Capito parti, c'est James Vowles qu'on sonne chez Williams

13/01/2023

Capito parti, c'est James Vowles qu'on sonne chez Williams - Crédit photo : Williams Racing
Crédit photo : Williams Racing 

James Vowles quitte son poste de directeur de la stratégie chez Mercedes pour aller diriger l'écurie Williams, en remplacement de Jost Capito.

Williams Racing a trouvé un remplaçant à Jost Capito : James Vowles devient Team Principal de l'écurie britannique.

L'ingénieur britannique de 43 ans rejoindra l'équipe le 20 février, avant le premier Grand Prix de Bahreïn. Il est connu du public pour avoir joué un rôle déterminant dans l'obtention de neuf championnats de constructeurs de F1 pour respectivement Brawn GP et Mercedes. Sous sa supervision, ce n'est pas moins de 120 victoires qui ont pu être inscrites en course. Et avec les titres pilotes de Jenson Button, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, James arbore un sacré palmarès.

Vowles, 21 ans de F1 derrière lui, rejoint Williams depuis son poste de directeur de la stratégie chez Mercedes, poste qu'il a occupé pendant plus de quatre ans. Et son CV ne s'arrête pas à ça puisqu'il a occupé des postes clés d'ingénierie et de stratégie chez Mercedes et d'anciennes équipes de F1, notamment Honda Racing, Brawn GP et British American Racing (et donc BAR Honda).

James Vowles déclare : « J'ai hâte de commencer avec Williams Racing. C'est un honneur de rejoindre une équipe avec un patrimoine aussi incroyablement riche. L'équipe est une icône de notre sport, une équipe que je respecte énormément et j'ai hâte de relever le défi. Mercedes m'a énormément soutenu dans mon parcours et nous nous séparons en excellents termes après plus de 20 ans de travail à Brackley. Je suis reconnaissant pour tout ce que Toto [Wolff] et l'équipe ont fourni, et ce fut une expérience si spéciale de traverser ensemble l'échec et [surtout, ndlr] le succès. Williams Racing a placé sa foi et sa confiance en moi, et je ferai de même en retour. Williams a un énorme potentiel et notre parcours ensemble commence dans quelques semaines. »

Matthew Savage, président de Dorilton, est heureux de sa "prise" : Nous sommes ravis d'accueillir James chez Williams Racing. Il est l'un des talents les plus respectés de la Formule 1 et apportera de la performance. Il a joué un rôle clé dans certains des exploits les plus impressionnants du sport au cours des 15 dernières années. Alors que nous poursuivons notre quête incessante de résultats, nous pensons que la nomination de James renforce notre détermination à nous assurer d'avoir un leadership énergique, expérimenté et solide alors que nous entrons dans la prochaine phase de transformation de Williams Racing. » Il réaffirme ainsi les intentions de bien faire de Dorilton qui n'a pas fait qu'un simple placement en rachetant l'écurie à Frank Williams.

Toto Wolff, Team Principal & PDG de Mercedes-AMG Petronas F1 Team, ne cache pas son désarroi de perdre un aussi ancien allié mais reste beau joueur : « James a été un membre très apprécié de notre équipe dans son rôle de directeur de la stratégie du sport automobile, jouant un rôle essentiel dans notre succès ces dernières années. Ayant travaillé avec lui depuis que j'ai rejoint l'équipe en 2013, je sais à quel point il est diligent, capable et talentueux et j'ai tiré une grande satisfaction de voir James se développer et grandir au cours de la dernière décennie. Depuis qu'il s'est retiré du muret des stands à la mi-saison l'année dernière, il a continué à renforcer les capacités de notre équipe de stratégie à Brackley, et nous avons un groupe fantastique de stratèges talentueux qui poursuivront leur merveilleux travail dans les années à venir. Bien que nous soyons naturellement tristes de dire au revoir à un membre aussi compétent de l'équipe, je n'ai aucun doute sur le fait qu'il possède toutes les compétences nécessaires pour devenir un fantastique directeur d'équipe en Formule 1. »

Mais Wolff ne perd pas le nord : « Nous lui souhaitons plein de succès et sommes ravis qu'il franchisse cette nouvelle étape de sa carrière avec Williams, un de nos partenaires techniques solides qui a une place proche de mon cœur. » Williams a toujours été très proche de chez Mercedes. Des rumeurs rapportaient que Williams pouvaient quitter la motorisation allemande au profit des moteurs français de chez Renault mais avec Vowles à la tête de l'écurie britannique, Alpine pourrait rester la seule du plateau avec son moteur bleu-blanc-rouge.