Abu Dhabi : première ligne de départ aux couleurs Red Bull depuis le Mexique 2018

19/11/2022

Abu Dhabi : première ligne de départ aux couleurs Red Bull depuis le Mexique 2018 - Crédit photo : Red Bull
Crédit photo : Red Bull 

Malgré une impression mitigée durant la séance, notamment à cause d'une absence d'adhérence, Max Verstappen termine la saison sur une pole position, devant Pérez, Les Ferrari et les Mercedes.

Max Verstappen (1:23.824) semblait déçu de sa séance mais il a inscrit le meilleur temps. Il a ainsi rapporté des soucis de grips, notamment un "étrange" (pour le citer) manque d'adhérence du train arrière. Des hauts et des bas avec aussi un soucis de démarrage de sa monoplace au lancement de la Q3.

Checo Pérez (1:24.052) s'octroie la deuxième position, permettant à Red Bull de verrouiller une nouvelle fois une première ligne sur la grille, chose qui ne s'était plus vue depuis le Mexique 2018 avec Ricciardo en pole et Verstappen juste derrière.

Charles Leclerc (1:24.092), le champion des qualifications 2022, n'a pu s'insérer qu'en troisième position. Il réussit néanmoins à dominer une nouvelle fois son coéquipier Carlos Sainz (1:24.242) dans cet exercice. Ajoutons à tout ceci que l'Espagnol ne semble pas disposé à aider le Monégasque qui lutte pour la deuxième place au championnat face à Pérez. Ambiance.

Lewis Hamilton (1:24.508) termine sa très longue série de 15 saisons avec au moins une pole position par saison. Il n'a pas moins démérité pendant cette séance, allumant quelques secteurs en violet. Russell (1:24.511) le suit à un poil de cul (oui... c'est l'expression la plus adaptée) et il sera intéressant de voir ce qu'ils pourront faire en course. Toto Wolff rappelait que ce circuit ne leur sera sûrement pas aussi adapté que le Brésil ou encore le Mexique.

Suivent Norris (1:24.769) et Ocon (1:24.830). Vettel (1:24.961) a été flamboyant pour sa dernière qualif et surtout sa dernière Q3. Il a amené son Aston Martin jusqu'au maximum, en s'étant fait gêner à trois reprises dans le dernier virage par une Red Bull. Puis Ricciardo (1:25.045) ferme le top 10, même s'il n'aura pas cette position, cédée normalement à Alonso (1:25.096), à cause de sa pénalité pour l'accrochage brésilien avec Magnussen.

Référence F1

 Les dernières actus