Mercedes dévoile son nouveau Classe G électrique, le G580, une réinvention puissante du légendaire GELÄNDEWAGEN. Pesant 3085 kg, ce modèle offre une puissance impressionnante de 579 chevaux et développe un couple de 1164 Nm, permettant une accélération de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes.

Il est équipé d'une batterie de 116 kWh qui lui confère une autonomie estimée à 434 à 473 km selon le protocole WLTP, et jusqu'à 250 miles selon l'EPA. En seulement 15 minutes de charge rapide à 200 kW, le véhicule récupère jusqu'à 170 km d'autonomie.

Son coefficient de traînée est de 0.44, optimisant ainsi son efficacité énergétique. La batterie est protégée par une plaque de protection épaisse d'un pouce (2,5 cm) et pèse 58 kg. Parmi les fonctionnalités modernes, il inclut un écran tactile de 12,3 pouces et peut traverser des cours d'eau jusqu'à 85 cm de profondeur, soit 15 cm de plus que la version à combustion interne.

Les livraisons du G 580 électrique sont prévues pour fin 2024.

Il y a 12 h

Forza Horizon 5 est agrémenté d'un nouveau DLC non intégré dans les packs et éditions de base. L'Apex Allstars Car Pack est disponible depuis le 23 avril 2024 et contient 7 voitures :
- Cadillac Racing ATS-V.R numéro 3 (2015)
- BMW M Motorsport M8 GTE numéro 1 (2018)
- Mercedes-AMG GT3 (2018)
- Porsche 911 GT3 R (2018)
- Ferrari Risi Competizione 488 GTE numéro 62 (2019)
- Chevrolet Corvette Racing C8.R numéro 3 (2020)
- Lexus Vasser Sullivan RCF GT3 numéro 14 (2020)

Il a été commercialisé au prix de 4,99 € mais ce prix est passé aujourd'hui à 9,99.

Il y a 12 h

La Scuderia Ferrari a officialisé son partenariat avec Hewlett-Packard a.k.a. HP. Ils deviennent donc sponsor titre de l'écurie italienne qui s'intitulera désormais Scuderia Ferrari HP.

Il y a 7 h

Bimota sera de retour sur la grille du WorldSBK en 2025. Ils s'associeront avec Kawasaki dans une coentreprise qui aboutira à un châssis Bimota avec moteur Kawasaki.

Il y a 6 h

Škoda Vision GT : concept virtuel 100 % électrique avec des clins d'œil à la 1100 OHC et à la 130 RS. Elle sera disponible dans la mise à jour 1.46 de Gran Turismo 7.

La tout première Vision Gran Turismo de Škoda a un châssis constitué d'une monocoque en carbone. Son volant futuriste a été conçu et inspiré de Gran Turismo 7. Un capteur de distance intégré indique au pilote quels autres véhicules se trouvent à proximité, une idée qui peut réduire considérablement le risque de contact avec les véhicules, notamment dans le sens latéral.

De plus, des fonctionnalités telles qu’un aileron arrière adaptatif en deux parties et un aérodynamisme actif fonctionnent toutes ensemble pour s’adapter dynamiquement aux conditions de conduite et améliorer les performances.

Le concept est propulsé par deux moteurs électriques jumeaux de 200 kW (272 chevaux), un sur chaque essieu, qui délivrent une puissance combinée de 800 kW (1088 chevaux). L'inclusion d'une transmission intégrale avec répartition intelligente du couple sur les deux essieux et d'une transmission à une vitesse garantit une expérience de conduite équilibrée et réactive.

Il y a 3 h

Lando Norris s'empare de la pole pour le Sprint à São Paulo, devant les Red Bull

04/11/2023

Lando Norris s'empare de la pole pour le Sprint à São Paulo, devant les Red Bull - Crédit photo : F1
Crédit photo : F1 

Avec un écart minime de 0.061s sur Verstappen, Norris place sa McLaren en tête du Sprint Shootout au Brésil, rebondissant après un vendredi difficile. Pérez suit au classement d'une séance marquée par l'accrochage entre l'Alpine d'Ocon et l'Aston Martin d'Alonso.

Dans une lutte contre le chronomètre palpitante à Interlagos, Lando Norris a brillamment décroché la première place pour le Sprint du Grand Prix de São Paulo. Aux commandes de sa McLaren, le jeune britannique a devancé de justesse Max Verstappen, la référence de la saison, en lui infligeant un écart de seulement 61 millièmes de seconde. Cette performance est un véritable coup d'éclat pour Norris, qui a su tourner la page de la déception subie lors des qualifications du vendredi.

Tandis que Verstappen, en quête permanente d'excellence, s'est octroyé la deuxième place, son coéquipier chez Red Bull, Sergio Perez, a su tirer son épingle du jeu en se hissant à la troisième position malgré des pneumatiques déjà entamés lors des séances précédentes. Une bonne note dans la longue mauvaise passe du Mexicain, ceci laisse transparaître sa ténacité et sa maîtrise technique.

Les Flèches d'Ebène de Mercedes, avec George Russell et Lewis Hamilton, ont respectivement arraché les quatrième et cinquième places, affichant ainsi une constance qui confirme leur récente montée en puissance. À la surprise générale, Yuki Tsunoda a réalisé une performance remarquable en plaçant sa monoplace en sixième position, dépassant ainsi Charles Leclerc, le pilote Ferrari, qui a dû se contenter du septième rang.

Daniel Ricciardo, dans l'AlphaTauri, a aussi fait preuve d'une compétitivité louable en se classant huitième, juste devant Carlos Sainz sur sa Ferrari. Quant à Oscar Piastri, faisant ses premiers pas à Interlagos dans le grand cirque de la F1, il a fermé le top 10.

Les choses ne se sont pas aussi bien passées pour le duo de Haas, Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg, qui s'élanceront aux onzième et douzième positions après avoir frôlé l'accès en SQ3. Pierre Gasly, éliminé plus tôt, a décroché la treizième place.

Chez Alfa Romeo, Valtteri Bottas a obtenu la quatorzième place tandis que Fernando Alonso a vu ses espoirs s'évanouir en SQ2, contraint de se contenter de la quinzième place suite à des dommages irréparables sur sa voiture après une collision avec Esteban Ocon durant la SQ1, accrochage sous enquête après la séance. [Mise à jour : aucune action supplémentaire pour Ocon et Alonso.]

Cette même collision a été le théâtre du drame de la journée, entraînant une fin prématurée de SQ1 lorsque Ocon a percuté les barrières au troisième virage, résultat d'un contact avec Alonso. Parti en Q1, le pilote Alpine a terminé sa session au seizième échelon.

Lance Stroll, après une étonnante troisième place hier aux qualifications pour le Grand Prix, a connu une séance plus ardue en chutant au dix-septième rang. Le Canadien s'est plaint du monde en piste pendant son tour lancé mais reste confiant vis-à-vis des possibilités offertes par sa voiture.

Zhou Guanyu n'a pas fait beaucoup mieux que l'Aston Martin du Canadien et ne sort qu'en dix-huitième position, alors que les Williams d'Alex Albon et Logan Sargeant clôtureront la grille de départ du Sprint en dix-neuvième et vingtième places, une perspective décevante pour l'écurie historique.

Le Sprint de ce soir promet des rebondissements et une hiérarchie qui pourrait être, espérons-le, bouleversée par rapport à ce que l'on pourrait s'attendre de la course longue de demain.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux