Le studio Playground propose un nouveau DLC pour Forza Horizon 5 : JDM Jewels Car Pack.

Ce pack met à l'honneur trois voitures japonaise : l'Autozam AZ-1 de 1993, le Mitsubishi Montero (nom du Pajero en Amérique du Nord, Espagne et Amérique latine) Evolution de 1997, la Toyota Sera de 1991 et surtout la Nissan Stagea RS Four de 1997 !

Cerise sur le McDo, il y a une conversion R34 possible pour la Stagea, histoire d'en faire une Skyline break bien énervée !!!

Il vous en coûtera 4,99 € sur le store Xbox ou sur Steam. La passion de la japonaise n'a presque pas de prix...

Il y a 17 h

Adrian Newey, l'ingénieur vedette du moment, a récemment été interrogé sur le sentiment de fierté qu'il ressent face aux nombreux commentaires positifs qu'il a reçus ces dernières semaines et ces derniers mois. Il répond : "Oui, c’est le cas."

"Je dois admettre que je ne lis pas beaucoup la presse, mais bien sûr, j’entends [des choses]. Amanda, ma femme, suit un peu tout ça et me donne un résumé approximatif, donc oui, c’est très flatteur, bien sûr."

Lorsqu'on lui demande s'il envisage encore de relever un nouveau défi, le Britannique de 65 ans précise : "En fin de compte, ce n'est pas pour cela que je fais ce travail. Depuis l'âge de 10 ou 11 ans, j'ai toujours voulu être designer en sport automobile, et j'ai réussi à réaliser cela, donc tout le reste est vraiment du bonus."

"Ma passion a toujours été d'essayer d'ajouter de la performance aux voitures, aux voitures de course, donc le reste en fait bien sûr partie, mais ce n'est pas ce qui me réveille et me motive."

Prochain épisode pour Newey : Ferrari, Aston Martin, WIlliams... ? La question de ce que décidera de faire l'un des plus grands esprits du sport automobile reste en suspens – que ce soit dans ou en dehors de la F1. Cependant, le récent lancement de l'hypercar pistard RB17 après l'Aston Martin Valkyrie montre que son cerveau déborde de créativité et d'envie.

Il y a 12 h

Esteban Ocon dévoile son casque spécial pour le Grand Prix de Hongrie 2024, rendant hommage à sa victoire mémorable de 2021 sur le circuit du Hungaroring.

Ce design unique basé sur le look du trophée hongrois célèbre ce moment marquant de sa carrière.

Il y a 11 h

Herend (Manufacture de Porcelaine Herendi) est une nouvelle fois en charge de la fabrication des trophées du Grand Prix de Hongrie de Formule 1.

La décoration des trophées de la F1 est traditionnellement inspirée d'un motif oriental unique de Herendi. Ce motif, nommé "Pivoine impériale", représente une rose verte stylisée, ornée de veines et de feuilles végétales.

Pour le Grand Prix de Hongrie 2024, Lando Norris arborera un casque spécialement décoré à la main avec les motifs et le logo emblématiques de la manufacture Herend, ajoutant une touche d'élégance et de tradition à cette compétition prestigieuse.

Il y a 11 h

Ollie Bearman, jeune pilote de F2, a un programme chargé avec Haas avant de rejoindre l'écurie à plein temps en 2025. Après avoir couru pour Ferrari en Arabie Saoudite cette année, il continue sa "formation" chez Hass.

Il participera à trois autres séances d'essais libres (FP1) avec l'écurie américaine :
- Hongrie (19-21 juillet, Hungaroring)
- Mexique (25-27 octobre, Autódromo Hermanos Rodríguez)
- Abu Dhabi (6-8 décembre, Yas Marina Circuit)

Ces séances sont cruciales pour son intégration chez Haas et lui permettront de se familiariser avec une voiture plus véloce et délicate que son actuelle Formule 2.

Il y a 9 h

Toyota Gazoo Racing s'est adjugé un nouveau titre en Hypercar avec la numéro 8

06/11/2023 Championnat du monde d'endurance FIA

Toyota Gazoo Racing s'est adjugé un nouveau titre en Hypercar avec la numéro 8 - Crédit photo : TOYOTA GAZOO Racing
Crédit photo : TOYOTA GAZOO Racing 

Menée de bout en bout par l'équipage numéro 8 de la GR010 Hypercar de Toyota Gazoo Racing, la course de clôture du FIA WEC à Bahreïn a couronné Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa.

Dans le sillage étincelant des projecteurs du circuit de Bahreïn, l'écurie Toyota Gazoo Racing a inscrit une nouvelle page glorieuse dans l'histoire de l'endurance. Samedi soir, alors que les lumières s'éteignaient sur la piste, la GR010 Hybrid numéro 8 a franchi la ligne en maître, scellant le sort du championnat des pilotes Hypercar avec une performance impeccable.

Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa, le trio intrépide, ont offert à Toyota son troisième titre consécutif, clôturant la saison avec un cumul impressionnant de 217 points. Pour Buemi et Hartley, la consécration ne leur est pas étrangère, puisqu'ils décrochent leur quatrième titre WEC en tant que pilotes, tandis que Hirakawa confirme sa réputation grandissante en célébrant son deuxième sacre.

Non loin derrière, la voiture sœur, la numéro 7, pilotée par Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez, a achevé une remontée héroïque. Malgré un tête-à-queue au premier virage, provoqué par un contact avec la Cadillac numéro 2, le trio a bataillé ferme, taillant leur chemin à travers le peloton pour s'assurer une deuxième place, consacrant ainsi un doublé pour Toyota.

Le podium a été complété par la Ferrari AF Corse numéro 50, avec à son bord Antonio Fuoco, Nicklas Nielsen et Miguel Molina. Ces derniers n'ont pas démérité, luttant avec acharnement contre la Ferrari jumelle estampillée du numéro 51 et la Porsche 963 du Team Hertz JOTA, tout en assurant à Ferrari la deuxième marche du championnat des constructeurs avec 161 points.

La bataille a été haletante, particulièrement remarquable lorsque les deux Ferrari se sont affrontées dans l'avant-dernière heure, offrant un spectacle dramatique. Pendant ce temps, la Porsche Penske numéro 6, menée par André Lotterer, Laurens Vanthoor et Kevin Estre, s'est adjugée la cinquième place, garantissant à Porsche la troisième position du Trophée des Constructeurs avec 99 points.

La Ferrari numéro 51 et de la Porsche Penske numéro 5 ont respectivement clôturé le top six et sept, tandis que les Peugeot 9X8, 94 et 93, et la Porsche Proton Competition ont complété le top 10.

Cadillac, après avoir écopé d'une pénalité de 90 secondes suite à un contact avec la Porsche en pole position, a terminé à la onzième place. La Floyd Vanwall, quant à elle, a conclu la course en 12ème position après avoir perdu un temps précieux en raison d'un problème technique.

Le championnat WEC reprendra ses droits en février 2024 avec le Prologue et la première manche à Doha, Qatar, promettant déjà des rebondissements et des courses électrisantes pour une nouvelle saison épique.

 Photos

 Cliquer sur chaque image pour la voir en taille réelle.

 Réseaux sociaux