Aston Martin annonce que Fernando Alonso va "rester". Des détails devraient être diffusés ultérieurement.

Mise à jour : La "précision" faite sur le site d'Aston :
"Fernando réagit aux spéculations.
Fernando Alonso a publié aujourd'hui la déclaration suivante en réponse aux questions concernant ses futurs projets de carrière : 'Je suis là pour rester.'"

Il semble s'adresser aux rumeurs lui prêtant des intentions d'aller chez Mercedes puis les plus récentes le plaçant chez Red Bull. Comme toujours, nous ne pouvons qu'admirer la créativité de certains médias et la force de relais voire d'amplification d'autres.

Complément : le site officiel de la F1 a passé les propos du directeur de l'écurie, Mike Krack, et il y est précisé que "Cet accord pluriannuel avec Fernando nous amène jusqu'en 2026, lorsque nous commencerons notre partenariat d'usine en matière de groupes motopropulseurs avec Honda."

Ce serait donc une prolongation pluriannuelle... de deux ans. Ce qui veut dire que Honda le veut bien une année.

Il y a 18 h

Red Bull RB20 : vers un concept de pontons étroits à la Mercedes en 2024 ?

17/02/2024

Red Bull RB20 : vers un concept de pontons étroits à la Mercedes en 2024 ? - Crédit photo : Red Bull Content Pool
Crédit photo : Red Bull Content Pool 

Le concept "zeropod" a vu Mercedes perdre sa position dominante en F1 avec la réglementation 2022. Red Bull a sorti son épingle du jeu grâce à un design fatal de Newey, qui est désormais mimé par toutes les écuries. Mais l'écurie Red Bull pourrait-elle s'orienter vers une solution à pontons étroits ?

Matt Kew d'Autosport en dit un peu plus sur la RB20 ou du moins le modèle qui a été présenté au public. Les spéculations vont bon train depuis la naissance de cette machine du fait que les pontons semblent avoir des ouvertures verticales pour ces pontons et qu'elle présente un capot moteur mimant le design de celui certaine Mercedes W14.

Votre humble serviteur ne s'est pas attardé sur ledit modèle exposé, supposant que, comme à chaque saison, il y a un modèle de présentation et un modèle "essais hivernaux" avec d'autres pièces, qui est la version définitive (ou qui sert de base à des évolutions) de la voiture de la saison. On obtient parfois même une voiture encore différente au moment de la première course, c'est dire.

Ainsi, lors de la présentation de l'écurie autrichienne pour sa F1 2024, on a eu des visuels qui sont volontairement occultées au niveau des pontons (McLaren a effectué un travail de dissimulation similaire). On a aussi eu des photos laissant entrevoir des ouvertures verticales plutôt qu'horizontales. Cette configuration pourrait permettre à Red Bull d'avoir une carrosserie plus étroite pour sa RB20.

D'après les informations interprétées par Autosport, la conception "traditionnelle" des pontons (à la RB19) ne devrait être mise en place que pour des conditions dites "chaudes" donc pour les essais de pré-saison et les manches d'ouverture (Bahreïn, Australie et Arabie Saoudite).

En effet, Horner a expliqué : "Il y a également une grande innovation sur la voiture qui sera sans aucun doute examinée au cours des prochaines semaines, mais je pense que la créativité a été forte dans l'équipe... Ce n'est pas une évolution conservatrice."

Rappelons que le design à pontons étroits, intelligent et logique sur le papier, a fait perdre deux saison à Mercedes. Ils avaient remis le couvert en 2023 après une saison 2022 dans l'incompréhension la plus totale. Mais ils s'étaient finalement résolus à opter pour des pontons "à la Red Bull" dès Monaco, en mai 2023.

C'est d'ailleurs une tendance que l'ensemble de la grille a adopté, peut-être sous l'impulsion d'Aston Martin qui a réalisé un début de saison 2023 canon via une solution voisine à celle de Red Bull. Qui plus est, Christian Horner a souligné de manière très juste qu'il va y avoir "une convergence avec des réglementations stables", les écuries étant influencées par la RB19 et ses résultats stratosphériques.

Complétant son intervention lors du lancement de la RB20, le patron de l'écurie Red Bull a loué le travail de son équipe, qui ne s'est pas "reposée sur ses lauriers". "Vous cherchez constamment à évoluer. Si vous regardez l'attention portée aux détails sur la voiture, il y a des détails vraiment très fins. Il n’y a eu aucune complaisance, ils ont continué à évoluer et à repousser les limites."

Pour revenir sur les propos d'Horner ayant orienté les dires d'Autosport, il est essentiel de souligner son intervention sur la mise en avant d'une innovation remarquable au cœur du design de la voiture. Cette innovation, qui promet d'être scrutée avec intérêt dans les prochaines semaines, incarne selon lui une poussée créative significative de la part de l'équipe. À ses yeux, ce n'est pas simplement une avancée modérée, mais plutôt une rupture audacieuse avec l'approche conventionnelle.

Donc, selon Matt Kew, dès le Japon, nous devrions voir l'interprétation maison de Red Bull en ce qui concerne la solution de pontons étroits. Affaire à suivre.

Référence Matt Kew - Autosport

 Réseaux sociaux