Grille de départ définitive, avec Sargeant qui démarrera de la voie des stands.

Il y a 8 h

Les stratégies possibles pour le #ChineseGP selon Pirelli et les pneus à disposition des pilotes pour cette course.

Il y a 7 h

Victoire de Verstappen en Chine, devant Norris et Pérez.

Il y a 5 h

Verstappen domine les qualifications en Australie, Sainz et Pérez sur ses talons

23/03/2024

Verstappen domine les qualifications en Australie, Sainz et Pérez sur ses talons - Crédit photo : RB Content Pool - Getty Images
Crédit photo : RB Content Pool - Getty Images 

Dans une séance de qualifications captivante pour le Grand Prix d'Australie, Max Verstappen décroche la pole position avec sa Red Bull, surpassant un Carlos Sainz convalescent mais combatif et un Sergio Pérez déterminé. Leclerc et Ricciardo déçoivent.

Lors des qualifications pour le Grand Prix d'Australie, Max Verstappen a décroché la pole position avec assurance alors qu'il semblait en [relative] difficulté lors des essais libres, devançant Carlos Sainz et Sergio Perez.

Verstappen, après avoir enregistré un temps de 1:16.048 lors de ses premiers tours en Q3, a amélioré sa performance dans les derniers instants avec un tour en 1:15.915, le plaçant confortablement à 0.270 seconde devant Sainz. Ce dernier, avouant encore souffrir, a justement montré une forme impressionnante pour sa première qualification depuis son retour après une opération d'appendicite il y a deux semaines.

Pérez occupera la deuxième ligne aux côtés de Lando Norris sur sa McLaren, tandis que Charles Leclerc, après avoir avorté son dernier tour rapide complètement raté, termine à une terne cinquième position. Ferrari semblait effectivement plus en forme que ça pour la séance chronométrée, avec une quasi-promesse de pole position pour le Monégasque, mais de l'aveu même de Charles Leclerc, ils ne s'attendaient pas à ce rythme de la part des Red Bull.

L'Australien Oscar Piastri prendra le départ en sixième position, suivi de George Russell septième sur sa Mercedes numéro 63 et de Yuki Tsunoda sur VCARB en huitième, ce dernier ayant réalisé une performance notable (Ricciardo, son coéquipier n'étant que P18).

Les pilotes Aston Martin, Lance Stroll et Fernando Alonso, complètent le top 10, chacun ayant connu un moment difficile lors de leurs tours en Q3.

La session a réservé une surprise lorsque Lewis Hamilton a été évincé du top 10 par Tsunoda dans les derniers moments de Q2, reléguant ainsi le septuple champion du monde en P11 pour le départ, après une session difficile pour Mercedes.

Il sera accompagné en sixième ligne par Alex Albon, qui a récupéré le châssis de son coéquipier Logan Sargeant pour le reste du weekend, Williams ne disposant que d'une voiture suite à l'accident du Thaïlandais lors de la première séance d'essais libres.

Valtteri Bottas, presque Australien d'adoption, partira de la treizième place sur la grille. Kevin Magnussen, le meilleur des Haas, s'élancera de la P14, tandis qu'Esteban Ocon, après un contact avec le mur en Q1, a réussi à l'exploit de qualifier son Alpine en P15.

Nico Hülkenberg, éliminé en Q1, partira de la P16. Pierre Gasly, qui a terminé la session en P17 avec son Alpine, fera l'objet d'une enquête pour avoir franchi la ligne à la sortie des stands.

Daniel Ricciardo, le sémillant mais décevant autochtone, a donc connu une élimination précoce devant son public, après avoir vu son dernier chrono annulé, terminant ainsi Q1 en P18. Zhou Guanyu partira en dernière position, en P19 puisque Sargeant est absent, avec sa Sauber.

Mise à jour : Sergio Perez (Oracle Red Bull Racing) a écopé d'une pénalité après la séance pour avoir gêné Nico Hülkenberg dans le virage 13. Jugé coupable de "gêne inutile" selon l'article 37.5 du Règlement Sportif de la FIA, Perez reculera de trois places sur la grille lors de la prochaine course. Malgré l'absence d'avertissement de son équipe, la responsabilité du pilote a été retenue. Red Bull peut contester cette décision selon les procédures réglementaires.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.