Grille de départ définitive, avec Sargeant qui démarrera de la voie des stands.

Il y a 8 h

Les stratégies possibles pour le #ChineseGP selon Pirelli et les pneus à disposition des pilotes pour cette course.

Il y a 8 h

Victoire de Verstappen en Chine, devant Norris et Pérez.

Il y a 5 h

Max Verstappen chirurgical à Djeddah, il finit devant Pérez et Leclerc

09/03/2024

Max Verstappen chirurgical à Djeddah, il finit devant Pérez et Leclerc - Crédit photo : RB Content Pool - Getty Images
Crédit photo : RB Content Pool - Getty Images 

Lors du Grand Prix d'Arabie Saoudite 2024, un départ impeccable a permis au Néerlandais Max Verstappen de dominer, malgré une course animée par une voiture de sécurité. Red Bull réalise un doublé grâce à Pérez, malgré une pénalité. Leclerc et Bearman ont brillé pendant cet exigeant GP.

Lors de la course de 50 tours qui a marqué le Grand Prix d'Arabie Saoudite 2024, le pilote néerlandais a pris un excellent départ depuis la pole position. Dès le début, il a su maintenir une avance solide sur ses concurrents, malgré une intervention précoce de la voiture de sécurité qui a entraîné une vague d'activité dans les stands. Red Bull, en particulier, a pris le risque d'adopter une stratégie de double arrêt pour maximiser la période sous safety car.

Sergio Pérez, terminant à la deuxième place, a confirmé le doublé de l'équipe pour la deuxième fois consécutive. Le pilote mexicain s'est vu infliger une pénalité de cinq secondes pour libération dangereuse dans la voie des stands, coupant la route à Fernando Alonso pendant le mic-mac des arrêts pratiqués sous voiture de sécurité. Malgré sa pénalité, le Mexicain a réussi à conserver son avance sur Charles Leclerc, qui a fini troisième.

Leclerc, autour du meilleur tour de la course, est donc monté sur la dernière marche du podium. Le Monégasque a été suivi de près par Oscar Piastri, en quatrième position sur sa McLaren. L'Australien a, par ailleurs, passé une belle partie de la course à lutter pour dépasser Lewis Hamilton, qui était l'un des rares pilotes à ne pas s'arrêter lors de la série initiale d'arrêts aux stands.

Fernando Alonso a fini cinquième, étant le seul Aston Martin à terminer la course, son coéquipier Lance Stroll ayant provoqué l'appel de la voiture de sécurité après un crash au 7e tour. Alonso, qui était en mode qualifs pendant la dernière partie de la course, a résisté à la pression exercée par George Russell dans les dernières étapes, et le Britannique a dû se contenter de la sixième place.

Pour Oliver "Ollie" Bearman, remplaçant Carlos Sainz chez Ferrari après que l'Espagnol a été diagnostiqué avec une appendicite, sa première en Formule 1 a été mémorable. Il a marqué ses premiers points en finissant septième grâce à une conduite impressionnante, réalisant plusieurs dépassements. Il a aussi été élu pilote du jour, en plus d'avoir été félicité par ses pairs en parc fermé.

Bearman était à la tête d'un groupe de pilotes britanniques, avec Lando Norris en huitième place suivi de Hamilton en neuvième. Norris et Hamilton ont tous deux prolongé leur premier relais sur pneus mediums avant de s'arrêter dans la seconde moitié de la course pour chausser des pneus tendres, une stratégie qui était à tenter.

Nico Hülkenberg a complété le top 10, marquant le premier point de la saison pour Haas. L'Allemand a également choisi de ne pas s'arrêter lors de la première vague de passages aux stands, bénéficiant d'une stratégie d'équipe qui a vu Kevin Magnussen retenir admirablement un groupe de pilotes derrière lui pour créer de l'espace à Hülkenberg lors de son retour en piste après son arrêt.

Alex Albon a manqué de peu les points en finissant onzième, malgré de solides manœuvres dans la bataille du milieu de terrain, y compris un dépassement sur Yuki Tsunoda. Magnussen a terminé douzième après une soirée mouvementée, ayant reçu deux pénalités de dix secondes pour conduite "rugueuse".

Esteban Ocon a été le seul pilote Alpine à franchir la ligne d'arrivée en treizième position, suivi de Tsunoda en quatorzième. Logan Sargeant et Daniel Ricciardo ont respectivement fini quinzième et seizième, ce dernier ayant connu une course plutôt calme, voire anonyme, à l'exception d'un tête-à-queue lors du dernier tour.

Les pilotes Kick Sauber, Valtteri Bottas et Zhou Guanyu, ont été les derniers classés, en dix-septième et dix-huitième positions. Zhou a souffert d'un arrêt aux stands lent, comme son coéquipier à Bahreïn la semaine dernière.

Lance Stroll et Pierre Gasly ont été les deux abandons de la course, ce dernier ayant dû se retirer peu après le départ à cause d'un problème de boîte de vitesses signalé lors du tour de formation par son écurie, Alpine.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux