Mercedes dévoile son nouveau Classe G électrique, le G580, une réinvention puissante du légendaire GELÄNDEWAGEN. Pesant 3085 kg, ce modèle offre une puissance impressionnante de 579 chevaux et développe un couple de 1164 Nm, permettant une accélération de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes.

Il est équipé d'une batterie de 116 kWh qui lui confère une autonomie estimée à 434 à 473 km selon le protocole WLTP, et jusqu'à 250 miles selon l'EPA. En seulement 15 minutes de charge rapide à 200 kW, le véhicule récupère jusqu'à 170 km d'autonomie.

Son coefficient de traînée est de 0.44, optimisant ainsi son efficacité énergétique. La batterie est protégée par une plaque de protection épaisse d'un pouce (2,5 cm) et pèse 58 kg. Parmi les fonctionnalités modernes, il inclut un écran tactile de 12,3 pouces et peut traverser des cours d'eau jusqu'à 85 cm de profondeur, soit 15 cm de plus que la version à combustion interne.

Les livraisons du G 580 électrique sont prévues pour fin 2024.

Il y a 10 h

Forza Horizon 5 est agrémenté d'un nouveau DLC non intégré dans les packs et éditions de base. L'Apex Allstars Car Pack est disponible depuis le 23 avril 2024 et contient 7 voitures :
- Cadillac Racing ATS-V.R numéro 3 (2015)
- BMW M Motorsport M8 GTE numéro 1 (2018)
- Mercedes-AMG GT3 (2018)
- Porsche 911 GT3 R (2018)
- Ferrari Risi Competizione 488 GTE numéro 62 (2019)
- Chevrolet Corvette Racing C8.R numéro 3 (2020)
- Lexus Vasser Sullivan RCF GT3 numéro 14 (2020)

Il a été commercialisé au prix de 4,99 € mais ce prix est passé aujourd'hui à 9,99.

Il y a 10 h

La Scuderia Ferrari a officialisé son partenariat avec Hewlett-Packard a.k.a. HP. Ils deviennent donc sponsor titre de l'écurie italienne qui s'intitulera désormais Scuderia Ferrari HP.

Il y a 5 h

Bimota sera de retour sur la grille du WorldSBK en 2025. Ils s'associeront avec Kawasaki dans une coentreprise qui aboutira à un châssis Bimota avec moteur Kawasaki.

Il y a 4 h

Škoda Vision GT : concept virtuel 100 % électrique avec des clins d'œil à la 1100 OHC et à la 130 RS. Elle sera disponible dans la mise à jour 1.46 de Gran Turismo 7.

La tout première Vision Gran Turismo de Škoda a un châssis constitué d'une monocoque en carbone. Son volant futuriste a été conçu et inspiré de Gran Turismo 7. Un capteur de distance intégré indique au pilote quels autres véhicules se trouvent à proximité, une idée qui peut réduire considérablement le risque de contact avec les véhicules, notamment dans le sens latéral.

De plus, des fonctionnalités telles qu’un aileron arrière adaptatif en deux parties et un aérodynamisme actif fonctionnent toutes ensemble pour s’adapter dynamiquement aux conditions de conduite et améliorer les performances.

Le concept est propulsé par deux moteurs électriques jumeaux de 200 kW (272 chevaux), un sur chaque essieu, qui délivrent une puissance combinée de 800 kW (1088 chevaux). L'inclusion d'une transmission intégrale avec répartition intelligente du couple sur les deux essieux et d'une transmission à une vitesse garantit une expérience de conduite équilibrée et réactive.

Il y a 2 h

Christian Horner donne sa version sur l'affaire des team orders au Brésil

20/01/2023

Christian Horner donne sa version sur l'affaire des team orders au Brésil

La machine Red Bull s'était grippée au Brésil avec Verstappen qui n'avait pas voulu écouter une consigne d'écurie au profit de Pérez. Christian Horner, directeur de l'écurie, a sa vision des choses.

Le patron de l'écurie Red Bull, Christian Horner, revient sur l'altercation entre Max Verstappen et Checo Pérez au Grand Prix du Brésil 2022. Max Verstappen n'avait pas voulu laisser sa sixième place à son coéquipier en fin de course, malgré des consignes insistantes de son écurie.

Christian Horner explique d'ailleurs que la saison 2022, bien que facile en apparence, n'a pas été une promenade de santé. Ferrari a eu une meilleure voiture en première partie de saison et ils ont dû travailler pour se hisser au niveau que nous avons connus, avec une écurie qui paraissait imbattable.

Pour en revenir sur l'affaire brésilienne, Max Verstappen, malgré l'insistance de son écurie via sa radio, n'avait pas voulu laisser passer Checo Pérez. Le Mexicain espérait simplement gagner le moindre point supplémentaire dans sa quête pour la deuxième place au championnat du monde des pilotes.

Mais le double champion du monde néerlandais avait tout simplement refusé, répondant : « Je vous l’ai déjà dit l’été dernier, les gars, ne me demandez pas ça à nouveau. D’accord ? Sommes-nous clairs sur le sujet ? J’ai donné mes raisons, et je m’y tiens. » De son côté, le deuxième pilote Red Bull avait remercié ironiquement son équipe, en lâchant : « Cela montre qui il [Verstappen] est vraiment. »

« Je pense que la cause profonde du problème était que nous n'avions jamais envisagé d'être dans une telle situation, d'être dans les derniers tours, d'être en sixième et septième place dans ce Grand Prix », a déclaré Horner. « Et je pense que c'était quelque chose que, comme nous ne l'avions pas envisagé, nous n'en avions pas discuté, avant la course, et je pense que c'était une erreur de notre part, à laquelle nous aurions dû réfléchir, ou essayer de réfléchir à chaque scénario. »

« Et donc, je pense que c'était une erreur en tant qu'équipe que nous n'en ayons pas discuté et que nous n'ayons pas élaboré un plan très clair. Évidemment, c'est malheureux ce qu'il s'est passé, mais cela a été rapidement discuté, ouvertement et en toute transparence. Et les deux pilotes ont été très clairs, ouverts et honnêtes l'un envers l'autre, et à partir de là, en tant qu'équipe, nous passons à autre chose et la dynamique entre les pilotes est tout à fait correcte. »

Pour le Britannique, ils ont tiré des leçons de cette affaire, tout va bien entre les pilotes et ils se préparent à défendre leur couronne en 2023.

Horner rajoutera : « Je pense que nous avons fait des erreurs au Brésil, nous avons appris de cela et, comme je l'ai dit, nous passons à autre chose. Nous avons fait des choses incroyables. Ces deux pilotes se sont incroyablement bien comportés ensemble. Ils sont la raison pour laquelle nous sommes dans la position où nous sommes. La saison de Max était sur une autre planète l'année dernière. Donc, nous n'allons pas laisser les événements de quelques tours au Brésil nous dicter notre année. »

Référence F1