Grille de départ définitive, avec Sargeant qui démarrera de la voie des stands.

Il y a 8 h

Les stratégies possibles pour le #ChineseGP selon Pirelli et les pneus à disposition des pilotes pour cette course.

Il y a 8 h

Victoire de Verstappen en Chine, devant Norris et Pérez.

Il y a 5 h

Résilience et confiance : Christian Horner dément les récentes allégations

16/02/2024

Résilience et confiance : Christian Horner dément les récentes allégations - Crédit photo : Red Bull Content Pool
Crédit photo : Red Bull Content Pool 

En plein tourmente suite à une accusation de comportement inapproprié, Christian Horner était bien présent à la présentation de la Red Bull RB20. S'étant plié à un processus d'enquête, le Britannique qui dirige Red Bull depuis près de 20 ans a réfuté les accusations à son encontre.

Au cœur d'une période scrutée avec une attention particulière, Christian Horner, le directeur de l'équipe Red Bull Racing, se trouve sous les projecteurs, non pas pour les performances sur piste de son équipe, mais en raison d'une enquête liée à des allégations portées contre lui. En dépit de cette situation potentiellement déstabilisante, Horner maintient une posture de "business as usual", affirmant un engagement indéfectible envers son équipe, une entité qu'il a contribué à bâtir et à diriger avec succès pendant près de deux décennies.

Il était ainsi présent à la présentation de la Red Bull RB20, sa première apparition publique depuis l'émergence de cette affaire. Il s'est forcément retrouvé devant des micros et dans ses réponses aux questions des médias, en particulier à Sky Sports News, Horner a exprimé une confiance totale dans le processus d'enquête, tout en réfutant fermement les accusations à son encontre. "Je suis évidemment confiant dans la procédure, je travaille avec cette procédure et je nie absolument toutes les allégations faites", a-t-il souligné, projetant une image de résilience et de coopération face à l'adversité.

L'engagement de Horner envers Red Bull Racing est inébranlable. Il a rappelé son rôle fondamental dans la construction de l'équipe, soulignant sa capacité à attirer des talents et sa passion pour le travail avec son personnel. "Le plus grand atout de cette équipe, ce sont les personnes et cela continue d'être le cas", a-t-il affirmé, mettant en avant la cohésion et l'esprit d'équipe comme piliers de son leadership.

Face aux rumeurs de tensions au sein de l'équipe, notamment entre lui et des figures emblématiques comme Max Verstappen et son père Jos, Horner a catégoriquement nié l'existence de toute friction. Ses rapports avec le pilote vedette de l'écurie Red Bull, en particulier, ont été décrits comme solide, un point corroboré par le triple champion du monde lui-même qui a qualifié sa relation avec Horner de "très bonne". Le Néerlandais a expliqué : "Nous nous sommes vus assez souvent, j'ai été sur le simulateur, il était là aussi quand nous filmions [cf. shakedown à Silverstone]. Nous avons accompli beaucoup de choses ensemble, donc cela ne change pas soudainement".

Cette période est également marquée par des spéculations sur une prétendue lutte de pouvoir au sein de l'organisation Red Bull, suite au décès de Dietrich Mateschitz, co-propriétaire de l'entreprise. Face à cela, Horner a réitéré l'unité et la solidarité de l'équipe : "Nous sommes une équipe, nous sommes un groupe". Il a souligne le soutien inébranlable des actionnaires sans lequel "nous ne serions pas ici", démentant toute notion de division interne.

Ainsi, Christian Horner se présente comme un leader déterminé à naviguer à travers ces turbulences, armé de la conviction dans l'intégrité du processus d'enquête et dans la force de son équipe. Sa posture, tout en démenti des allégations et en affirmation de normalité opérationnelle, souligne une volonté de maintenir le cap et de continuer à œuvrer pour le succès de Red Bull Racing en Formule 1 pour la saison 2024.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux