunoda

2021

AlphaTauri
Casque d'Yuki Tsunoda

Les brefs concernant Yuki Tsunoda

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB

Langage fleuri à la radio, Tsunoda se prend une amende.

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB
FIA

Interrogé sur la fin de son partenariat avec Honda en 2026 (Honda motorisant Aston Martin dès 2026, avec un line-up pilote arrêté pour l'écurie britannique), Yuki Tsunoda a exprimé ses sentiments à propos de cette nouvelle situation : "on ne peut jamais dire définitivement, mais oui, je veux dire... Oui, nous ne savons pas. Il sera intéressant de voir s'ils peuvent, vous savez, être l'un des concurrents, vous savez, le plus fort que je devrai battre. Dans cette situation, je serai toujours heureux et excité de pouvoir rivaliser avec eux, en sachant qu'ils vont avoir un bon moteur. Et, oui, je veux dire, on ne sait jamais. Si je conduis pour eux, ce serait toujours bien. Mais, oui, je veux dire, jusqu'à présent... s'ils partent chez Aston et si je fais partie de cette famille Red Bull, ce sera toujours excitant. Et, vous savez, on ne dit jamais complètement au revoir, peu importe."

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB
FIA

Interrogé sur les problèmes rencontrés à Barcelone après l'introduction de nombreuses améliorations, Yuki Tsunoda a partagé ses impressions et ses attentes pour les prochaines courses. Voici ses déclarations : "J'espère avoir une explication claire cette semaine, mais évidemment, l'équipe creuse ce problème très sérieusement. Nous voyons encore ce que nous voulions voir dans les données après la course, mais d'une manière ou d'une autre, ça ne fonctionne pas bien. Oui, nous avons vu quelques éléments qui pourraient en être la cause, mais il n'y a toujours pas de réponse claire, donc... Oui, c'est un peu un mystère pour nous et évidemment il y a quelques choses que nous aurions pu mieux faire du côté des réglages ou autre. Mais oui, cela n'explique toujours pas pourquoi nous avons perdu autant par rapport aux courses précédentes."

Et sur le travail en Autriche, en week-end Sprint : "Nous allons certainement tester, en tant qu'équipe sur les deux voitures, et même si nous savions que ce serait une course Sprint qualificative. Nous voulions obtenir ces réponses le plus tôt possible, en comparant les voitures. Ce n'est pas comme si tout était ancien ou nouveau. Nous apportons encore quelques nouvelles pièces cette semaine. C'est un peu un mélange de tout cela, mais à la fin de cette semaine, nous connaîtrons la réponse, ce qui en était la cause et quelle direction nous devrions prendre à l'avenir."

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB

Visa Cash App RB a annoncé qu'elle a exercé l'option de son accord avec Yuki Tsunoda, confirmant ainsi que le pilote japonais restera dans l'équipe pour 2025.

Yuki Tsunoda a déclaré : "Je suis très heureux de continuer avec Visa Cash App RB et c'est une bonne sensation que d'avoir mon avenir décidé si tôt dans l'année. Pour cela, je veux remercier tout le monde chez Red Bull et Honda qui ont joué un rôle si important dans ma carrière et qui vont continuer à le faire. L'équipe a un grand projet de développement devant elle et je suis excité d'en faire partie. C'est formidable de savoir que tout le monde apprécie tout le travail acharné que j'ai fourni et que l'équipe croit que je peux l'aider à avancer encore plus dans la grille. Nous avons déjà fait des progrès évidents cette saison et cela me motive vraiment à toujours donner le meilleur de moi-même, et c'est ce que je vais continuer à faire avec VCARB. Pour le moment, je me concentre sur les courses restantes de cette saison, avec l'objectif de rapporter autant de points que possible, en continuant à grandir avec l'équipe, et en jetant les bases pour faire encore mieux l'année prochaine !"

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB
FIA

Peter Bayer de chez Visa CashApp RB a été interrogé sur ses pilotes et le line-up 2025.

Q : "Parlons des pilotes. Yuki Tsunoda, tout d'abord, il a marqué des points lors de quatre des cinq dernières courses. Pensez-vous qu'il s'est amélioré depuis l'année dernière ?"
PB : "Je crois vraiment qu’il a fait un grand pas en avant. C'est une préparation physique, mais c'est aussi sa préparation mentale à performer et à livrer. Un exemple que j'ai évoqué l'autre jour : je pense qu'il a tout simplement compris que chaque fois qu'il jurait à la radio, cela lui coûtait un dixième. Il s'est donc maîtrisé. Il est extrêmement professionnel dans le travail qu'il effectue dans le feedback avec les ingénieurs. Et oui, il a définitivement fait un grand pas en avant."

Question : "Avez-vous envie de le garder l'année prochaine ?"
PB : "Oui."

Q : "Quand allez-vous confirmer vos pilotes pour l’année prochaine ?"
PB : "Je pense que nous sommes très satisfaits de nos deux pilotes. Et honnêtement, nous ne perdons pas de temps à discuter si et quand. Nous avons un line-up très solide. Nous avons un excellent chauffeur de réserve. Nous avons de grands talents qui arrivent en F2, F3. Et actuellement, il s’agit avant tout de se concentrer sur la performance. Et peut-être que l’accent est davantage mis sur Aston Martin devant nous que sur les discussions entre pilotes."

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB
FIA

Tsunoda se retrouve sans volant en F1 pour l'année prochaine, pour le moment, et il lui a été demandé de quoi son futur serait fait : "Jusqu'à présent, je suis très content de VCARB. Je veux dire, maintenant nous nous battons, comme, presque... Oui, parfois même pour P7 ou P8, donc je veux dire, d'autres options… et probablement que maintenant les équipes de tête sont quasiment toutes prises, donc… Je veux dire, nous sommes probablement l'équipe la plus forte du milieu de peloton au moins. On verra. Je pense, évidemment, surtout quand je suis chez Red Bull, on veut toujours viser Red Bull. Mais, vous savez, s'ils ne me veulent pas ou, vous savez, s'ils ne me voient pas dans le siège, oui, si j'ai une offre intéressante qui pourrait être meilleure que même VCARB ou Red Bull, oui, j'y réfléchirai. Mais j'ai aussi une grande loyauté envers Red Bull car sans eux je ne serais pas ici. Et évidemment Honda aussi. Et en parlant de Honda, peut-être Aston Martin, mais vous savez, Aston aussi est pris par deux pilotes. Donc oui, je veux dire, c'est assez ouvert, mais jusqu'à présent je suis content avec VCARB."

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB

Casque spécial Miami très coloré pour Tsunoda.

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB

Alan Permane, directeur de course chez VCARB, explique le travail du jour dans l'écurie, avec le nouveau fond plat : "Ayumu [Iwasa, qui a piloté la monoplace de Ricciardo pour la FP1] utilisait le plancher initial, tandis que le nouveau plancher était installé sur la voiture de Yuki. Cela nous a permis d'obtenir une comparaison et une évaluation très précises, ce qui était excellent. Nous sommes satisfaits du nouveau plancher ; il offre exactement ce que nous avions prévu, et nous allons l'utiliser sur les deux voitures pour le reste du week-end. Yuki a rapidement trouvé son rythme et a passé une matinée assez simple, mentionnant que la voiture se sentait très bien et qu'il était content de l'équilibre."

Tsunoda reste raisonnable quant aux apports de cette nouvelle pièce : "Le plancher amélioré est conçu pour les virages à faible vitesse, alors que le circuit ici présente davantage de virages à vitesse moyenne et élevée, donc nous n'en attendons pas trop. Ensemble, nous allons peaufiner quelques domaines où il y a place à l'amélioration avant la FP3, tout assembler pour les qualifications et nous concentrer pour en extraire la performance."

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB
F1

Dans le podcast F1 Nation, Laurent Mekies a été interrogé sur les progrès de Tsunoda et on lui a demandé si les ingénieurs VCARB avaient constaté qu'il avait franchi un palier cette année. "Absolument, ils le confirment", a répondu Mekies. "Il est dans une bonne dynamique actuellement. Il réalise de grands progrès dans sa manière d'aborder les courses, la sérénité qu'il maintient en voiture, et il s'est vraiment amélioré."

Yuki TSUNODA | AlphaTauri

Casque spécial #JapaneseGP pour Yuki Tsunoda, local de l’étape.

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB

Tsunoda a commenté sa course saoudienne : "C'était une course difficile aujourd'hui. J'ai fait des erreurs et j'ai laissé passer des voitures qui étaient derrière moi lorsque j'essayais de dépasser la voiture devant, et c'est de ma faute. Nous avons eu des difficultés avec notre rythme et notre adhérence aujourd'hui, donc c'était difficile à conduire. Sur le côté positif, nous avons eu une bonne qualification, et nous allons examiner notre rythme de course et comprendre pourquoi nous avons autant peiné. Il y a des choses sur lesquelles je peux m'améliorer aujourd'hui, donc nous allons les examiner et appliquer les enseignements pour l'avenir."

Alan Permane, directeur de course VCARB, a expliqué, mécontent : "Avec Yuki, nous avons fait une course conventionnelle comme la plupart des autres. Nous l'avons commencé avec le pneu medium, et lorsque la voiture de sécurité est sortie, nous l'avons fait rentrer pour chausser le composé dur. Ce qui est ensuite arrivé a été un peu difficile à accepter. Magnussen est sorti de la piste pour se placer délibérément devant Yuki puis l'a ralenti jusqu'à deux secondes par tour, ce qui a permis à Hülkenberg, qui n'avait pas encore arrêté, de créer un écart et, bien sûr, de rentrer aux stands devant toutes les voitures derrière. Pour moi, cela ne semble pas correct et c'est la définition même d'un comportement anti-sportif. Je suis sûr que nous et d'autres équipes en parlerons à la FIA pour les courses futures."

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB

Tsunoda s’est finalement pris 5 secondes de pénalité pour l’unsafe release avant la course (et c’est pour ça qu’il évite un point de pénalité).

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB
FIA

Lors de la conférence de presse pré-Grand Prix d'Arabie Saoudite, Yuki Tsunoda a été invité à revenir sur les ordres de son écurie à Bahreïn. Lui et Ricciardo ont dû échanger leurs positions mais l'Australien n'a pas pu dépasser la voiture précédant les VCARB. Après la course, le japonais a fait un divebomb sur Daniel Ricciardo puis l'a frôlé, laissant le numéro 3 plongé dans la perplexité.

- Les choses sont devenues un peu tendues entre vous et Daniel après le drapeau à damier le week-end dernier. Qu'est-ce qui s'est passé ?
- Oui, nous en avons parlé après la course avec toute l'équipe et nous sommes toujours unis, vous savez, nous sommes maintenant sur la même longueur d'onde. Nous nous comprenons. Donc, oui, je pense que c'est vraiment tout.

- Cela reflétait-il juste votre frustration concernant les consignes d'équipe ?
- À ce moment-là, oui. Mais au final, je comprends ce qu'ils disent. Et oui, je pense que c'est tout. La course n'a évidemment pas été facile à la fin. Donc, je pense que c'est ça, oui.

- Et qu'en est-il du rythme de la voiture ?
- Le rythme était bon. Assez content du rythme. Je pense que je me battais dans le top 10. Donc, oui, il y a définitivement du rythme et nous l'avons vu en qualifications aussi. Nous avons fini assez proches du P10 également. Donc c'était bien. J'ai donc apprécié la première moitié. Et oui, évidemment, beaucoup de choses à retenir de là comme point positif et évidemment pour l'avenir aussi.

- Et si, Yuki, il y a à nouveau des consignes d'équipe ce week-end, sera-ce plus facile pour vous de vous y faire ?
- Oui. À 100 %.

David Croft, de Sky Sports lui a ensuite posé la question suivante : "Vous semblez beaucoup plus calme maintenant concernant les consignes d'équipe, mais pour la 12ème place, était-ce vraiment nécessaire ? Et pourquoi l'équipe imposait-elle des consignes d'équipe pour ce qui était une lutte pour la 12ème place ? Et étiez-vous sur le point de dépasser Kevin, ou étiez-vous resté derrière lui pendant un moment ? Pouvez-vous nous expliquer un peu cela ?"
Le jeune Japonais lui a répondu : "Oui, je pense que nous avions une stratégie différente de celle de Daniel. Et il avait des pneus neufs. Enfin, il avait des pneus Tendres. Et je me battais avec Kevin [Magnussen, sur Haas]. Donc, évidemment, il avait plus d'air libre et il avait plus de rythme. Et je pense que probablement l'équipe pensait que Daniel avait plus de rythme et plus de chances de dépasser Kevin. Donc ils m'ont demandé de changer de position. Oui, je pense que c'est tout. Oui, sur le moment, j'étais un peu énervé. J'avais des moments de surchauffe dans mon cerveau. Mais oui, finalement, je l'ai laissé passer, peut-être un tour plus tard ou une demi-tour plus tard. Donc probablement que c'était ça. Donc à la fin, l'équipe pensait qu'ils avaient plus de chances, et je respecte cela, oui."

Ian Parkes du New York Times a rebondi sur le "moment de surchauffe" du Japonais, l'interrogeant sur la raison pour laquelle Red Bull voudrait engager un pilote qui lutte encore pour maîtriser ses émotions en course, comme cela a été observé par le passé. Il a également demandé à Tsunoda ce qu'il pense devoir démontrer au reste de la saison pour prouver qu'il mérite le deuxième baquet Red Bull, détenu actuellement par Checo Pérez. Tsunoda a répondu : "Oui, assurément. C'est quelque chose que je dois améliorer, c'est sûr. Et oui, je veux dire, si je refais ces choses, bien sûr, il y aura plus de problèmes. Et je sais que ce sont des choses que je dois principalement améliorer. Donc oui, je travaille dessus. Et oui, je montrerai des améliorations. Il me faut faire plus que deux pas en avant, vous savez, pas seulement un pas, par exemple. Et j'ai confiance en ma capacité à prouver cela. Et c'est à eux de décider s'ils me veulent ou non, je pense, pour le reste. Mais oui, je me concentre principalement sur ces autocontrôles. À part ça, j'ai une assez bonne confiance. J'atteins la plupart de mes objectifs, et je continue de m'améliorer."

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB

Contrairement à Ricciardo qu'il a devancé lors des qualifs à Bahreïn, Yuki Tsunoda est plutôt heureux avec son résultat : "C'est dommage que nous ayons manqué Q3 de si peu, mais je suis content de ma performance. Nous avons beaucoup lutté hier, surtout en FP2, mais l'équipe a fait un travail fantastique pour renverser la situation pendant la nuit, et la voiture se sentait bien aujourd'hui. Nous sommes encore en train de comprendre notre voiture correctement, mais nous progressons à chaque session, donc nous sommes contents des progrès. Je pense que nous avons maximisé notre package aujourd'hui, mais c'est en course que les points sont marqués, donc nous nous concentrerons sur demain et referons le même effort. La voiture est dans un bon état sur la longue distance, donc je me sens confiant et excité de courir à nouveau !"

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB

VCARB annonce, un peu tard, son lineup pilotes pour les essais hivernaux.

Yuki TSUNODA | Visa Cash App RB

Nous avons droit à quelques plans furtifs de la VCARB 01, avec Yuki Tsunoda à son volant. C'était lors du shakedown de l'écurie Visa CashApp RB à Misano, le 12 février.

 Chargement en cours...

Les articles concernant Yuki Tsunoda

 Chargement en cours...