Mercedes dévoile son nouveau Classe G électrique, le G580, une réinvention puissante du légendaire GELÄNDEWAGEN. Pesant 3085 kg, ce modèle offre une puissance impressionnante de 579 chevaux et développe un couple de 1164 Nm, permettant une accélération de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes.

Il est équipé d'une batterie de 116 kWh qui lui confère une autonomie estimée à 434 à 473 km selon le protocole WLTP, et jusqu'à 250 miles selon l'EPA. En seulement 15 minutes de charge rapide à 200 kW, le véhicule récupère jusqu'à 170 km d'autonomie.

Son coefficient de traînée est de 0.44, optimisant ainsi son efficacité énergétique. La batterie est protégée par une plaque de protection épaisse d'un pouce (2,5 cm) et pèse 58 kg. Parmi les fonctionnalités modernes, il inclut un écran tactile de 12,3 pouces et peut traverser des cours d'eau jusqu'à 85 cm de profondeur, soit 15 cm de plus que la version à combustion interne.

Les livraisons du G 580 électrique sont prévues pour fin 2024.

Il y a 12 h

Forza Horizon 5 est agrémenté d'un nouveau DLC non intégré dans les packs et éditions de base. L'Apex Allstars Car Pack est disponible depuis le 23 avril 2024 et contient 7 voitures :
- Cadillac Racing ATS-V.R numéro 3 (2015)
- BMW M Motorsport M8 GTE numéro 1 (2018)
- Mercedes-AMG GT3 (2018)
- Porsche 911 GT3 R (2018)
- Ferrari Risi Competizione 488 GTE numéro 62 (2019)
- Chevrolet Corvette Racing C8.R numéro 3 (2020)
- Lexus Vasser Sullivan RCF GT3 numéro 14 (2020)

Il a été commercialisé au prix de 4,99 € mais ce prix est passé aujourd'hui à 9,99.

Il y a 11 h

La Scuderia Ferrari a officialisé son partenariat avec Hewlett-Packard a.k.a. HP. Ils deviennent donc sponsor titre de l'écurie italienne qui s'intitulera désormais Scuderia Ferrari HP.

Il y a 6 h

Bimota sera de retour sur la grille du WorldSBK en 2025. Ils s'associeront avec Kawasaki dans une coentreprise qui aboutira à un châssis Bimota avec moteur Kawasaki.

Il y a 5 h

Škoda Vision GT : concept virtuel 100 % électrique avec des clins d'œil à la 1100 OHC et à la 130 RS. Elle sera disponible dans la mise à jour 1.46 de Gran Turismo 7.

La tout première Vision Gran Turismo de Škoda a un châssis constitué d'une monocoque en carbone. Son volant futuriste a été conçu et inspiré de Gran Turismo 7. Un capteur de distance intégré indique au pilote quels autres véhicules se trouvent à proximité, une idée qui peut réduire considérablement le risque de contact avec les véhicules, notamment dans le sens latéral.

De plus, des fonctionnalités telles qu’un aileron arrière adaptatif en deux parties et un aérodynamisme actif fonctionnent toutes ensemble pour s’adapter dynamiquement aux conditions de conduite et améliorer les performances.

Le concept est propulsé par deux moteurs électriques jumeaux de 200 kW (272 chevaux), un sur chaque essieu, qui délivrent une puissance combinée de 800 kW (1088 chevaux). L'inclusion d'une transmission intégrale avec répartition intelligente du couple sur les deux essieux et d'une transmission à une vitesse garantit une expérience de conduite équilibrée et réactive.

Il y a 3 h

Détails et infos sur l'écurie de F1 Alpine

 Retour à la liste des écuries et au classement constructeurs 2024

L'écurie Alpine en bref

Alpine, également connue sous le nom complet de "BWT Alpine F1 Team", est une écurie de Formule 1 basée à Enstone/Viry-Châtillon en Royaume-Uni/France. Cette écurie a fait ses débuts en F1 lors du Grand Prix de Bahreïn de 2021. Elle est actuellement dirigée par Bruno Famin.

Pour la saison en cours, l'équipe BWT Alpine F1 Team participe avec la "A524" qui est propulsée par une unité de puissance Renault.

Les pilotes pour cette saison sont Esteban Ocon et Pierre Gasly, portant respectivement les numéros 31 et 10.

Jusqu'à ce jour, l'écurie n'a pas encore décroché de titre de champion du monde des constructeurs.

Pour la saison de Formule 1 en cours (2024), l'équipe Alpine se classe actuellement neuvième sur les dix écuries en lice, avec un compteur de points totalement vierge.

 Alpine

BWT Alpine F1 Team

Alpine A524
A524
Casque de Esteban Ocon
31 Esteban Ocon T-Cam
Casque de Pierre Gasly
10 Pierre Gasly T-Cam
  • Directeur d'écurie : Bruno Famin
    Directeurs techniques : C. Pilbeam, D. Wheater, J. Burnell (anciennement Matt Harman)
  • Basée à : Enstone/Viry-Châtillon (Royaume-Uni/France)
    Premier Grand Prix : 28/03/2021 (Bahreïn)
    Titres mondiaux : 0
  •  PU 2024 : Renault
     PU > 2025 : Renault

Les brefs concernant l'écurie Alpine

Pierre GASLY | Alpine

Pierre Gasly (Alpine) a été impliqué dans un incident de sécurité lors d'un arrêt aux stands du Geand Prix de Chine 2024.

La roue arrière droite de sa voiture n'était pas correctement fixée. Les systèmes de surveillance n'ont pas détecté l'erreur, et un membre de l'équipe a été légèrement blessé lorsqu'il a réalisé l'erreur après que la voiture a été libérée.

L'équipe française a été jugée entièrement responsable et a écopé d'une amende de 10000 €. Gasly n'a pas été jugé responsable car il a stoppé la voiture immédiatement après avoir reçu un feu rouge.

Esteban OCON | Alpine
FIA

Qu'attend Alpine du nouveau fond plat ? Installé seulement sur la monoplace d'Esteban Ocon, avec un Grand Prix d'avance, le pilote français s'exprime : "d'abord, un très bon travail de l'équipe pour apporter, vous savez, quelques améliorations plus tôt que ce qui était prévu sur ma voiture, ce qui est un effort remarquable de l'équipe. Donc, c'est bien que nous puissions tester cela tôt et voir ce que cela apporte à la voiture. Évidemment, nous n'attendons toujours pas de changements massifs en termes de performance. Mais nous pouvons toujours avoir une bonne surprise et nous verrons où cela nous mène sur la piste plus tard dans le week-end."

Le Normand a aussi relaté les performance de son A524, qui a progressé en qualifs mais doit à tout prix progresser en course : "Je pense qu'en Australie, nous espérions nous battre pour des points. Nous nous battions avec Haas là-bas. Cela semblait bien jusqu'à ce qu'un débris obstrue la prise d'air du frein. Évidemment, oui, nous nous sommes qualifiés maintenant deux fois en Q2, en Australie et à Suzuka. Mais, vous savez, à Suzuka, nous avons également eu des dommages au départ, ce qui n'a pas aidé les choses mais nous avons eu plus de difficultés, définitivement, à Suzuka. Donc je pense que nous avons fait un pas en avant en qualifications récemment, mais nous devons encore travailler sur le rythme de course, et voir si nous pouvons tenir face aux autres voitures, c’est la chose principale."

Alpine

Bruno Famin, directeur de l'écurie Alpine, avant le Grand Prix de Chine : "La dernière course au Japon a souligné l’ampleur du défi qui nous attend pour améliorer notre niveau de performance. Nous ne sommes pas là où nous le voulons et nous devons développer les performances de la voiture afin de nous battre pour des positions plus hautes. Le niveau doit être relevé dans tous les domaines pour que nous puissions nous sortir de ce moment difficile. Même s’il était bien d’apporter nos premières évolutions à Suzuka, nous devons faire plus. L’équipe a travaillé extrêmement dur et nous serons en mesure d’apporter une évolution sur une voiture ce week-end, soit une course plus tôt que prévu. Prochain rendez-vous cette semaine à Shanghai pour le premier week-end Sprint de la saison."

Alpine

Bruno Famin, directeur de l'écurie Alpine, dresse à nouveau un bilan en berne pour les Français : "Notre course a été compromise par les dégâts sur nos deux voitures lors d’un incident de course au deuxième départ arrêté. Les deux monoplaces ont subi d’importantes pertes d’appui, ce qui nous a coûté cher en performance et en temps au tour. Malgré cela, nous manquons de rythme et nous devons continuer à progresser dans tous les domaines et à améliorer la voiture."

Pierre GASLY | Alpine

Pïerre Gasly suite à son Grand Prix du Japon, terminé à la seizième position sur dix-sept voitures classées : "Nous avons malheureusement connu un très long après-midi à Suzuka. Il y a du positif, comme nos deux très bons départs arrêtés. Lors du deuxième, après le drapeau rouge, j’ai doublé la Haas, puis Esteban, avant de me retrouver à côté de Yuki [Tsunoda]. J’étais alors coincé entre les deux, d’où ce malheureux incident de course. J’avais des dommages importants sur le plancher, nous coûtant environ trente points d’appui et du temps au tour. Dès lors, la course était très compliquée et nous ne pouvions pas faire grand-chose, si ce n’est attaquer le plus possible. Nous ne sommes pas là où nous voulons être, mais c’est bien d’avoir apporté nos premières évolutions ce week-end. Nous devons continuer à développer le concept et à apporter des pièces dès que possible comme nous en avons besoin pour améliorer notre position actuelle."

Esteban OCON | Alpine

Esteban Ocon suite à une course japonaise pénible, avec des performances en retrait par rapport à celles de 2023 : "Ce n’était pas une course simple aujourd’hui. Nous avons subi quelques dégâts au départ, puis nous avons essayé différentes options stratégiques pour nous donner une chance de nous battre. Nous n’avons finalement pas été assez rapide pour rivaliser et contenir nos concurrents après la relance. C’est dommage d’avoir dû composer avec une voiture abîmée, mais je ne pense pas que cela ait changé grand-chose au tableau d’ensemble. Nous avons eu du mal avec le rythme de course par rapport aux qualifications, donc nous avons beaucoup de choses à analyser et j’espère que nous pourrons revenir plus forts pour la prochaine épreuve à Shanghai."

Pierre GASLY | Alpine

Nouveau moteur pour Gasly.

Alpine

Suite aux performances impressionnantes d'Oliver Bearman chez Ferrari, tout comme celles de Liam Lawson chez RB l'année dernière, qui ont placé Daniel Ricciardo dans une situation de pression, arrive la question du pool de jeunes pilotes chez Alpine. Jack Doohan, surpassant ces deux pilotes dans les catégories juniors, des interrogations sur son avenir au sein de l'équipe bleu-blanc-rouge ont été soulevées. Sa progression et ses succès antérieurs suggèrent qu'il pourrait être en lice pour un rôle plus significatif, peut-être même pour un volant de course l'année prochaine, mais quelle est la position de Doohan et ses perspectives au sein de l'équipe française ?

Bruno Famin répond : "Tout d'abord, nous sommes très heureux et fiers d'avoir Jack dans l'académie. Je pense qu'il a été formé et qu'il sera formé cette année avec un programme de tests assez long. Nous allons commencer bientôt car nous avons besoin d'une voiture, nous avons besoin d'un châssis pour exécuter ce programme également. Et après, disons, le marché des pilotes va également être très dynamique. Et actuellement, je peux dire que nous sommes contents des pilotes que nous avons, bien sûr. Mais nous sommes préparés à tout scénario. Et je pense que Jack a besoin de tester pour continuer à grandir, à s'améliorer. Et voyons quel sera son avenir chez nous. Mais c'est un peu tôt pour répondre à cette question."

Alpine
FIA

Bruno Famin en dit un peu plus sur son travail au sein de l'écurie Alpine : "Le rôle consiste en fait à restructurer l'équipe. J'étais à Viry ces deux dernières années. Maintenant, je suis principalement à Enstone et nous devons vraiment changer notre manière de travailler afin de mieux développer notre voiture. Être plus agiles, plus efficaces. Alors, il y a beaucoup à faire. Nous avons commencé à apporter quelques changements dans notre organisation technique, comme vous avez pu le voir ces dernières semaines. Et mon rôle est de tout assembler, de changer ce que nous devons changer. Bien sûr, de modifier l'état d'esprit des gars, d'avoir la motivation de tout le personnel. Mais aussi d'avoir de meilleurs processus et une meilleure organisation."

Alpine
FIA

Que pensent les pilotes Alpine des améliorations amenées à Suzuka ? Bruno Famin explique : "Pour le moment, lors des FP1, ils avaient plus de mal avec la mise en température des pneus qu'avec l'évaluation de l'amélioration. Je pense que, bien sûr, l'amélioration, nous savons que ce n'est pas une mise à jour majeure que nous avons. C'est une partie améliorée, principalement l'aileron avant ici et le développement de la performance aéro et la réduction du poids également. Pour le moment, ils sont assez contents mais ont du mal avec le réchauffement des pneus."

Et en terme de planning d'amélioration : "Nous poussons, nous poussons autant que nous pouvons dans les deux usines. À Viry, pour la gestion de l'énergie, qui est la seule façon par laquelle nous pouvons trouver de la performance par réglementation. Et à Enstone, bien sûr, principalement sur l'aéro et les développements de compréhension des pneus. Nous travaillons dur pour développer cette voiture."

Les prochaines mises à jour sont attendues dans deux Grands Prix : "Nous allons en avoir d'autres qui arrivent, c'est sûr, dans les courses très prochaines. La sixième course, à Miami."

Mise à jour avec les avis des pilotes :
Ocon : "Aujourd’hui, le but était d’avoir un premier aperçu du comportement de la voiture avec des évolutions. Cela semblait conforme aux attentes en EL1 et nous avions prévu d’essayer quelque chose de différent pour les EL2, mais nous n’avons pas pu le faire avec les conditions mitigées. Compte tenu du roulage limité, il est difficile de se faire une idée complète, mais nous analyserons et apprendrons d’ici demain pour préparer la dernière séance d’essais."
Gasly : "Nous avons beaucoup appris sur les nouvelles pièces dans la matinée. Tout a fonctionné comme prévu et nous disposons de données précieuses à analyser pour confirmer d’autres éléments."

Alpine

L'écurie BWT Alpine F1 Team apporte ces mises à jour au Grand Prix du Japon 2024 :
- Aileron avant : nouvelle configuration des éléments avant pour réduire la traînée.
- Coin avant : arrangement de conduits de frein avant révisé pour optimiser l'écoulement d'air.
- Beam wing : aile arrière traditionnelle non-biplan pour augmenter la charge sur le plancher par rapport à la version précédente.

Alpine

Williams accompagnée par Alpine dans la "tourmente" d’absence de châssis de rechange ! Chris Medland a rapporté que Bruno Famin confirmait que l’écurie française n'a pas non plus de châssis de rechange ici au Japon, mais l'aura dès la prochaine course en Chine.

Pierre GASLY | Alpine

Pierre Gasly sur les améliorations amenées par Alpine à Suzuka, les premières d'une saison qui débute très mal : "c'est bien d'avoir cette première mise à niveau sur la voiture. C'était déjà prévu avant le début de la saison, donc cela suit en quelque sorte le type de plan de développement que nous avions déjà en place. Nous ne nous attendons pas à ce que ce soit majeur. Nous savons que cela ne nous amènera pas là où nous voulons être, mais c'est un premier pas dans la bonne direction, donc j'ai vraiment hâte de voir ce que cela apportera."

Et ces upgrades lui permettront-elles de filer en Q2 ? "Je ne veux pas donner d'objectifs précis. Nous savons que cela devrait être un petit progrès de performance sur la voiture, ce dont nous avons évidemment besoin là où nous en sommes aujourd’hui. Mais, vous savez, c'est... Nous avons besoin de plus et nous aurons besoin de plus, mais c'est certainement positif de voir que ces premières améliorations arrivent sur la voiture et que d'autres devraient suivre dans les prochains mois."

Alpine

Bruno Famin, patron de l'écurie française Alpine, annonce des mises à jours pour le Japon : "Nous sommes impatients de courir sur le circuit rapide et onduleux de Suzuka. Conformément à notre plan de développement pour 2024, nous sommes dans les délais pour apporter les premières évolutions de l’A524. Même si elles ne sont pas majeures, il nous est important d’ajouter ces éléments le plus tôt possible afin d’en évaluer le potentiel et d’améliorer continuellement notre compréhension de notre package. Ces évolutions concernent principalement un nouvel aileron avant ainsi qu’une première étape de réduction de poids."

Alpine

Alpine a amené un beam wing spécifique à Melbourne.

Pierre GASLY | Alpine

Gasly et Albon embarquent de nouvelles boîtes de vitesses pour le week-end australien.

 Chargement en cours...

Les actus concernant l'écurie Alpine

 Chargement en cours...