Le studio Playground propose un nouveau DLC pour Forza Horizon 5 : JDM Jewels Car Pack.

Ce pack met à l'honneur trois voitures japonaise : l'Autozam AZ-1 de 1993, le Mitsubishi Montero (nom du Pajero en Amérique du Nord, Espagne et Amérique latine) Evolution de 1997, la Toyota Sera de 1991 et surtout la Nissan Stagea RS Four de 1997 !

Cerise sur le McDo, il y a une conversion R34 possible pour la Stagea, histoire d'en faire une Skyline break bien énervée !!!

Il vous en coûtera 4,99 € sur le store Xbox ou sur Steam. La passion de la japonaise n'a presque pas de prix...

Il y a 17 h

Adrian Newey, l'ingénieur vedette du moment, a récemment été interrogé sur le sentiment de fierté qu'il ressent face aux nombreux commentaires positifs qu'il a reçus ces dernières semaines et ces derniers mois. Il répond : "Oui, c’est le cas."

"Je dois admettre que je ne lis pas beaucoup la presse, mais bien sûr, j’entends [des choses]. Amanda, ma femme, suit un peu tout ça et me donne un résumé approximatif, donc oui, c’est très flatteur, bien sûr."

Lorsqu'on lui demande s'il envisage encore de relever un nouveau défi, le Britannique de 65 ans précise : "En fin de compte, ce n'est pas pour cela que je fais ce travail. Depuis l'âge de 10 ou 11 ans, j'ai toujours voulu être designer en sport automobile, et j'ai réussi à réaliser cela, donc tout le reste est vraiment du bonus."

"Ma passion a toujours été d'essayer d'ajouter de la performance aux voitures, aux voitures de course, donc le reste en fait bien sûr partie, mais ce n'est pas ce qui me réveille et me motive."

Prochain épisode pour Newey : Ferrari, Aston Martin, WIlliams... ? La question de ce que décidera de faire l'un des plus grands esprits du sport automobile reste en suspens – que ce soit dans ou en dehors de la F1. Cependant, le récent lancement de l'hypercar pistard RB17 après l'Aston Martin Valkyrie montre que son cerveau déborde de créativité et d'envie.

Il y a 12 h

Esteban Ocon dévoile son casque spécial pour le Grand Prix de Hongrie 2024, rendant hommage à sa victoire mémorable de 2021 sur le circuit du Hungaroring.

Ce design unique basé sur le look du trophée hongrois célèbre ce moment marquant de sa carrière.

Il y a 12 h

Herend (Manufacture de Porcelaine Herendi) est une nouvelle fois en charge de la fabrication des trophées du Grand Prix de Hongrie de Formule 1.

La décoration des trophées de la F1 est traditionnellement inspirée d'un motif oriental unique de Herendi. Ce motif, nommé "Pivoine impériale", représente une rose verte stylisée, ornée de veines et de feuilles végétales.

Pour le Grand Prix de Hongrie 2024, Lando Norris arborera un casque spécialement décoré à la main avec les motifs et le logo emblématiques de la manufacture Herend, ajoutant une touche d'élégance et de tradition à cette compétition prestigieuse.

Il y a 11 h

Ollie Bearman, jeune pilote de F2, a un programme chargé avec Haas avant de rejoindre l'écurie à plein temps en 2025. Après avoir couru pour Ferrari en Arabie Saoudite cette année, il continue sa "formation" chez Hass.

Il participera à trois autres séances d'essais libres (FP1) avec l'écurie américaine :
- Hongrie (19-21 juillet, Hungaroring)
- Mexique (25-27 octobre, Autódromo Hermanos Rodríguez)
- Abu Dhabi (6-8 décembre, Yas Marina Circuit)

Ces séances sont cruciales pour son intégration chez Haas et lui permettront de se familiariser avec une voiture plus véloce et délicate que son actuelle Formule 2.

Il y a 9 h

Détails et infos sur l'écurie de F1 Red Bull

 Retour à la liste des écuries et au classement constructeurs 2024

L'écurie Red Bull en bref

Red Bull, également connue sous le nom complet de "Oracle Red Bull Racing", est une écurie de Formule 1 basée à Milton Keynes au Royaume-Uni. Cette écurie a fait ses débuts en F1 lors du Grand Prix d'Australie de 2005. Elle est actuellement dirigée par Christian Horner.

Pour la saison en cours, l'équipe Oracle Red Bull Racing participe avec la "RB20" qui est propulsée par une unité de puissance Red Bull.

Les pilotes pour cette saison sont Max Verstappen et Sergio Pérez, portant respectivement les numéros 1 et 11.

Jusqu'à ce jour, l'écurie a remporté 6 championnats du monde des constructeurs.

Pour la saison de Formule 1 en cours (2024), l'équipe Red Bull se classe actuellement première sur les dix écuries en lice, avec un total de 373,00 points et sept victoires.

 Red Bull

Oracle Red Bull Racing

Red Bull RB20
RB20
Casque de Max Verstappen
Casque de Sergio Pérez
11 Sergio Pérez T-Cam
  • Directeur d'écurie : Christian Horner
    Directeur technique : Pierre Waché
  • Basée à : Milton Keynes (Royaume-Uni)
    Premier Grand Prix : 06/03/2005 (Australie)
    Titres mondiaux : 6
  •  PU 2024 : Red Bull (2024)
     PU > 2025 : Red Bull (2025)

Les brefs concernant l'écurie Red Bull

Red Bull
F1

Adrian Newey, l'ingénieur vedette du moment, a récemment été interrogé sur le sentiment de fierté qu'il ressent face aux nombreux commentaires positifs qu'il a reçus ces dernières semaines et ces derniers mois. Il répond : "Oui, c’est le cas."

"Je dois admettre que je ne lis pas beaucoup la presse, mais bien sûr, j’entends [des choses]. Amanda, ma femme, suit un peu tout ça et me donne un résumé approximatif, donc oui, c’est très flatteur, bien sûr."

Lorsqu'on lui demande s'il envisage encore de relever un nouveau défi, le Britannique de 65 ans précise : "En fin de compte, ce n'est pas pour cela que je fais ce travail. Depuis l'âge de 10 ou 11 ans, j'ai toujours voulu être designer en sport automobile, et j'ai réussi à réaliser cela, donc tout le reste est vraiment du bonus."

"Ma passion a toujours été d'essayer d'ajouter de la performance aux voitures, aux voitures de course, donc le reste en fait bien sûr partie, mais ce n'est pas ce qui me réveille et me motive."

Prochain épisode pour Newey : Ferrari, Aston Martin, WIlliams... ? La question de ce que décidera de faire l'un des plus grands esprits du sport automobile reste en suspens – que ce soit dans ou en dehors de la F1. Cependant, le récent lancement de l'hypercar pistard RB17 après l'Aston Martin Valkyrie montre que son cerveau déborde de créativité et d'envie.

Sergio PÉREZ | Red Bull

Après avoir cédé son siège à Isack Hadjar lors de la première séance d'essais libres vendredi à Silverstone, Perez a réalisé une bonne performance lors de la deuxième séance en terminant P3.

Cependant, samedi, il a rencontré des difficultés en qualification en sortant de piste dès la Q1, s'échouant dans les graviers avec une P19. Sa piètre position sur la grille a permis à l'équipe de changer son moteur et à le faire partir depuis la voie des stands.

En course, un pari sur les pneus intermédiaires n'a pas été payant, et le Mexicain a fini la course en 17e position.

Christian Horner a ainsi reconnu la nécessité pour Perez de marquer des points afin de soutenir l'équipe dans la course au championnat des constructeurs, surtout face à une concurrence croissante.

"[Pérez] sait qu'il est insoutenable de ne pas marquer de points – nous devons marquer des points avec cette voiture, et il le sait", a déclaré le Christian Horner après le Grand Prix de Grande-Bretagne 2024. "Il connaît son rôle et son objectif, donc personne n'est plus désireux que Checo de retrouver sa forme."

Horner a ajouté : "Nous sommes bien conscients que pour gagner le championnat des constructeurs, il faut que les deux voitures marquent des points."

Max VERSTAPPEN | Red Bull

Max Verstappen s'exprimant après une remontée impressionnante à la deuxième place au Grand Prix de Grande-Bretagne cru 2024 : "Nous n'avions tout simplement pas le rythme aujourd'hui. Je perdais lentement du terrain quand c'était important au début, donc à un moment donné, ça ne semblait pas bien. Je pensais 'allons-nous finir cinquième, sixième ?' Mais nous avons pris les bonnes décisions, passant des slicks aux intermédiaires et aussi des intermédiaires aux slicks. C'était à chaque fois au bon moment."

"Et à la fin, l'appel de l'équipe pour être en pneus durs plutôt qu'en tendres m'a certainement aidé, c'est pourquoi nous avons également terminé deuxièmes aujourd'hui. Donc ça aurait pu être bien pire."

Sergio PÉREZ | Red Bull

Le Mexicain Checo Pérez aura un moteur thermique neuf pour le Grand Prix de Grande Bretagne 2024.

La batterie et le module de contrôle électronique sont neufs eux aussi.

Il débutera donc la course depuis la voie des stands.

Sergio PÉREZ | Red Bull

Sergio Perez s'exprimant à Sky Sports F1 après être sorti à Copse en Q1 et s'être qualifié P19 pour le Grand Prix de Grande-Bretagne : "J'ai été surpris par les conditions. J'essayais de chauffer les pneus dans le virage neuf, mais en rétrogradant, j'ai bloqué le pneu arrière et je suis sorti de la piste. J'ai fini par perdre la voiture, allant dans le gravier et c'était fini."

Il a complété : "Ça fait mal parce que laisser tomber ton équipe de cette façon, ça fait très mal parce que je pense que le week-end était solide jusqu'à présent. Nous n'avons tout simplement pas pu montrer notre rythme."

Max VERSTAPPEN | Red Bull

Max Verstappen s'exprimant à Sky Sports F1 après s'être qualifié quatrième pour le Grand Prix de Grande-Bretagne : "C'était juste le mauvais endroit au mauvais moment. Nous sommes sortis un peu tard mais nous ne nous attendions pas à ce qu'il pleuve en Q1. Je suis sorti du virage sept et il a commencé à pleuvoir sur ma visière. Tout le monde avait déjà passé cette petite zone de pluie parce que les gens derrière moi ont également dû ralentir."

"À Copse, je savais que les gens devant moi allaient faire un temps au tour. Tu penses que la pluie va peut-être arriver, tu dois faire un tour ou tu es éliminé en Q1. Alors j'ai essayé de maintenir un peu de vitesse. J'ai levé le pied mais ce n'était pas suffisant parce que c'était tellement glissant que j'ai quand même eu un moment [difficile / de frayeur]. Ensuite, tu ne veux pas te crasher. Alors j'ai dû passer par la partie sale et mouillée hors trajectoire, glissant à travers le gravier, essayant de ne pas toucher le mur. Mais j'ai détruit le fond plat."

"À partir de là, il s'agissait de survivre. L'équipe a fait un excellent travail pour essayer de minimiser les pertes parce que tu pouvais voir qu'ils travaillaient dur pour optimiser chaque partie car le fond plat était en mauvais état. Au début, j'étais content d'entrer en Q3 parce que la voiture avait vraiment perdu en performance. Être P4, je suis assez content de ça."

Radio de Max après les qualifs : "J'ai tout donné. Les gars, merci beaucoup d'avoir essayé de réparer ça [les dégâts] autant que possible, ouais, super effort. Vraiment pas de chance avec la pluie. On fera de notre mieux demain."

Sergio PÉREZ | Red Bull

Casque spécial à Silverstone pour Checo Pérez. Le thème Red Bull est plus que respecté !

Red Bull

Les mises à jour amenées par Red Bull pour le Grand Prix de Grande-Bretagne 2024 :

- Corps du plancher : Profil subtilement modifié de la surface supérieure et derrière le tube de la structure d'impact latéral (SIS). Cela permet d'optimiser encore davantage la surface supérieure du plancher grâce à des recherches et des comparaisons avec des résultats à grande échelle, ce qui augmente la pression sur l'aile de bord de plancher.

- Bord du plancher : Reprofilage mineur de l'aile de bord avec des détails attenants. En raison de la pression plus élevée en amont, le détail de l'aile de bord a été subtilement modifié pour ajouter plus de carrossage, générant ainsi une plus grande charge tout en respectant la stabilité du flux.

Max VERSTAPPEN | Red Bull

Helmut Marko a indiqué à OE24 que l'écurie Red Bull apportera bien une mise à jour pour la RB20 : "Nous riposterons [suite à l'Autriche], nous apporterons une mise à niveau. Je dis toujours aussi : notre objectif est le titre mondial, et le Grand Prix d’Autriche nous y a aidé."

Au-delà de ça, même s'il voit Mercedes monter en puissance, ils ne les voient pas encore gagner à la régulière : "je ne les vois pas capables de gagner seuls. Ils ont encore besoin de quelque chose [un élément extérieur, ndlr]."

En parlant de Mercedes et des sollicitations faites à Verstappen, Marko reste confiant : "Encore une fois : tant que Red Bull donne au Max une voiture capable de gagner et qu'il y a une certaine harmonie dans l'équipe, il remplira toujours son contrat."

Et en ce qui concerne le moteur Red Bull 2026 : comblera-t-il les attentes ou l'écurie a-t-elle un plan de repli en cas d'échec ? Marko a répondu : "Il n’y en a pas [de plan B]. Notre moteur doit fonctionner ou commencer à fonctionner. Il y a tellement de facteurs en jeu comme le carburant, la batterie, etc. Ce sera excitant de voir qui sera vraiment devant. En ce qui concerne la puissance, nous serons certainement au rendez-vous."

Red Bull

Isack Hadjar prendra la Red Bull de Checo Pérez en FP1 du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Sergio PÉREZ | Red Bull

Le documentaire "Checo Pérez: ¡No te rindas, cabrón!" sur le pilote de Red Bull en F1, Sergio Pérez, sera disponible sur Disney+ à partir du 31 juillet.

Ce film offre un aperçu intime du quotidien du pilote mexicain ('le plus grand pilote mexicain de tous les temps' selon les annonces de Disney) et fait partie de la nouvelle stratégie de contenu diversifié de Disney+. La série est lancée en parallèle à la fusion de Disney+ et Star+, incluant désormais du contenu sportif.

Rappelons que Sergio Pérez, malgré une saison difficile, est prolongé chez Red Bull jusqu'en 2026.

Red Bull

Oracle Red Bull Racing va lancer la première livrée REBL CUSTMS de la saison lors du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Cette initiative, qui fait partie de la campagne Forever Rebl célébrant les 20 ans de Red Bull en Formule 1, permet aux fans de personnaliser les voitures de Max et Checo. Le design gagnant, créé par Chalaj Suvanish, est inspiré par les livrées historiques de l'équipe et sera porté par les monoplaces à Silverstone.

Christian Horner exprime sa fierté de voir les livrées conçues par les fans sur les voitures, soulignant l'importance des supporters pour l'équipe. La campagne comprend également une refonte complète du garage et des événements spéciaux tout au long de l'année pour rapprocher les fans de l'équipe et de son histoire.

Max VERSTAPPEN | Red Bull

Max Verstappen est un pilote "dur" qui ne changera pas sa façon de piloter, selon Christian Horner, directeur de l'écurie Red Bull. Lando Norris ne doit pas s'attendre à du changement de la part de son rival et ami, il doit apprendre à danser le tango avec le Néerlandais.

Sergio PÉREZ | Red Bull

On peut dire que Checo Pérez avait des dégâts pendant le Grand Prix autrichien…

Comme mentionné par Emmanuel Touzot, ceci serait sûrement le résultat de son accrochage avec Piastri en début de course, un dommage auto-infligé puisqu'il a poussé l'Australien en dehors de la piste.

Max VERSTAPPEN | Red Bull

Pour la collision entre Verstappen et Norris au Grand Prix d'Autriche 2024, alors que les deux pilotes se battaient pour la première place, le Néerlandais a été jugé principalement fautif.

"Les Commissaires ont examiné les preuves vidéo et les vidéos embarquées. La voiture 1 approchait du virage 3 avec la voiture 4 à côté, sur sa gauche. Avant de tourner, le pilote de la voiture 1 a dévié vers la gauche, causant une collision avec la voiture 4. Les Commissaires estiment que le pilote de la voiture 1 est principalement en faute et imposent donc la pénalité mentionnée ci-dessus, en accord avec les précédents."

Ainsi, Max Verstappen a pris 10 secondes de pénalité sur son temps de course (ce qui n'a rien changé à sa position après passage du drapeau à damier) mais aussi 2 points de pénalité (total de 4 pour la période de 12 mois).

Max VERSTAPPEN | Red Bull

Max Verstappen à sa radio en fin de course après avoir été informé qu'il avait reçu une pénalité de 10 secondes pour avoir causé une collision avec Lando Norris : "C'est juste ridicule. Il ne peut pas simplement se lancer à gauche et à droite - que veux-tu que je fasse ?"

Réponse du directeur de l'écurie Red Bull, Christian Horner : "Il n'a pas agi correctement là, Max. Désespérément malchanceux, surtout ici, mais tu as fait de ton mieux."

 Chargement en cours...

Les actus concernant l'écurie Red Bull

 Chargement en cours...