Top Marques Monaco 2017 : exubérance et performance

Le salon Top Marques, c’est le rendez-vous de la luxure mécanique.
Ça va de l’hypercar à la moto custom en passant par des voitures volantes.

Voiture volante ?

Parfaitement ! Deux voitures volantes étaient présentes. Et ce n’est pas Nico Rosberg qui me contredira.

Pal-V’s flying car leaves the racer awestruck! #topmarquesmonaco #monaco #topmarquesmonaco2017 #nicorosberg #flyingcar

Une publication partagée par Top Marques Monaco (@topmarquesmonaco) le

Celle-ci, la Pal-V, ressemble plus à un mariage entre un scooter et un hélicoptère.

L’autre, c’est l’Aeromobil. Elle est plus dans le style… avion pliable avec des roues de voiture.

Aeromobil
Voiture volante ou plutôt avion pliable sur grosses roues

Tout compte fait, ce n’est pas la semaine prochaine que Monsieur Dupont pourra s’offrir une voiture volante chez le concessionnaire de quartier.

Le salon de l’extrême

Premières mondiales ou simple passage mondain, les constructeurs et préparateurs présentent leurs chérubins.
Pour vous donner un exemple, une édition précédente a accueilli Koenigsegg et sa One:1.

Ainsi, il y a eu une première avec la Calafiore C10, voiture italienne de 1 000 chevaux.

Calafiore C10
L’hypercar made in Italy qui sent l’artisanat.

Celle-ci côtoyait l’électrisante Dendrobium. 0-100 km/h ? 2,6 secondes. Vitesse de pointe ? 200 mph soit dans les 320 km/h.
Pas mal pour une voiture singapourienne qui fonctionne sur batteries.

Dendrobium par Vanda Electrics (Singapour)
L’hypercar électrique asiatique

Sinon, j’ai pu croisé une petite M4 avec kit Liberty Walk.
Vous savez, ces voitures que vous ne voyez que sur Instagram ? Mais si, ces engins avec des kits carrosserie qui les font ressembler au postérieur de Kim Kardashian ?

BMW M4 Liberty Walk
Elle ne manque ni d’air, ni de formes.

Nous conclurons cette partie extrême avec une Nissan GTR par Brill Steel Motorsport. Elle revendique 1 759 chevaux (si, si, c’est écrit sur la custode arrière).

Nissan Brill Steel GTR
Il parait que ça pousse.

Des réalisations propres

Le véhicule le plus propre de tout le salon était sur base de Mini.
David Brown Automotive a réalisé ce tour de force en modernisant une petite Anglaise sans toucher à la carrosserie.
Ils ne dénaturent pas la voiture originale, à la manière de Singer sur Porsche. Le moteur reste l’original mais est revu pour être 30 % plus puissant. L’intérieur est fait main et il est tout bonnement sensationnel.

Mini David Brown
Tout ce qui est petit est mignon.

L’autre exemple de « propreté », c’est chez Donkervoort qu’on a pu la trouver : la GTO-RS à moteur 2.5 TFSi de chez Audi.
Les Pays-Bas ne rigolent pas… sauf sur les couleurs. Appuis aérodynamiques revus, résistance à l’air améliorée, normes anitpol… on s’en fout de ça. Les pièces en carbone sont plus légères et résistantes car elles bénéficient d’un procédé propriétaire de fabrication baptisé « X-Core ».
En quelques mots : une biplace « qu’elle est bien pour la conduire ».

DONKERVOORT GTO-RS
Le sobriquet RS n’est pas un hommage à une star du porno.

Top Marques dans les rues de Monaco, le rendez-vous du tuning de luxe

Outre le salon en tant que tel, il y a également bon nombres de caisses customisées qui viennent de toute l’Europe. Généralement, ce sont des Allemands et des Anglais au volant de bien jolies voitures… de base.

En effet, certaines sont complètement massacrées avec des kits carrosserie douteux, des suspensions à air ou des jantes surdimensionnées.

Alors qu’une infime partie est customisée avec relativement bon goût ou laissée stock, pour le bonheur des touristes et de certains locaux.

@topmarquesmonaco week has been really cool this year again, a lot of fun and friends 🙌🏼

Une publication partagée par ♠️ Supercars life ~ Monaco ♠️ (@fipeux) le

Cette observation reste une appréciation personnelle, nous ne discutons pas les goûts et les couleurs.

Finalement, s’il fallait retenir seulement deux choses de ce salon Top Marques, ce serait :

  1. Pour repartir avec les clés d’un des modèles exposés, il faut avoir quelques munitions en banque.
  2. Le bon goût ne s’achète pas.

Pour consulter l’album complet, c’est chez Google Photos.