Plainte de Haas déposée trop tard : Alpine gagne et Alonso récupère sa P7 au COTA

28/10/2022

Plainte de Haas déposée trop tard : Alpine gagne et Alonso récupère sa P7 au COTA

Alpine a donc gagné ! La pénalité découlant de la protestation de Haas après le Grand Prix des États-Unis au COTA est annulée et Fernando Alonso va récupérer sa septième place et ses six points.

Alpine a fait valoir qu’il n’était pas impossible à Haas de déposer une plainte (manuscrite) dans le temps imparti et réglementaire de 30 minutes (article 13.3.5 de l’ISC), chose admise par l’écurie américaine. Cependant, la FIA avait dit à Haas qu’ils avaient une heure, ce qui va à l’encontre du règlement.

« Est d’une importance significative le fait, inconnu des commissaires auparavant, que Haas aurait pu déposer une réclamation manuscrite dans le délai de 30 minutes. Par définition, ce seul fait signifie qu’il n’était pas "impossible" de déposer la réclamation dans les 30 minutes et que, par conséquent, la réclamation initiale n’aurait pas dû être admise. »

Malgré tout, les commissaires sont toujours préoccupés par le fait qu’une voiture endommagée n’ait pas été notifiée pendant la course. Ils souhaitent que des procédures soient mises en place pour faire avancer le sujet.
Parallèlement, le président de la FIA a lancé un examen concernant l’utilisation générale du drapeau noir et orange.

Conclusion : une voiture aurait dû être « interdite » pendant la course car jugée dangereuse de par l’absence d’une pièce dite de sécurité (le rétroviseur). Mais on a laissé cette monoplace finir la course pour la pénaliser bien après (reste également un problème de délai de jugement) en ne respectant pas les délais d’admission réglementaires de plainte. Finalement, on se retrouve à annuler la réclamation et donc la décision illégale sur le fond juridique des délais et non sur le soucis sécuritaire qui avait initié la pénalité.

 Les dernières actus