Plans moteur 2026 pour Red Bull : Honda n'est pas le seul candidat

04/11/2022

Plans moteur 2026 pour Red Bull : Honda n'est pas le seul candidat - Crédit photo : Getty Images - Red Bull Content Pool
Crédit photo : Getty Images - Red Bull Content Pool 

« Des négociations sont en cours. Mais Honda n'est pas notre seule option. Nous avons tiré les leçons de la négociation Porsche. » Helmut Marko

Comme nous le savons, l'unité de puissance construite à Milton Keynes devait prendre la piste sous le nom de Porsche. Mais le mariage Red Bull avec la marque de sport de Stuttgart a échoué avant même le début de l'union. Le partenaire allemand voulait acheter 50 % de l'écurie et ainsi avoir son mot à dire. Les responsables de Red Bull craignaient pour leur indépendance et ont tout annulé à la dernière seconde.

Honda aimerait alors prendre la place vacante. Le directeur sportif de Red Bull, Helmut Marko, a confirmé que les plans pour 2026 étaient déjà en cours de discussion : "Des négociations sont en cours. Mais Honda n'est pas notre seule option. Nous avons tiré les leçons de la négociation Porsche."

Dans l'accord avec Porsche, le constructeur d'automobiles de sport allemand souhaitait uniquement apporter les composants hybrides, laissant le soin à Red Bull Powertains de développer le moteur thermique.
Chez Honda, on préfèrerait fournir l'unité complète, le développement partagé reste un point d'interrogation pour Marko : "C'est la beauté des Japonais. Vous vous asseyez ensemble. Ils acquiescent poliment. Mais rien n'est dit."

De plus, Helmut Marko garde en tête le retrait des Japonais : si Honda ne s'étaient pas échappés de la F1, "nous aurions pu économiser tout l'investissement [de l'usine Red Bull Powertains]".

Honda, s'ils veulent rester en Formule 1, semblent se trouver dans une impasse en ne pouvant compter que sur Red Bull. A contrario, les Autrichiens ont des alternatives, d'autant qu'elle est l'équipe la plus performante à l'heure actuelle.

Comme indiqué par AMuS, Hyundai serait un des candidats. Mais, au Mexique, Marko a nié toute discussion avec les Coréens. Le native de Graz déclare même : "Nous avons d'autres alternatives."
Après, personne ne sait à quel point une solution sans Honda est sérieusement envisagée. Ne serait-ce pas là la mise en place d'un bluff pour mieux négocier avec les Japonais ?

La date limite d'inscription des motoristes souhaitant participer à la saison 2026 de F1 a été prolongée jusqu'au 15 novembre. Si Honda veut réellement se lancer avec son propre moteur, ils devront s'exprimer les prochains jours.

Référence AMuS - Tobias Grüner

 Les dernières actus