Aston Martin annonce que Fernando Alonso va "rester". Des détails devraient être diffusés ultérieurement.

Mise à jour : La "précision" faite sur le site d'Aston :
"Fernando réagit aux spéculations.
Fernando Alonso a publié aujourd'hui la déclaration suivante en réponse aux questions concernant ses futurs projets de carrière : 'Je suis là pour rester.'"

Il semble s'adresser aux rumeurs lui prêtant des intentions d'aller chez Mercedes puis les plus récentes le plaçant chez Red Bull. Comme toujours, nous ne pouvons qu'admirer la créativité de certains médias et la force de relais voire d'amplification d'autres.

Complément : le site officiel de la F1 a passé les propos du directeur de l'écurie, Mike Krack, et il y est précisé que "Cet accord pluriannuel avec Fernando nous amène jusqu'en 2026, lorsque nous commencerons notre partenariat d'usine en matière de groupes motopropulseurs avec Honda."

Ce serait donc une prolongation pluriannuelle... de deux ans. Ce qui veut dire que Honda le veut bien une année.

Il y a 18 h

Verstappen triomphe à Abou Dabi et conclut une année record en beauté

26/11/2023

Verstappen triomphe à Abou Dabi et conclut une année record en beauté - Crédit photo : RB Content Pool - Getty Images
Crédit photo : RB Content Pool - Getty Images 

En terminant devant Leclerc et Russell, Max Verstappen a magistralement converti sa pole position en victoire lors du Grand Prix d'Abou Dabi. Il clôture la saison 2023 avec 19 victoires sur 22 courses, une année exceptionnelle pour le Néerlandais et son équipe Red Bull.

Lors du Grand Prix d'Abu Dhabi qui marquait la fin de la saison 2023, Max Verstappen, au volant de sa Red Bull, a brillamment défendu sa position de leader dès le premier virage, établissant rapidement une avance confortable et franchissant la ligne d'arrivée bien devant ses poursuivants.

Derrière lui, Sergio Perez, également sur Red Bull, a franchi la ligne en seconde position, mais une pénalité de cinq secondes suite à un accrochage avec la McLaren de Lando Norris l'a relégué en quatrième place, offrant ainsi la deuxième position à Charles Leclerc de l'écurie Ferrari et la troisième à George Russell sur sa Mercedes.

Pour éponger la pénalité du Mexicain, dans les derniers tours, Charles Leclerc, initialement deuxième, a choisi de laisser passer Perez pour tenter de creuser un écart suffisant entre la Red Bull et la Mercedes de Russell, espérant ainsi améliorer les chances de Ferrari de devancer Mercedes au classement des constructeurs. Cependant, cet effort n'a pas porté ses fruits et l'écurie allemande a pu devancer Ferrari.

Norris, après son incident avec Perez, a terminé cinquième, une position qu'il occupait depuis le début en raison d'une erreur coûteuse en qualifications. Son coéquipier chez McLaren, Oscar Piastri, a pris la sixième place, suivi de Fernando Alonso sur une Aston Martin qu'il a qualifiée d'extrêmement lente en ligne droite.

Yuki Tsunoda, qui a pu mener la course dans le balais des arrêts aux stands, a honoré Franz Tost pour son dernier Grand Prix en tant que directeur d'AlphaTauri. Le Japonais a en effet fini huitième et a été auréolé du titre honorifique de pilote du jour par les fans de F1.

Lewis Hamilton, au volant de sa Mercedes, et Lance Stroll sur la deuxième Aston Martin, ont assuré des points pour leurs équipes respectives, tandis que Daniel Ricciardo, juste derrière, a manqué de peu le top 10.

Les pilotes Alpine, Esteban Ocon et Pierre Gasly, n'ont pas été récompensés dans cette dernière course de la saison, ce dernier ayant été impliqué dans un léger accrochage avec Hamilton. Le numéro 10, ayant subi des dégâts à son diffuseur à cause du tampon infligé par le numéro 44, a ensuite survécu en piste avec des performances dégradées et une stratégie de course qui l'a mis en rogne. Ils ont été suivis par Alex Albon sur sa Williams.

Nico Hülkenberg, qui avait atteint la Q3, n'a pas réussi à marquer des points pour Haas, terminant en 15e position, une course difficile pour lui. Les recrues de Williams, Logan Sargeant, et d'Alfa Romeo, Zhou Guanyu, ont terminé 16e et 17e respectivement.

Carlos Sainz, qui courait pour des points dans les derniers instants et dont les stratèges italiens espéraient un incident de course, a dû s'arrêter tardivement aux stands pour honorer la règle des deux types de gommes, le reléguant à une décevante 18e place. Valtteri Bottas et Kevin Magnussen ont complété le classement pour Alfa Romeo et Haas.

Notons qu'en cette fin de Grand Prix, il y a les habituelles convocations d'après-course et que nous attendons les jugements des commissaires pour entériner les résultats.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux